Kuwait

Aperçu du partenariat  

Le Koweït a adhéré à la Banque africaine de développement (BAD) et au Fonds africain de développement (FAD) en 1975. Depuis, il a régulièrement contribué aux reconstitutions des ressources du FAD, jusqu’au FAD-11 qui portait sur la période 2008-2010, cumulant 164,458 milliards de dollars EU d’engagements, dont 6,656 milliards ont été dévolus au FAD-12 – soit 11 % de plus que pour le FAD-11. La quote-part du Koweït  représente 0,18 % du FAD-12. En 2009, la réalisation de certains projets de la Banque a été confiée à des entreprises koweïtiennes, pour un total de 89 000 unités de compte (soit 136 000 dollars EU), un montant correspondant à 0,01 % de la valeur totale des marchés attribués par la Banque.

Le partenariat conclu entre la BAD et le Koweït a trait au cofinancement d’initiatives à travers le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe (KFAED), créé en 1961. Le KFAED a pour vocation d'offrir son aide à tous les pays en développement – priorité étant donnée aux pays arabes. Le Fonds, qui assure l’administration de l’aide bilatérale et multilatérale du Koweït, a cofinancé des projets, programmes et opérations d'assistance technique de la Banque. L'aide que l'Afrique reçoit du Koweït se présente sous forme de prêts concessionnels. Cet appui au développement de l'Afrique et les efforts que le Koweït déploie dans la lutte contre la pauvreté sur le continent sont largement salués par les États membres de la BAD.

La Banque n'a pas conclu d’accord formel avec le Koweït. Les possibilités de cofinancement sont examinées, conjointement, par la BAD et le Groupe de coordination arabe (GCA), un groupe informel composé de neuf institutions de financement arabes. En avril 2010, la BAD a organisé au Koweït un séminaire d’opportunités d'affaires en Afrique, auquel avaient pris part 50 entreprises. Le Département du secteur privé de la Banque a participé à une série de rencontres bilatérales avec les investisseurs des États du Golfe et du Koweït, qui ont manifesté leur intérêt pour les pays d'Afrique du Nord et le Soudan.

Initiatives conjointes

  • Entre 1975 et 2011, le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe (KFAED) et la BAD ont cofinancé 49 projets, pour un total de 650,85 millions d'unités de compte. Datant de 2009, le dernier cofinancement se chiffre à 10,22 millions d'unités de compte, décaissés en faveur d’un projet d'irrigation au Mali. En 2007, un montant de 12,42 millions d'unités de compte avait été approuvé pour le programme de régénération des écosystèmes au Niger.
  • Les ressources du Fonds KFAED vont, en priorité, aux secteurs de l'agriculture, de l'irrigation, des transports, de la communication, de l'énergie, de l'eau et  de l'assainissement. Jusqu'en décembre 2010, les prêts se répartissaient comme suit : transports (36 %), industrie (24,6 %), agriculture (12,6 %), eau (8 %) et communication (9 %).
  • Une délégation de haut niveau de la Banque a assisté à la réunion du Groupe de coordination des Fonds arabe, tenue au Koweït en janvier 2009, afin de discuter des possibilités de cofinancement. Le Koweït a marqué son intérêt pour financer des pays non traditionnels, tels que le Burundi, le Rwanda et le Mozambique

Contacts

Hau Sing Tse
Executive Director representing Canada, China, Korea, Kuwait and Turkey
Tel: (225) 2026 20 21
Banq
Mr. Thamer M. Alfailakawi, Alternate Executive Director

Mr Ingwun Jung
Advisor
Tel (225) 2026 4226

Useful Links