The 2019 Annual Meetings of the African Development Bank Group will be held from 11-14 June 2019, in Malabo, Republic of Equatorial Guinea. Find out more

PROJET DE RENFORCEMENT DES INFRASTRUCTURES ENTRE CASABLANCA ET MARRAKECH-PHASE II


Overview

  • Reference: P-MA-DC0-005
  • Approval date: 27/01/2016
  • Start date: 07/06/2016
  • Appraisal Date: 14/09/2015
  • Status: OngoingOnGo
  • Implementing Agency: OFFICE NATIONAL DES CHEMINS DE FER
  • Location: CASABLANCA-SETTAT ET DE MARRAKECH-SAFI

Description

Le présent projet s'articule autour des quatre composantes suivantes: (A) construction des infrastructures ferroviaires; (B) aménagements connexes; (C) libération de l'emprise du projet; et (D) gestion du projet. Elles se répartissent comme suit: A.1. Travaux de:

(i) construction de la plateforme de la voie et des ouvrages d'art entre Imfout et Skhours (41 km);

(ii) pose de la voie, de la caténaire et des équipements des sous-stations entre Settat et Marrakech (141 km); et

(iii) remaniement des gares entre Settat-Skhours et Benguerir-Sidi Ghanem;

(iv) construction des gares entre Tanger et Casablanca; et

(v) mise en œuvre des mesures de protection environnementale; A.2. contrôle et surveillance des travaux; B.1. Consolidation des acquis en matière de genre dans la ZIP:

(i) activités génératrices de revenus, centres polyvalents, foyers féminins (maisons d'accouchement de femmes), appuis aux jeunes et foyers d'étudiants, crèches et infrastructures préscolaires dans les zones pauvres (actions de l'INDH);

(ii) valorisation des produits du terroir, plateforme d'entreprenariat individuel, renforcement des capacités par l'animation de proximité et intégration socio-économique des jeunes (actions de l'ADS); B.2. Sécurisation de la traversée des voies:

(i) aménagement de passerelles dénivelées de franchissement de voie pour piétons;

(ii) aménagement de passages dénivelés routiers;

(iii) construction de la clôture; et

(iv) mise en place de barrières automatiques aux passages à niveau; B.3. construction des ateliers de réparation du matériel roulant; B.4. Contrôle et surveillance des travaux. C.1. acquisitions foncières; C.2. libération de l'emprise du projet; D.1. suivi et coordination du projet; D.2. audit des comptes du projet.


Objectives

La réalisation du présent projet s'inscrit dans le cadre de la Stratégie nationale de développement du secteur des transports, pour la période 2012-2016, notamment la poursuite de la mise à niveau et la modernisation des infrastructures et des services en vue d'accroître la compétitivité logistique de l'économie nationale, par la diminution des coûts de transport dans le cadre des échanges intérieurs et extérieurs du pays. L'objectif sectoriel du projet est de contribuer à l'augmentation de l'offre de transport ferroviaire entre Casablanca et Marrakech et l'amélioration de la capacité d'accueil ainsi que de la qualité du service offert dans les gares entre Tanger et Casablanca, pour répondre aux besoins des trafics de marchandises et de voyageurs à l'horizon 2020. Spécifiquement, il vise à contribuer à:

(i) la fluidification de la circulation ferroviaire sur la ligne Casablanca-Marrakech;

(ii) l'amélioration de l'efficacité opérationnelle et de la capacité d'accueil dans les gares sur ces sections; et

(iii) l'amélioration des conditions de vie des populations dans la zone d'influence du projet (ZIP). ..


Rationale

L'intervention de la Banque dans le cadre de la réalisation du présent projet est justifiée par sa cohérence avec le second pilier "Soutien au développement des infrastructures vertes" du Document de stratégie-pays (DSP) de la Banque au Maroc, pour 2012-2016. En effet, il cadre avec la volonté de la Banque d'axer ses interventions, entre 2015 et 2016, sur les aspects visant à accompagner le Maroc dans la transformation effective de son modèle économique. Il s'agit de la promotion des chaînes de valeurs, notamment celles exportatrices, avec l'amélioration du climat des affaires, la connexion des entreprises aux marchés par les zones d'exports et le développement de l'hinterland, afin de rendre l'économie plus compétitive et désenclaver ses régions. Par ailleurs, le projet est en phase avec la Stratégie Décennale de la Banque, pour la période 2013-2022, qui accorde, notamment la priorité au développement des infrastructures et du secteur privé. De même, ce projet est en droite ligne avec les nouvelles orientations de la Banque en matière d'intervention dans les infrastructures de transport qui recommandent une diversification plus large de son portefeuille et notamment une plus forte implication dans le sous-secteur ferroviaire ..


Benefits

La réalisation de ce projet permettra d'améliorer davantage les conditions de vie des communautés touchées et les principaux usagers de cette ligne ferroviaire. En effet, ce projet

(i) créera en phase de chantier 269 000 d'homme/mois de travail (dont 22% pour les femmes) et 50 emplois permanents en phase d'exploitation;

(ii) permettra un gain global de 38 minutes de temps (parcours et attente); et

(iii) améliorera davantage l'accès aux services socio-économiques de base (administration, centres de santé, écoles,..) et au principal centre touristique de Marrakech. La réalisation des aménagements connexes prévus (passerelles dénivelées, passages dénivelés, barrières automatiques, et clôtures de protection) permettra d'assurer une meilleure sécurité/sureté des voyageurs et des populations riveraines. Les actions de consolidation des acquis en matière de genre contribueront à l'amélioration des conditions socio-économiques des femmes et d'autres couches vulnérables ..


Key contacts

MOHAMED Ali Ismael - RDGN1


Costs

Finance source Amount
ADBUSD 81,507,341
Co-financierUSD 210,561,842
DeltaUSD 508,055
TotalUSD 292,577,238
You are currently offline. Some pages or content may fail to load.