La BAD, l’UA et les agences de l’ONU s'engagent davantage pour la transformation industrielle de l'Afrique

La Banque africaine de développement (BAD) a joint sa voix à celles de la Commission de économique des Nations Unies pour l’Afrique, des gouvernements africains, d’organismes clés des Nations Unies et des institutions de financement du développement pour renouveler son soutien à l'industrialisation des pays africains. Les partenaires ont également accepté d'entreprendre et de mettre en œuvre des programmes conjoints visant à accroître l'impact sur le développement, en particulier en mobilisant des ressources suffisantes pour permettre la mise en œuvre intégrale de la troisième Décennie du développement industriel pour l'Afrique. «Nous croyons qu'il est temps d’industrialiser l'Afrique », a déclaré Amadou Hott, vice-président de la BAD pour l’Électricité, l’énergie, le climat et la croissance verte au nom du président de la Banque.

Brochure Industrialiser l’Afrique

À la Une

Explorez nos activités

Selectionner un pays

Explorez nos activités