You are here

Tchad - Projet d’électrification périurbaine et modernisation des réseaux (PEPEM) - Résumé PAR - 10 2016

20-Oct-2016

A la demande des autorités Tchadienne, la Banque Africaine de Développement va soutenir la mise en œuvre du Projet d’électrification périurbaine et modernisation des réseaux (PEPEM). Du point de vue environnemental et social, le projet est classé dans la catégorie 2, au regard de la nature des travaux à entreprendre, de la taille et de l’envergure du projet, ainsi que de ses effets potentiels directs et indirects. L’exécution des travaux prévus nécessite l’expropriation, pour cause d’utilité publique, de constructions, de terrain et d’arbres le long de l’emprise des lignes électriques. Elle va également entrainer des préjudices aux moyens de subsistance de certaines personnes se trouvant sur l’emprise des travaux. Aussi, conformément à la politique de la Banque Africaine de Développement en matière de déplacement involontaire des populations, le Gouvernement Tchadien doit élaborer un plan abrégé de réinstallation pour assurer l’indemnisation et la réinstallation des personnes affectées par le projet (PAP). Ses objectifs sont de: (i) minimiser, autant que possible, les déplacements involontaires; (ii) éviter dans la mesure du possible la destruction de biens et (iii) indemniser les personnes affectées pour compenser la perte de parcelles d’habitation, de terres agricoles, de bâti et d’équipements, ainsi que la perte de revenus.

Related Sections