MISE EN GARDE CONTRE L’UTILISATION FRAUDULEUSE DU NOM DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT (BAD) En savoir plus

Conseiller Juridique en Chef - Division Finances

Share |

  • Titre du poste: Conseiller Juridique en Chef - Division Finances
  • Grade: PL3
  • Poste N°: 50000661
  • Référence: ADB/17/476
  • Date de publication: 07/11/2017
  • Date de clôture: 21/11/2017
  • Pays: Côte d'Ivoire

Objectifs

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines dans lesquels les interventions devront s’intensifier ont été identifiés, à savoir : l'énergie, l'agro-industrie, l'industrialisation, l'intégration et l'amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

 

LE COMPLEXE :

Le Président planifie, supervise et administre les activités du Groupe de la Banque. Sous l’orientation des Conseils d’administration, le Président dirige les activités de la Banque et du Fonds africain de développement (FAD) ; il administre les opérations et les activités conformément aux accords portant création de la BAD et du FAD. Le Président supervise plusieurs Départements et Unités, notamment le Cabinet du Président (PRST.0), le Département de l’évaluation indépendante du développement (BDEV), le Département de l’intégrité et de la lutte contre la corruption (PIAC), l’Unité de vérification de la conformité et de médiation (BCRM), le Secrétariat du Comité d’appel (BSAB), le Tribunal administratif (BATR), le Bureau de l’Auditeur général (PAGL), la Direction de la gestion des risques du Groupe (PGRM), le Département du conseiller juridique général et des services juridiques (PGCL), le Département de la communication et des relations extérieures (PCER), le Bureau de l’intégrité du personnel et de l’éthique (PETH) et le Bureau du Secrétaire général & Secrétariat général (PSEG).


LE DÉPARTEMENT RECRUTEUR :

Le rôle du Département du Conseil juridique général et des services juridiques (PGCL) est de fournir les conseils et services juridiques aux organes statutaires du Groupe de la Banque (la Banque), notamment les Conseils de la Banque, la Haute Direction, les Directions Générales des Bureaux Régionaux et, plus en générale, toute la Banque. En outre, le Département est chargé de protéger les intérêts de la Banque en matière de responsabilité juridique et, le cas échéant, d’assurer la défense de la Banque dans les procès judiciaires auxquels elle est partie.

Les principales activités de la Division Finances consistent à fournir les services et conseils juridiques en matière de mobilisation, d’investissement et de gestion des ressources financières de la Banque.

 

LE POSTE :

Le Conseiller juridique en chef - Division Finances assurera la bonne interprétation et le respect des diverses politiques, directives et règles applicables en matière de mobilisation, d’investissement et de gestion des ressources financières de la Banque.  

Fonctions et responsabilités

Sous la supervision et la direction du Chef de division, PGCL.3, le Conseiller juridique en chef accomplira les tâches suivantes :

1.  Assister aux réunions du Conseil d’administration  et aux comités de la haute direction directement liés à ses fonctions et fournir toutes les clarifications ou l’assistance juridique qui pourraient être demandées.

2.  S’assurer que la mobilisation, l’investissement et la gestion des ressources financières de la Banque sont  menées de manière conforme aux règles et politiques applicables de la Banque.

3.  Assister et conseiller la Trésorerie de la Banque dans la négociation et la rédaction de la documentation relative aux emprunts de la Banque sur les marchés de capitaux et monétaires internationaux ;  rédiger et effectuer la revue de tous les documents nécessaires à la mise en œuvre de la stratégie d’emprunt de la Banque  et des opérations sur les marchés de capitaux.

4.  Préparer et effectuer la revue de la documentation juridique pour les produits dérivés et autres opérations de gestion des risques de la Banque, négocier les contrats-cadres pertinents et rédiger et effectuer la revue  des documents relatifs à chaque transaction.

5.  Conseiller sur les aspects juridiques de la gestion de trésorerie, les conventions de comptes bancaires,  les initiatives relatives à la lutte contre le blanchiment de capitaux (obligation de « connaître son client »), et les contrats de garde ou de placement des ressources financières de la Banque.

6.  Rédiger et effectuer la revue des documents juridiques relatifs à l’adhésion à la Banque et à la souscription à son capital, aux contributions au Fonds africain de développement, ainsi qu’à la création de fonds fiduciaires et de fonds spéciaux.

7.  Fournir les conseils juridiques sur l’Accord portant création de la Banque, l’Autorité générale en matière de gestion actif-passif, le Règlement financier, les politiques et règles et participer aux activités du Comité de gestion actif-passif de la Banque et de ses groupes de travail.

