The 2019 Annual Meetings of the African Development Bank Group will be held from 11-14 June 2019, in Malabo, Republic of Equatorial Guinea. Find out more

APPROVISIONNEMENT EN EAU ET ASSAINISSEMENT EN MILIEU RURAL ET SEMI-URBAINS POST CONFLITS


Overview

  • Reference: P-CF-E00-009
  • Approval date: 05/12/2016
  • Start date: 24/04/2017
  • Appraisal Date: 27/06/2016
  • Status: OngoingOnGo
  • Implementing Agency: GOUVERNEMENT DE CENTRAFRIQUE MINISTERE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES
  • Location: BOUAR BERBERATI BOSSANGOA

Description

Le but du financement RWSSI est d'Améliorer la Qualité de Vie des Populations rurales de la Mambéré-Kadéï, Nana-Mambéré et de l'Ouham, à travers un meilleur accès à l'eau potable, aux services d'assainissement et aux petits métiers (artisans réparateurs, exploitants des carrières, aménagistes des piste rurales, maçons, etc.). De façon spécifique, la réalisation du PA permettra de:

(i) passer d'un taux d'accès à l'eau potable actuel de 12% à plus de 22,5% dans la Mambéré Kadéï; de 14% à 22,5% pour la Nana Mambéré; et de 36% à 51,5% dans la préfecture de l'Ouham en 2019; et

(ii) l'accroissement très significatif du taux d'accès à l'assainissement qui passera de 1,7% en 2012 à 10% en 2019. Les activités sont structurées autour de trois composantes suivantes: A : Renforcement des Capacités et activités connexes; B: Développement des infrastructures d'eau potable et d'assainissement; et C: Gestion du Projet additionnel.

Description des activités du projet additionnel

Composante A-Développement des Infrastructures d'Eau potable et d'Assainissement:

(i) La construction de trois (3) réseaux simplifiés d'AEP, dont un par centre semi-rural;

(ii) la construction de trois (03) Postes d'Eau Autonomes (PEA) dont un par site retenu

(iii) la réhabilitation de 80 PMH (Puits équipés de Pompes à Motricité Humaines) ;

(iv) la construction de 88 PMH et

(v) la construction de 25 latrines publiques; et

(vi) la réalisation de trois (03) piézomètres; (vii) la réalisation de 30 bassins de rouissage et de 30 aires de séchage des produits agricoles pour les femmes; (viii) la réhabilitation de trois antennes; (ix) la contractualisation d'un Bureau de contrôle et de surveillance des travaux et d'un prestataires pour l'Information- Education-Communication (IEC). Composante B-Renforcement des Capacités et Acticités connexes: Direction Générale de l'Hydraulique (DGH):

(i) l'acquisition d'un (01) véhicule;

(ii) l'acquisition d'un (01) ordinateur;

(iii) l'acquisition de trois (03) kits et des réactifs pour le contrôle de la qualité de l'eau et;

(iv) l'acquisition du matériel pour le conditionnement des échantillons. Agence Nationale de l'Eau et l'Assainissement en Milieu rural (ANEA):

(i) l'acquisition d'un (01) véhicule;

(ii) l'acquisition d'un (01) ordinateur;

(iii) l'acquisition de (06) motos pour les animateurs/trices;

(iv) des formations et équipement en gestion des latrines et des points d'eau potable, en exploitation des bassins de rouissage et aires de séchage, en aménagement des pistes rurales, en briqueterie, en maçonnerie, en exploitation des carrières et pour les artisans réparateurs. Composante C-Gestion du Projet:

(i) (02) Consultants,

(ii) fonctionnement; et

(iii) audits des comptes (ce dernier sera pris en ch arge par le budget du PSEPA).


Objectives

De façon spécifique, la réalisation du PA permettra de:

(i) passer d'un taux d'accès à l'eau potable actuel de 12% à plus de 22,5% dans la Mambéré Kadéï; de 14% à 22,5% pour la Nana Mambéré; et de 36% à 51,5% dans la préfecture de l'Ouham en 2019; et

(ii) l'accroissement très significatif du taux d'accès à l'assainissement qui passera de 1,7% en 2012 à 10% en 2019


Rationale

1.1.2 Le Projet Additionnel tout comme le PSEPA auquel il est ancré, s'inscrit dans la stratégie décennale de la Banque pour la période (2013-2022) qui préconise une croissance verte et inclusive. Il est conforme aux " Cinq Priorités " de la Banque, notamment à son pilier

(v) " amélioration de la qualité de vie " des populations concernées. Le PA découle

(i) du programme d'Urgence pour le Relèvement Durable (2014-2016) du Gouvernement centrafricain;

(ii) de l'évaluation des besoins pour le relèvement et la consolidation de la paix (RCPC) et

(iii) de la Stratégie Intérimaire de la Banque (2014-2016). Le Projet Additionnel (PA), s'inscrit bien les axes suivantes: Axe1 - la réhabilitation des infrastructures socio-économiques et d'utilité publique en vue d'améliorer la fourniture des services de base aux populations surtout celles vulnérables des zones rurales les plus affectées par les conflits; et

(ii) Axe 2- la restauration des capacités institutionnelles et la promotion de la bonne gouvernance pour la période 2014-2016. Le projet est prévu dans le programme indicatif des opérations du pays.

1.1.3 Le nouveau Gouvernement formé suite à l'élection présidentielle de février 2016, a entamé l'élaboration d'un nouveau Document de stratégie nationale et prévoit une Table ronde des bailleurs en novembre 2016 à Bruxelles. Dans l'attente, les priorités du pays ont été déclinées en trois piliers suivants: Pilier 1: le soutien à la paix, la réconciliation et la sécurité; Pilier 2: le Renouvèlement du contrat social entre l'Etat et la population; Pilier 3: l'appui au relèvement économique et à la relance des secteurs productifs. L'apport du Projet Additionnel (PA) s'aligne aux Pilier I et II et aux nouvelles opérations dont la pertinence est bien avérée avec le contexte socio-économique et sécuritaire du pays.


Benefits

Zone et bénéficiaires visés par le sous-programme

Le 1er sous-programme couvre les populations de Bangui (1000 000 d'habitants), celles des communes rurales immédiates (500 000 habitants), ainsi que les populations rurales de Mambéré-kadeï, Nana-Mambéré et de l'Ouham, totalisant 1 966 000 personnes (dont 644 000 directes et 1 322 000 indirectes) sur les 5 391 539 habitants (dont 51 ,8% de femmes) que comptait le pays en 2015 (BM, 2015). Le choix des trois préfectures additionnelles se justifie par le niveau de pauvreté extrême (respectivement de 47,6% pour la Mambéré Kadéï, 61,70% pour Nana Mambéré et 82,80% pour l'Ouham ) contre une moyenne de 64% au plan national en 2015. Le sous-programme prévoit de

(i) renforcer les capacités (logistique, formations et consultants) des antennes de l'ANEA, de la DGH, de la Coordination du PSEPA, de la DGEES, ainsi que celles des acteurs locaux et bénéficiaires notamment, en formations, sensibilisation et petits métiers.


Key contacts

BOUNTSEBE Eboueme - RDGC2


Costs

Finance source Amount
RWSSIEUR 3,964,555
DeltaEUR 11
TotalEUR 3,964,566
You are currently offline. Some pages or content may fail to load.