MISE EN GARDE CONTRE L’UTILISATION FRAUDULEUSE DU NOM DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT (BAD) En savoir plus

Directeur, gouvernance et gestion financière publique

Share |

  • Titre du poste: Directeur, gouvernance et gestion financière publique
  • Grade: EL5
  • Poste N°: 50092396
  • Référence: ADB/17/452
  • Date de publication: 10/10/2017
  • Date de clôture: 23/10/2017
  • Pays: Côte d'Ivoire

Objectifs

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le Programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5), dans lesquels les interventions devront s’intensifier, ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

LE COMPLEXE :

L'Economiste en chef / Vice-président de la gouvernance économique et de la gestion des connaissances (ECVP) est le porte-parole de la Banque pour les questions économiques et le Vice-président du « Complexe de la gouvernance économique et de la gestion des connaissances ». L’ECVP est chargé: d’assurer le leadership et la visibilité de la Banque sur les questions économiques, les questions de finances, de gouvernance financière et de développement socioéconomique et de coordonner la production de travaux d’analyse en vue d’éclairer la politique opérationnelle de la Banque ; de mettre systématiquement l’accent sur le rôle crucial des connaissances, de l’expérience, des enseignements tirés, ainsi que leur impact tangible sur la transformation durable et inclusive des économies africaines. L’ECVP inspire, génère et apporte un soutien direct au Président et à la Haute direction de la Banque sur un large éventail de questions techniques et de gestion dans le cadre des attributions générales relatives aux questions économiques, financières, de gouvernance des finances publiques, de gestion et socioéconomiques.

LE DEPARTEMENT RECRUTEUR :

Au sein du Complexe ECPV, basé au Siège à Abidjan, le département de la coordination de la gouvernance et de la gestion financière publique (ECGF), est responsable de la coordination de l’opérationnalisation de la politique, de la stratégie et des programmes de gouvernance de la Banque, y compris les activités de prêts et non-prêts.

ECGF travaille en collaboration avec la Recherche pour le développement, l’Institut africain pour le développement et les experts de la statistique au sein d’ECVP, en veillant à ce que : l’engagement technique sur les questions de fond de la Banque au niveau des principaux processus de politique et de stratégie du domaine de la gouvernance et de la gestion publique soit bien coordonné ; et les interventions de la Banque dans les pays membres régionaux, dans le cadre des opérations axées sur les programmes/les projets d’appui au budget et de renforcement institutionnel, promeuvent l’efficacité et la responsabilité de la gouvernance et de la gestion financière publique.

LE POSTE :

Le Directeur d'ECGF est le chef du département et sert de coordonnateur et de point d’ancrage technique de l’action de la Banque concernant les principaux processus politiques et stratégiques, et l’exécution des opérations dans le domaine de la gouvernance économique et de la gestion financière publique, aux plans interne et externe. Le directeur est également responsable de l’information globale sur les activités et les résultats de la Banque en matière de gouvernance.

Fonctions et responsabilités

Sous l’orientation générale de l'Economiste en chef et Vice-président, le Directeur d’ECGF assure les fonctions suivantes :

Stratégie et programmation sectorielles

1.  Conduire l’évaluation du cadre stratégique de gouvernance et du Plan d’action 2014-2018 de la Banque, ainsi que la préparation de la nouvelle Stratégie de gouvernance économique de la Banque.

2.  Conduire la préparation du programme de travail et budget annuels du département et veiller à leur exécution dans les délais prévus et à l’assurance-qualité.

3.  Conduire ou participer à la revue des politiques, stratégies, procédures et directives pour l’intervention de la Banque dans le domaine de la gouvernance et de la gestion financière publiques (GFP) et des activités y afférentes.

4.  Contribuer à l’élaboration de stratégies appropriées pour l’intervention dans le renforcement des systèmes de gouvernance et de GFP, conformément aux Documents de stratégie pays ou au Document de stratégie d’intégration régionale et aux documents connexes.

5.  Conduire l’élaboration et l’exécution d’un programme de travail relatif aux études économiques et sectorielles (ESW), documents de recherche et documents de politique.

6.  Prodiguer des conseils au Chef économiste/Vice-président sur les options stratégiques et les méthodes d’amélioration de l’exécution et de la mise en œuvre des programmes.