8.  Emettre des avis juridiques sur les questions réglementaires, institutionnelles et financières découlant de l’interprétation et de l’application de la Charte de la Banque ; rédiger tous les documents juridiques relatifs à l’adhésion et à la participation à la Banque et au Fonds ; interpréter et appliquer le Règlement financier de la Banque.

9.  Préparer et effectuer la revue de toute la documentation nécessaire pour les emprunts de la Banque sur les marchés de capitaux et monétaires internationaux.

10.  Effectuer la revue et la mise à jour, et formuler des recommandations pour approbation des documents types, conformément aux pratiques du marché et du secteur, en vue de leur utilisation pour les opérations sur dérivés.

11.  Conseiller sur les contrats de placement des liquidités de la Banque et du Fonds africain de développement.

12.  Effectuer la revue et la mise à jour, et formuler des recommandations pour approbation des accords généraux de compensation, de garde, d’exécution et de rachat afin de faciliter les opérations de placement et de gestion des risques de la Banque.

13.  Proposer et concevoir les amendements pertinents à l’Accord portant création de la Banque et autres instruments en vigueur, tels que le Règlement financier.

14.  Soutenir et conseiller le Chef de la gestion des risques du Groupe de la Banque et le Comité de gestion actif-passif sur les aspects juridiques des activités d’optimisation du bilan.

15.  Fournir des conseils et une assistance juridiques par le biais du Chef de division à la Banque et à ses organes opérationnels sur toutes les questions financières, de placements et les obligations de faire rapport aux autorités internes et externes.

16.  Assister le Chef de division dans la sélection des conseils externes  pour représenter les intérêts de la Banque.

17.  Fournir des conseils juridiques sur les questions relatives aux opérations financières et de placement du Plan de retraite du personnel.

18.  Traiter certaines questions juridiques complexes  et confidentielles conformément aux instructions du chef de division ou du Conseiller juridique général.

19.  Aider le chef de division à superviser et à encadrer les consultants débutants, les conseillers juridiques  nouvellement recrutés et les autres conseillers juridiques comme requis.

20.  S’acquitter de toute autre tâche qui pourrait lui être confiée dans l’exercice du mandat du département.

Critères de sélection

1.  Etre titulaire d’au moins un Master 2/DESS/DEA ou diplôme équivalent en droit et être admis au Barreau d’un pays membre de la Banque africaine de développement ; ou avoir un diplôme de Juris Doctor (JD) en droit et être admis au Barreau d’un pays membre de la Banque africaine de développement.

2.  Justifier d’au moins sept (7) ans d'expérience professionnelle pertinente, de préférence dans un cabinet d'avocats international de renom, le service juridique d’une institution privée, publique ou d’une institution financière internationale, avec une expérience et des compétences techniques avérés dans le domaine bancaire et la finance internationale.

3.  Avoir un haut niveau d’aptitudes en communication et en négociation et une habilité à construire des partenariats avec des clients divers et variés et produire des résultats qui satisfont les besoins du programme de travail du Département des services juridiques. 

4.  L'expérience dans le secteur privé sera un avantage supplémentaire.

5.  Avoir une connaissance approfondie des tendances actuelles en matière de développement ainsi qu’une expérience dans le domaine du droit international et des questions y afférant dans le cadre des activités de la Banque et d’autres organisations internationales. 

6.  Avoir une expérience avérée dans la préparation de documents juridiques complexes (y compris les rapports et les avis juridiques confidentiels), la préparation de certificats et attestations, la conduite de négociation de projets et programmes complexes et autres transactions de nature similaire. 

7.  Avoir la capacité de concevoir et de superviser la négociation de documents complexes de tout type et de toute forme de manière à équilibrer les normes et standards des parties extérieures avec les exigences particulières de la Banque.

8.  Avoir de l’expérience dans l'application des connaissances juridiques afin de fournir une gamme complète de services juridiques stratégiques.

9.  Avoir des aptitudes efficaces en matière de consultation et de conseil de nature à renforcer et aider les clients à résoudre leurs problèmes juridiques. 

10.  Etre capable de gérer des questions sensibles dans un environnement multiculturel ainsi que de bâtir de bonnes relations de travail avec les collègues. 

11.  Etre capable de communiquer efficacement (oralement et par écrit) en anglais ou en français, de préférence avec une connaissance pratique de l’autre langue.

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D'EMPLOI Y AFFÉRENTES.

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou en envoyant une capture écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG  

 

 


Postuler en ligne

Postuler

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d'un des pays membres de la BAD.