MISE EN GARDE CONTRE L’UTILISATION FRAUDULEUSE DU NOM DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT (BAD) En savoir plus

Directeur/Directrice, Institut Africain de Développement

Share |

  • Titre du poste: Directeur/Directrice, Institut Africain de Développement
  • Grade: EL5
  • Poste N°: 50092398
  • Référence: ADB/17/005/2
  • Date de publication: 17/04/2018
  • Date de clôture: 02/05/2018
  • Pays: Côte d'Ivoire

Objectifs

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution de développement panafricaine qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 80 États membres, dont 54 en Afrique (pays membres régionaux).  Le programme de développement de la Banque africaine de développement vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Afin de se concentrer au mieux sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et de réaliser un plus grand impact sur le développement, la Banque a défini pour ses interventions en Afrique, cinq grands domaines (Top 5) à intensifier pour accélérer l’obtention de résultats à savoir : l'énergie, l'agro-industrie, l'industrialisation, l'intégration et l'amélioration de la qualité de vie des Africains. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision.

LE COMPLEXE :

L’Economiste en Chef et Vice-président de la gouvernance économique et de la gestion du savoir est le porte-parole de la Banque pour les questions économiques et le Vice-président du Complexe de la gouvernance économique et de la gestion du savoir. Il a notamment pour mission : i) d’assurer le leadership et la visibilité de la Banque sur les questions concernant l’économie, les finances, la gouvernance financière et le développement socioéconomique ; de coordonner la réalisation d’analyses destinées à éclairer les politiques opérationnelles ; et ii) de mettre systématiquement en évidence le rôle clé du savoir, de l’expérience et des enseignements qui en découlent, ainsi que leur impact tangible sur la transformation durable et inclusive des économies africaines.

LE DÉPARTEMENT RECRUTEUR :

L'Institut Africain de Développement coordonne et supervise l’intégration du développement des capacités dans les opérations de la Banque afin d'accroître l'efficacité du développement dans les pays membres régionaux en: i) fournissant des services consultatifs, y compris des outils d’orientation permettant de soutenir la conception et la réalisation efficaces des objectifs de la Banque en matière de développement des capacités dans les opérations; ii) identifiant et concevant des programmes de développement des capacités adaptés et réalisant des activités y afférentes pour soutenir les résultats de développement dans les pays membres régionaux; iii) tirant parti des partenariats et coordonnant la diffusion du savoir et les actions de sensibilisation, procédant à des conversions et à des transferts, avec pour objectif de contribuer à améliorer l'élaboration des politiques et la gouvernance économique en vue du développement durable dans les pays membres régionaux.

LE POSTE :

Le Directeur/La Directrice de l'Institut Africain de Développement sera responsable de la conception, de la coordination et de la supervision du programme de développement des capacités de la Banque et de sa mise en œuvre pour ses clients. Il/Elle concevra des stratégies et politiques de développement des capacités, et assurera également leur mise en œuvre efficace.

Fonctions et responsabilités

Sous la supervision et l’orientation de l’Economiste en Chef et Vice-président de la gouvernance économique et la gestion du savoir, le Directeur/la Directrice sera chargé(e) de :  

a) Stratégie pour le développement des capacités

  1. Mettre à jour et mettre en œuvre le cadre pour le développement des capacités de la Banque, y compris ses objectifs, sa portée, sa hiérarchisation, ses partenariats avec les autres parties prenantes au développement, sa mise en œuvre, son suivi et son évaluation.

  2. Mettre à jour et mettre en œuvre la stratégie de la Banque en matière d'assistance technique et de formation, en mettant davantage l'accent sur les résultats et l'amélioration des résultats dans les pays membres régionaux, dans le but de renforcer les institutions locales et de renforcer les compétences des officiels impliqués dans des domaines stratégiques.

  3. Concevoir, mettre en œuvre et suivre un plan d'action pour aider les pays membres régionaux à renforcer les politiques et les cadres institutionnels afin de diversifier leurs économies, de stimuler la croissance économique et de créer une situation d’emploi décente. 

b) Validation et exécution du programme de travail

  4. Examiner et valider les objectifs et le programme de travail du Département, en veillant à son alignement sur les priorités stratégiques du département, du complexe et de la Banque.

  5. Examiner et valider le budget et veiller à sa mise en œuvre effective.

  6. Faire un rapport sur l'exécution du programme de travail et proposer des solutions de rechange et des mesures correctives s’il y a lieu.

  7. Contribuer activement à la conception et au suivi des indicateurs clés de performance du Département. 

c) Supervision technique des activités du Département

   8. Travailler en étroite collaboration avec les départements régionaux et sectoriels de la Banque; notamment ceux de la statistique et de la recherche-développement pour identifier et évaluer les défis et les besoins prioritaires des pays membres régionaux en matière de développement des capacités.

