You are here

Guinée Équatoriale - Projet d’Appui au Développement des Chaînes de Valeurs du Secteur de la Pêche et de l’Aquaculture (PASPA) – Résumé PGES

14-May-2019

Afin de réduire les effets de la forte dépendance au secteur pétrolier, le Gouvernement de la Guinée Equatoriale (GE) a opté pour la diversification des sources de croissance de son économie. Il envisage ainsi le développement du secteur de la pêche afin d’assurer l'autosuffisance du marché interne, et aussi dans le but de faire du pays un leader dans la fourniture de produits de pêche de la sous-région. En effet, en RGE le secteur de la pêche dispose d’une importante marge de progression et de valorisation pour impulser un processus de transformation structurelle de l’économie nationale, et contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, la création de richesses et d’emplois, etc. Le potentiel de ressources halieutiques et de l’aquaculture tant en eaux douces ou marines sont très considérables. La RGE dispose de 314.000 km2 de Zone Economique Exclusive (ZEE), 644 km de côtes, et de nombreuses baies, rivières et mangroves. Les ressources exploitables annuellement sont estimées à environ 74.000 tonnes de poissons et 600 tonnes de crustacés. Alors que la production annuelle, estimée à environ 5.000 tonnes, est insuffisante pour satisfaire les besoins de consommation du pays, et conduit à d’importantes importations de poissons.

Related Sections