Leadership et gestion

1.  Assurer la dotation stratégique en effectif d’ECGF.

2.  Conduire et gérer le département et s’assurer que l’équipe est très performante, très motivée et déterminée à assurer le succès de la Banque.

3.  Diriger, planifier et gérer les activités et le programme de travail du département, en déléguant de manière appropriée les activités quotidiennes.

4.  Assurer l’efficience et l’efficacité opérationnelles du département en réalisant les impératifs stratégiques de la Banque et la gestion du changement.

5.  Assurer la direction technique et managériale du personnel dans la définition et la réalisation des principaux indicateurs de performance (KPI) du département.

6.  Assurer la conception et l’exécution appropriées de la contribution programmatique du département à la stratégie de la gouvernance.

7.  Veiller à la gestion efficace des ressources du budget dans le but de faire des économies.

8.  Appuyer les efforts d’intégration régionale de la Banque par la mise en place et l’exécution de grands projets régionaux d’infrastructure et de développement porteurs de transformation en vue d’atteindre les High 5 de la Banque.

9.  Renforcer les capacités humaines et institutionnelles des pays et développer la capacité de la Banque à devenir le chef de file pour les produits du savoir et les services consultatifs aux pays.

10.     Développer des équipes solides au sein du département et promouvoir les niveaux les plus élevés d’éthique, de responsabilité fiduciaire et de professionnalisme pour protéger et renforcer la réputation de la Banque.

Développement des activités

1.  Gérer l’exécution du programme de prêts de la gouvernance aux pays membres, conformément aux politiques et aux procédures de la Banque.

2.  Par le biais d’une collaboration étroite avec les directions régionales, les complexes sectoriels, aider les pays dans l’élaboration de documents de stratégie par pays et de stratégies d’intégration régionale qui permettront de développer l’appropriation par les pays et l’exécution accélérée de l’ensemble des priorités des High 5 de la Banque.

3.  En partenariat avec le directeur général de chaque région, développer les activités de concert avec les équipes régionales, gérer les relations avec certains clients et assurer un niveau élevé de satisfaction des clients.

4.  Conduire la mise en place d’une réserve solide de projets, programmes et travaux analytiques publics et privés par le biais d’activités d’identification et de préparation.

5.  Conduire la mise en place et l’exécution de projets transformateurs pour la région et le continent.

6.  Diriger la contribution du département au dialogue sur les politiques avec les gouvernements pour faire progresser les réformes structurelles et institutionnelles dans les domaines de la planification, de la programmation, de la gouvernance, des réglementations, de la gestion/l’entretien des biens, et la participation du secteur privé.

7.  Conduire la contribution du département au dialogue sur les politiques avec les autorités gouvernementales dans le domaine de la gouvernance économique.

8.  Être le fer de lance du développement des opérations régionales et de l’investissement, en dirigeant la mobilisation des ressources à travers les différents pays, sous leur responsabilité, et en augmentant les activités de la Banque de manière notable.

9.  Développer les ressources essentielles et les capacités techniques nécessaires à la recherche et au montage de projets bancables, notamment par la collaboration avec le secteur privé sur des projets ayant un impact social régional.

10.  Exécuter et gérer une réserve diversifiée d’investissements dans le domaine de la Gouvernance et de la Gestion Financière Publique, pour réaliser les cibles de la Banque en termes d’impact et de rentabilité.

11.     Identifier les opportunités d’investissement direct en vue d’un financement possible par la Banque et développer la réserve de projets d'ECGF.

12.     Identifier et obtenir des opportunités de cofinancement, l’organisation d’activités promotionnelles conjointes, etc.).

13.  Sélectionner des projets à présenter à l’examen de la direction et du Conseil.

14.     Superviser toutes les étapes du montage du projet dans le cadre d’un cycle de projet.

15.     Diriger des équipes pluridisciplinaires comprenant des chargés d’investissement, des économistes, des ingénieurs et des juristes pour identifier, concevoir et évaluer des projets.

16.  Promouvoir et assurer des liens programmatiques entre le travail du département et celui d’autres secteurs de la Banque, comme requis dans le cadre de la stratégie en matière de gouvernance.

