You are here

CEA 2007 - Détection de l’occurrence d’une situation de surendettement dans le cadre des PPTE africains: Quelle position pour la Chine?

15-Nov-2007

Bien que nombre de Pays Pauvres Très Endettés (PPTE) aient bénéficié d’un moratoire lors du Sommet de Gleaneagles en 2005, l’insuffisance actuelle des financements concessionnels et autres aides oblige certains pays à se tourner vers des bailleurs émergents tels que la Chine. Cela ne va pas sans heurts notamment au niveau des bailleurs de fonds "traditionnels" que sont les institutions internationales qui invoquent le retour du spectre du surendettement. Nous avons donc cherché à déterminer le seuil à partir duquel les PPTE africains pouvaient passer d’un état d’endettement viable à non viable. Pour cela, nous avons élaboré un « indice de zone de turbulence » (IZT) en tant qu’indicateur d’alerte et avons utilisé un modèle logit pour probabiliser l’imminence d’une crise de dette. Son originalité réside dans le fait qu'il est complémentaire aux modèles traditionnels puisqu'il s'appuie sur l'évolution des ratios d'endettement plutôt que sur leurs niveaux. Sa capacité prédictive (de 73%) permet d'annoncer tant les tendances haussières que baissières, ce qui permettrait aux policy makers d'éviter l'application de politiques macroéconomiques inappropriées.

Related Sections