La BAD lance avec la FAO et le Gouvernement du Cabo Verde, l’aide pour la restauration des populations affectées par l’éruption de Fogo

08/02/2017
Share |

Visite de la zone sinistrée de Cha Das Calderas

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a lancé à Sao Felipe au Cabo Verde, le projet d’Aide humanitaire d’urgence pour la restauration des moyens d’existence et l’accroissement de la résilience des ménages affectés par l’éruption volcanique de l’île de Fogo.

D’un montant d’un million de dollars EU, l’aide d’urgence a pour objectif d'améliorer les moyens de subsistance et de résilience des populations déplacées de Chã das Caldeiras, en mobilisant l'eau et en diversifiant leurs sources de revenus. Elle permettra de fournir de l'eau aux personnes déplacées à travers d'équipement de forages, la construction d'infrastructures de stockage d’eau et la distribution de l'eau potable pour l'irrigation des cultures. Le projet permettra également d’équiper une usine de transformation des fruits et de vinification, pour soutenir, la viticulture, principale activité génératrice de revenu de la communauté de Chã das Caldeiras. La FAO a été retenue agence d’exécution de l’opération.

L'événement a eu lieu sous la présidence du Ministre de l’Agriculture et de l’Environnement du Cabo Verde, Gilberto Correia E Silva et la participation du Représentant de la FAO au Cabo Verde, Rémi Nono Womdim. Le lancement a été accompagné de visites aux sites d'intervention dans les communes de São Filipe, Mosteiros et Santa Catarina, où les principales activités du projet seront réalisées. La délégation a pris aussi part à la réunion du comité de pilotage, mis en place pour le suivi et l’orientation de la mise en œuvre de l’aide.

Volcan Fogo

Lors de son allocution, Hatem Fellah, Agronome Principal à la BAD, a souligné la cohérence de l’intervention avec la stratégie de l’institution au Cabo Verde, qui vise le renforcement et la diversification des infrastructures pour appuyer le développement durable à travers le développement des infrastructures, la promotion de la compétitivité économique et le renforcement de la résilience climatique. Elle est en parfait alignement avec deux des cinq priorités de la BAD « High-5 », à savoir : Nourrir l’Afrique et améliorer la qualité de vie des Africains. Il a réaffirmé l’engagement de la Banque à accompagner les initiatives de développement et d’impulsion de la croissance au Cabo Verde et en faveur du secteur agricole en particulier. En effet, avec 14 opérations en cours d’exécution pour un volume total net d’engagements d’environ 75 millions d’Unités de Compte (UC), soit plus de 10 milliards d’Escudos (CVE), la BAD demeure un des premiers partenaires de Cabo Verde.

Il s’est félicité de l’excellente collaboration avec la représentation de la FAO au Cabo Verde tout au long de la formulation de cette opération et pour les avancées déjà réalisées. Il a aussi remercié les directions nationales et les municipalités et tous les acteurs principaux pour les facilités accordées et l’engament en vue de la pérennisation des acquis de l’opération.

De son côté, le Représentant de la FAO au Cabo Verde, Rémi Nono Womdim a souligné que « le pays est très vulnérable aux phénomènes naturels et, par conséquent, il est nécessaire d'y faire face de manière concertée afin d'atténuer son impact sur les familles les plus vulnérables. » Il a ajouté aussi que «la FAO s’associe à cette préoccupation et avec ce projet, l’Organisation entend prendre des mesures fermes pour atténuer les effets dévastateurs et la création de capacités de résilience des groupes vulnérables. »

Le Ministre de l’agriculture et de l’environnement du Cabo Verde a, quant à lui, remercié la Banque pour son appui au développement du pays en général et à l’amélioration des conditions de vie des populations sinistrées de Cha Das Caldeiras en particulier. Il a aussi remercié la FAO pour les dispositions prises pour la réalisation diligente des activités. Il a rassuré la Banque et la FAO de l’engagement total du Gouvernement et des autorités locales, pour la mise en œuvre des activités dans les meilleurs délais.


Related Sections