Établir des relations et user d’influence

1.  Diriger la contribution du département à la création de réseaux et de partenariats pour la gouvernance économique.

2.  Nouer de solides relations avec les entreprises privées régionales et locales, les communautés économiques régionales, les institutions des Nations Unies, les partenaires bilatéraux et multilatéraux et les autorités gouvernementales pour développer des opportunités d’investissement et intensifier le cofinancement.

3.  Coordonner les relations de la Banque avec les institutions impliquées dans la fourniture d’appui budgétaire, ainsi que l’appui institutionnel pour une gouvernance et une GFP renforcées (échange d’informations sur les politiques, l’expérience opérationnelle, l’identification, la préparation et l’évaluation).

Gestion des performances

1.  Assurer la gestion des performances du personnel, y compris l’évaluation des performances au niveau du rendement du travail, l’évaluation du potentiel du personnel ainsi que des besoins de formation et de perfectionnement du personnel.

2.  Promouvoir un environnement qui stimule et récompense la performance, l’initiative et l’innovation, et encourager un apprentissage continu, une communication ouverte et le travail d’équipe.

Critères de sélection

1.  Être titulaire au moins d’un master ou d’un diplôme universitaire équivalent en économie, en administration publique, en gouvernance ou dans des domaines connexes.

2.  Justifier au minimum de dix (10) années d’expérience, dont cinq (5) années à des postes de direction, dans les domaines de la gouvernance, de la gestion du secteur public, de la formulation de politiques, de la gestion des revenus, des dépenses publiques ou dans des domaines connexes. 

3.  Avoir une solide expérience de la conception et de l’exécution d’opérations (y compris les projets d’investissement et les opérations basées sur les politiques), ainsi que de la gestion de projets.

4.  Avoir une compréhension approfondie des questions de gouvernance et de gestion publique, y compris une solide expérience de l’Afrique et/ou des pays en transition.

5.  Être familier des politiques opérationnelles et des pratiques de programmation des organisations multilatérales.

6.  Avoir une expérience professionnelle internationale en matière de développement dans plusieurs pays.

7.  L’expérience du secteur privé serait un avantage supplémentaire.

8.  Avoir une solide compréhension de la macroéconomie, des questions de politique budgétaire et de budgétisation publique dans les pays en développement ainsi qu’une expérience avérée des politiques, procédures et pratiques opérationnelles des principales organisations bilatérales ou multilatérales en Afrique.

9.  Disposer de solides aptitudes d’analyse et être capable de rédiger et de produire des rapports techniques de qualité.

10.     Avoir une capacité avérée à conduire la recherche, analyser et produire des rapports. Des publications sur des thèmes liés à la gouvernance seraient un avantage supplémentaire.

11.  Avoir une solide expérience opérationnelle et la capacité de contribuer à la réflexion stratégique et d’intégrer les stratégies et les politiques dans les programmes/projets de la Banque.

12.  Avoir une capacité avérée à bâtir et à diriger des équipes.

13.  Être capable de gérer des questions sensibles sur le lieu de travail dans un environnement multiculturel et de tisser des relations de travail efficaces avec ses collègues.

14.     Avoir de solides capacités de leadership, y compris la capacité d’assurer le mentorat, d’encadrer et de travailler de manière efficace dans un environnement de gestion matricielle, à la fois en tant que chef d’équipe et membre d’équipe.

15.     Faire preuve d’innovation et de créativité.

16.     Avoir des capacités de communication.

17.     Être orienté-client.

18.  Être capable de résoudre les problèmes.

19.  Avoir l’esprit d’équipe et le sens des relations.

20.  Faire montre d’efficacité opérationnelle.

21.  Avoir la capacité avérée à bâtir et diriger une équipe de personnel motivé et utiliser les talents et l’expertise des membres de l’équipe de manière productive.

22.     Avoir la capacité d’initier et de gérer l’innovation et de conduire le changement.

23.  Être capable de communiquer de façon efficace (à l’écrit et à l’oral) en anglais ou en français, avec une connaissance pratique de l’autre langue. La connaissance de l’arabe et du portugais serait un avantage supplémentaire.

24.  Savoir utiliser les applications Microsoft Office standards (Word, Excel, Access, PowerPoint).

25.  L’expérience de l’utilisation de SAP serait un atout supplémentaire.

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D'EMPLOI Y AFFÉRENTES.

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou en envoyant une capture écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG  

 


Postuler en ligne

Postuler

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d'un des pays membres de la BAD.