You are here

Le Document de stratégie d’intégration régionale de l’Afrique centrale 2019-2025 sera présenté à Yaoundé le 16 septembre prochain

Event date: 
16-Sep-2019 (All day)
Event location: 
Yaoundé, Cameroun

Le ministre de l’Économie, de la planification et de l’administration du territoire, également gouverneur de la Banque africaine de développement pour le Cameroun, Alamine Ousmane Mey, procèdera, lundi 16 septembre, à l’ouverture de l’atelier de restitution du Document de stratégie d’intégration régionale de l’Afrique centrale pour la période 2019-2025 (DSIR), à Yaoundé, au Cameroun.

L’atelier de restitution réunira les ministres gouverneurs du Congo, du Gabon, de la Guinée équatoriale, de la République centrafricaine, de la République démocratique du Congo et du Tchad, ainsi que le Secrétaire général de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) et le président de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

Le DSIR permettra de rendre opérationnel et d’accélérer l’agenda d’intégration régionale en Afrique centrale, en particulier celui de la mise en œuvre effective de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA). Il s’agira de traiter ses défis spécifiques, notamment le déficit infrastructurel dans le domaine de l’énergie et des transports et l’amélioration du niveau des échanges intracommunautaires, tout en prenant en compte le contexte de la fragilité et l’abondance des ressources naturelles. La mise en œuvre du DSIR soutiendra également la diversification économique et la transformation structurelle en améliorant le commerce intra-régional en Afrique centrale.

Les dernières Assemblées annuelles de la Banque, tenues du 11 au 14 juin derniers à Malabo (Guinée équatoriale), avaient pour thème : « L’intégration régionale pour la prospérité économique de l’Afrique », en référence à la quatrième priorité stratégique de la Banque.

Une table ronde réunira les gouverneurs, les responsables des deux communautés économiques régionales de l’Afrique centrale et le directeur général du Bureau régional de l’Afrique centrale à la Banque sur le sujet.

Olivia Ndong Obiang, Banque africaine de développement

Related Sections