The 2019 Annual Meetings of the African Development Bank Group will be held from 11-14 June 2019, in Malabo, Republic of Equatorial Guinea. Find out more

COMPLEXE SOLAIRE MIDELT - PHASE I - CENTRALE NOORM I


Overview

  • Reference: P-MA-FF0-004
  • Approval date: 06/12/2017
  • Start date: 06/12/2018
  • Appraisal Date: 15/06/2017
  • Status: ApprovedAPVD
  • Implementing Agency: Moroccan Agency for Solar Energy (MASEN)
  • Location: Royaume du Maroc

Description

Le projet NOORM consiste en la construction d'un complexe de production d'électricité d'origine solaire en plusieurs tranches (centrales). Son développement est prévu en plusieurs phases. La première phase ('NOORM Première Phase') abritera deux (02) centrales hybrides qui seront dotées d'une technologie solaire hybride, à savoir un mix entre les technologies CSP et photovoltaïque (PV). La puissance CSP installée de chaque centre sera comprise entre 150 et 190 MW par centrale. L'objectif visé par cette hybridation de ces deux technologies solaires est de:

(i) produire de l'électricité pendant la journée à partir du système PV et/ou le CSP (la production pendant la journée pourrait être exclusivement d'origine PV) ; et

(ii) assurer la production aux heures de pointes par le système CSP qui sera doté d'un dispositif de stockage d'énergie thermique permettant chaque centrale de fonctionner en pleine capacité CSP (150 à 190 MW) pendant au moins 5 heures. La production moyenne de chaque centrale est estimée à 943 GWh par an. La capacité PV sera optimisée par le développeur de chaque centrale afin de garantir une courbe de production ferme et linéaire pendant la journée. Au point de livraison de chaque centrale (raccordement au réseau ONEE), la puissance électrique livrée pendant la journée pourrait ainsi dépasser celle de la nuit d'un maximum de 20%. La puissance électrique maximale de chaque centrale pendant la journée serait donc comprise en 180 MW et 228 MW.

La technologie CSP pour chacune des centrales de NOORM - Phase 1 sera définie par le développeur. Celle-ci pourrait être de type à miroirs paraboliques utilisant l'huile synthétique ou à tour solaire avec un système dispositif de stockage d'énergie thermique à base de sel fondu ou d'huile synthétique. Par ailleurs, toutes les technologies photovoltaïques restent ouvertes à conditions qu'elles soient conformes aux exigences de Masen en termes de garantie de performance et de durabilité des équipements pendant la durée d'exploitation de la centrale. La durée de construction de chaque centrale est estimée à 30 mois et une période de 6 mois pour les tests et réceptions. Ainsi, la mise en service de NOORM Première phase, dans sa totalité, devra être effectuée avant la fin de l'année 2020.


Rationale

L'implication de la Banque dans le projet de complexe NOOR de Midelt se justifie à plusieurs titres car il s'agit d'un projet d'énergie propre qui contribuera à l'atteinte des objectifs de de la nouvelle stratégie énergétique du Maroc qui vise à porter à 42% la part des énergies renouvelables dans le mix électrique à l'horizon 2020. Le projet contribuera également l'atteinte des objectifs visés par la stratégie décennale de la Banque pour la période 2013 -2022 ayant pour double objectif la croissance inclusive et la transition vers une croissance verte .

Par ailleurs le projet est conformé au DSP 2012-2016 de la Banque pour le Maroc. en effet, il est bien aligné sur le pilier deuxième pilier du DSP axé sur le soutien au développement des énergies vertes.

Enfin le projet contribuear à la diversification des sources d'électricité au Maroc par l'exploitation de la source solaire, à la réduction de la dépendance énergétique du Royaume. Il permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Etant un projet intégré, sa réalisation contribuear au développement d'une industrie locale capable d'offrir au programme solaire des intrants manufacturés localement et la création de plusieurs centtaines d'emplois directs ou indirects. Il est également attendu du projet un impact positif sur la balance commerciale du Maroc.


Key contacts

MOUSSA Adama - RDGN1


Costs

Finance source Amount
ADBUAC 86,700,000
Co-financierUAC 743,300,000
TotalUAC 830,000,000
You are currently offline. Some pages or content may fail to load.