   9. Gérer les ressources de la Banque dédiées au développement des capacités, avec pour but d’accroître l'efficacité opérationnelle et institutionnelle dans la réalisation des objectifs de développement, et superviser par ailleurs l’exécution du budget administratif de l'Institut.

   10. Fournir à la Banque et à ses clients, des services consultatifs en développement des capacités et des outils d'orientation et d'assurance-qualité pour garantir l'efficacité opérationnelle et contribuer à améliorer la durabilité des résultats de développement dans les pays membres régionaux.

   11. Jouer un rôle de chef de file dans la conception, la mise en œuvre et la supervision de programmes de développement des capacités liés au Top 5, y compris le matériel de formation et le support audio-visuel, afin de renforcer l'appropriation, par les pays membres régionaux, des résultats de développement.

    12. Travailler en collaboration avec l'Unité de mobilisation des ressources et des partenariats pour identifier les sources de financement bilatérales pour la formation.

    13. Superviser la préparation des rapports annuels sur les résultats de la Banque en matière de développement des capacités.

    14. Agir en qualité de Vice-président(e) intérimaire du Complexe de la gouvernance économique et de la gestion du savoir, le cas échéant.

    15. S’acquitter d’autres tâches pouvant lui être confiées par le Vice-président. 

dDiffusion du savoir

     16. Contribuer au développement du savoir et aux meilleures pratiques en développement des capacités au sein de la communauté de développement, en supervisant la réalisation des évaluations de développement des capacités et des évaluations de résultats.

     17. Coordonner la mise en œuvre du programme des conférenciers éminents en identifiant et en attirant des orateurs distingués.

     18. Aider le Département de la politique macro-économique, de la prévision et de la recherche  à planifier et à organiser la Conférence économique africaine annuelle.

     19. Assurer le leadership dans la mise au point d’outils d’évaluation de développement des capacités, y compris les outils d'e-learning, pour utilisation dans les opérations de la Banque.

     20. Superviser la diffusion du savoir auprès du personnel et des clients de la Banque à l'aide des plateformes virtuelles de la Banque, notamment le Centre du savoir et de ressources virtuelles. 

eGestion des personnes et des talents

    21. Veiller à ce que le Département soit doté des compétences appropriées à tout moment pour la réalisation efficace des objectifs définis dans le programme de travail.

    22. Examiner et valider les besoins en personnel et élaborer en collaboration avec le département des Ressources Humaines les plans de recrutement requis.

    23. Évaluer les performances, le potentiel du personnel et déterminer les besoins en formation.

    24. Mettre en place, avec l'aide du Département des Ressources Humaines, des mécanismes de gestion des talents, pour constituer un pool de talents pour le Département en vue de la continuité des activités.

    25. Procéder à une délégation efficace des responsabilités, en dotant le personnel de pouvoir d’action à tous les niveaux. 

Critères de sélection

      1. Etre titulaire d’au moins un Doctorat (Ph.D.) en économie, en politique publique, en gouvernance ou en développement international, avec une expérience de haut niveau pour relever les défis du développement dans les pays africains, acquise de préférence dans différents organismes de développement bilatéraux, multilatéraux et / ou régionaux.

       2. Justifier d’un minimum de dix (10) années d'expérience professionnelle pertinente en développement des capacités, dont au moins cinq (5) années d’expérience à un poste de direction.

        3. Solide connaissance et une bonne compréhension des besoins en développement des capacités des pays africains. 

     4. Aptitude avérée à jouer un rôle de chef de file dans la conception de programmes de formation, l'élaboration de matériel de formation et la gestion d'un programme de développement des capacités ou d'un établissement de formation.

       5. Connaissance approfondie des questions économiques et de développement en Afrique; un esprit stratégique et une forte capacité à analyser les situations du point de vue des parties prenantes et à traduire la réflexion stratégique dans les faits.

         6. Capacité à construire et à gérer des partenariats stratégiques, axés sur l’obtention de résultats.

         7. Solides capacités à traduire les défis du développement en opportunités de renforcement des connaissances, avec une bonne maîtrise de l'andragogie.

         8.  Solides capacités d'analyse et de négociation, combinées à des capacités élevées en suivi et évaluation.

      9. Excellente aptitude à concevoir de nouvelles approches et innovations en développement des capacités, ainsi qu'à mettre au point des matériels de formation conviviaux.

      10.  Excellentes aptitudes en communication orale et écrite en français ou en anglais, avec une bonne connaissance pratique de l'autre langue.

         11. Maîtrise des logiciels Microsoft courants (Word, Excel, Access, PowerPoint) ; l a connaissance de SAP est un atout. 


Postuler en ligne

Postuler

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d'un des pays membres de la BAD.