You are here

CEA 2007 - Partenariat public privé et accélération de l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement en Afrique

15-Nov-2007

Cette étude se propose d’analyser la contribution des Partenariats Publics Privés (PPP) à l’accélération de l’atteinte des Objectifs du Millénaire en Afrique. Dans une première partie, les différentes formes de PPP (contrat de service, contrat de gestion, affermage, concession ou Built-Operate-Transfer (BOT), approches communautaires) sont présentées avec leurs avantages et leurs limites. Des exemples contemporains mais aussi historiques de PPP en Afrique sont présentés (secteur de l’eau, de l’électricité, etc.). La seconde partie, analyse les principales opportunités offertes par les PPP en faveur de l’accélération du développement humain : amélioration de la gestion et de l’efficacité économique, préfinancement des investissements publics par l’épargne privée, nouvel instrument de l’aide publique au développement jouant un rôle de catalyse financier en faveur du secteur privé et appui au processus de décentralisation. A ces opportunités sont associés certains risques comme la corruption ou l’inscription hors du budget national de l’investissement public. En définitive, l’étude identifie trois conditions clés pour que les PPP tiennent leur promesse d’outil d’accélération du développement : (i) la réglementation des PPP par un Etat devenu régulateur plutôt que producteur, (ii) la tarification des services offerts conciliant notamment les objectifs de rentabilité financière et d’accès universel et (iii) un processus de suivi et d’évaluation des PPP suffisamment inclusif pour permettre de construire le nécessaire consensus politique.

Related Sections