The 2019 Annual Meetings of the African Development Bank Group will be held from 11-14 June 2019, in Malabo, Republic of Equatorial Guinea. Find out more

Burkina Faso : les administrateurs de la Banque africaine de développement sur le terrain « pour mesurer le travail accompli et évaluer les besoins »

22/02/2019
Share |

Burkina Faso : les administrateurs de la Banque africaine de développement sur le terrain « pour mesurer le travail accompli et évaluer les besoins »Photo de famille du Président de la République du Faso, Roch Marc Christian Kabore et de la délégation

Une délégation d’administrateurs du Groupe de la Banque africaine de développement s’est rendue du 17 au 21 février à Ouagadougou dans le cadre d’un voyage d’étude et d’entretiens d’évaluation avec les autorités locales et les bénéficiaires des projets financés par la Banque au Burkina Faso.

Les administrateurs ont été reçus par le chef de l’Etat burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, et par le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabire, qui ont salué la coopération entre leur pays et la Banque.

 « La Banque africaine de développement est un partenaire de taille pour le Burkina Faso. Elle nous a accompagnés dans le développement de tous les secteurs de l’économie. Aujourd’hui, ce que nous souhaitons, c’est une prise en compte des défis sécuritaires que rencontre le pays lors de la programmation des projets de développement », a notamment déclaré le Premier ministre burkinabè.

Les administrateurs ont également rencontré des membres du gouvernement et représentants d’organisations de la société civile avec lesquelles la Banque est engagée. La délégation s’est aussi entretenue avec des représentants du secteur privé et des partenaires techniques et financiers pour faire un état des lieux des opportunités d’affaires dans le pays.

Les visites de terrain ont permis d’échanger avec les bénéficiaires de quatre grands projets – le projet de renforcement des infrastructures électriques et d’électrification rurale (PRIELER) à Sakoinsé ; l’approvisionnement en eau potable et l’assainissement en milieu rural (PAEPA 4R) à Kokologho ;  le soutien au développement intégré de la filière karité pour l’autonomisation économique des femmes (PADIFK) à Tanghin-Dassouri ; et le premier sous-projet d’assainissement des quartiers périphériques de Ouagadougou (SPAQPO).

«Ces visites nous permettent de mesurer le travail accompli sur le terrain, d’évaluer les besoins… et d’échanger avec les bénéficiaires des projets, notamment à l’approche de la prochaine reconstitution du Fonds africain de développement », a souligné l’administratrice de la Banque pour le Burkina Faso, le Bénin, le Cap Vert, les Comores, le Mali, le Niger et le Sénégal, Martine Mabiala.

La délégation, qu’elle conduisait à Ouagadougou, était composée de l’administrateur pour la France, la Belgique et l’Espagne, Dominique Lebastard; l’administratrice pour la Suisse, l’Allemagne, le Portugal et le Luxembourg, Catherine Cudré-Mauroux ; ainsi que l’administratrice pour l’Italie, les Pays-Bas et le Royaume-Uni, Federica Diamanti et l’administrateur pour le Japon, l’Arabie Saoudite, l’Argentine, l’Autriche et Brésil, Takuji Yano.

Lors d’une réunion présidée par la ministre déléguée à l’Economie, aux Finances et au Développement, Mme Edith Clémence Yaka, des présentations ont été faites des axes prioritaires du Plan national de développement économique et social 2016-2020 (PNES) du Burkina Faso, mais aussi des piliers contenus dans le Document de stratégie-pays (DSP) de la Banque pour 2017-2021 ainsi que son portefeuille actif dans le pays.

Cette réunion a permis des échanges approfondis sur le cadre de coopération et sur les projets récemment adoptés par le Conseil d’administration de la Banque pour redynamiser les secteurs stratégiques et structurants de l’économie burkinabè, à savoir l’accès à l’électricité et le développement du secteur agricole pour une croissance inclusive. Ces deux piliers du DSP de la Banque ont pour objectif central de soutenir la transformation structurelle de l’économie du Burkina. 

Le conseil d’administration de la Banque a notamment approuvé deux chantiers : le projet Yeleen d’électrification rurale, approuvé en décembre dernier, afin de donner un accès à l’électricité à 150.000 ménages par raccordement à des mini-réseaux verts et par installation de kits solaires individuels autonomes ; le programme d’appui aux réformes dans le secteur de l’énergie, approuvé en juillet 2018, qui soutient la mise en œuvre de la réforme du secteur de l’énergie afin de créer les conditions d’un accès inclusif.


You are currently offline. Some pages or content may fail to load.