MISE EN GARDE CONTRE L’UTILISATION FRAUDULEUSE DU NOM DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT (BAD) En savoir plus

Chef De Division, Ressources Souveraines - FIRM.1

Share |

  • Titre du poste: Chef De Division, Ressources Souveraines - FIRM.1
  • Grade: PL2
  • Poste N°: 50092455
  • Référence: ADB/18/114
  • Date de publication: 26/06/2018
  • Date de clôture: 25/07/2018
  • Pays: Côte d'Ivoire

Objectifs

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Afin de se concentrer au mieux sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et de réaliser un plus grand impact sur le développement, la Banque a défini pour ses interventions en Afrique, cinq grands domaines (High 5) à intensifier pour accélérer l’obtention de résultats, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision.

LE COMPLEXE :

La Vice-présidence chargée des finances (FIVP) supervise la gestion financière du Groupe de la Banque. Elle couvre les activités de trésorerie du Groupe de la Banque, notamment les emprunts sur les marchés de capitaux et les activités d’investissement ; les fonctions de contrôle, notamment l’information financière et l’administration des prêts ; la mobilisation des ressources stratégiques et le renforcement des ressources et instruments financiers non statutaires ; ainsi que la gestion globale de l’actif/du passif du Groupe de la Banque.

Le département qui recrute :

Le Département de la mobilisation des ressources et des partenariats est chargé de la mobilisation des ressources et de l’optimisation des ressources et des instruments financiers du Groupe de la Banque. Le département vise à accroître l’enveloppe des ressources et les types de financement disponibles en faveur des pays membres régionaux du Groupe de la Banque, notamment pour les projets porteurs de transformation, conformément à la Stratégie décennale de la Banque.

La Division des ressources souveraines est responsable des initiatives de mobilisation des ressources et des partenariats avec les entités souveraines. La division est chargée de mobiliser et d’allouer les ressources et de suivre leur utilisation au titre du capital statutaire du Groupe de la Banque, y compris celui du Fonds africain de développement, et en veillant au respect des règles du Fonds et des engagements pris lors des négociations sur la reconstitution des ressources. La division pilote, coordonne et appuie la mise en œuvre de l’Initiative en faveur des pays pauvres très endettés et l’Initiative d’allégement de la dette multilatérale. La Division des ressources souveraines coordonne également l’évaluation des politiques et des institutions des pays, est responsable du processus d’allocation des ressources du Fonds africain de développement aux pays bénéficiaires et assure le suivi de leur utilisation conformément aux différentes politiques et directives du Fonds. La Division est également chargée de l’établissement de rapports périodiques requis sur l’utilisation de ces fonds. Par ailleurs, elle pilote le partenariat avec les entités souveraines telles que les organismes d’aide bilatéraux et gère la plupart des fonds fiduciaires des partenaires bilatéraux traditionnels.

Le poste :

Sous la supervision du directeur, les objectifs du chef de la division s’articulent autour des cinq fonctions managériales de base, à savoir la planification, l’organisation, la dotation en effectifs, la direction et le contrôle – fonctions qui résultent toutes directement de l’objet de la division indiqué en résumé.

1.  Planification : le chef de division est chargé d’identifier exactement la manière d’atteindre les différents objectifs de la division, en consultation avec le directeur du département.

2.  Organisation : après la mise en place d’un plan, le chef de division est chargé d’organiser son équipe et le matériel selon le plan convenu. L’affectation des activités et l’attribution de l’autorité sont deux éléments importants de l’organisation.

3.  Dotation en effectifs : Après avoir défini les besoins de la division, le chef de division est chargé d’attirer l’attention du directeur et des autres dirigeants institutionnels sur la question du renforcement des effectifs par le biais du recrutement, de la sélection, de la formation et du perfectionnement d’effectifs supplémentaires.

4.  Direction : En plus de la planification, de l’organisation et de la dotation en effectifs en vue d’atteindre les objectifs de la division, le chef de division doit également assurer la direction. La direction implique de motiver, communiquer, guider et encourager. Cela nécessite que le chef de division encadre et aide le personnel et résolve les problèmes des différents employés.

5.  Contrôle : Une fois que les autres éléments sont en place, la responsabilité du chef de division consiste également à vérifier continuellement les résultats par rapport aux buts fixés et prendre toutes les mesures correctives nécessaires pour veiller au respect des plans de la division.

Fonctions et responsabilités

Sous la supervision générale du directeur du Département de la mobilisation des ressources et des partenariats, le/la titulaire du poste assure les fonctions suivantes :

1.  gérer l’équipe principalement chargée de l’EPIP et du processus d’allocation basée sur la performance (APB) des ressources du FAD aux pays membres régionaux (PMR) éligibles et jouer un rôle majeur dans l’actualisation et/ou la mise au point de toute révision des procédures d’allocation des ressources du FAD et des directives opérationnelles ;

2.  diriger l’équipe qui assure le suivi et la présentation de rapports périodiques requis sur la conformité de l’utilisation des ressources du FAD conformément aux politiques et directives pertinentes et, ce faisant, travailler en étroite collaboration avec, entre autres, les départements des opérations, du contrôle financier, de la trésorerie, de la gestion financière, des services juridiques et autres ;

3.  contribuer à l’élaboration des documents de politique et de stratégie pertinents liés à la mobilisation des ressources et/ou au processus de négociation ; coordonner et superviser la reconstitution des ressources du FAD ;

4.  superviser la préparation des rapports d’état d’avancement pour la revue à mi-parcours du FAD et la reconstitution des ressources du FAD ;

5.  superviser les différentes relations avec les partenaires souverains traditionnels du Groupe de la Banque et, ce faisant, superviser la mobilisation des ressources par le biais de mécanismes de cofinancement, de fonds fiduciaires, d’initiatives spéciales et de tout autre mécanisme novateur de partenariat, tout en encourageant l’utilisation des ressources mobilisées par les départements utilisateurs ;

6.  organiser des consultations et des réunions sur les initiatives stratégiques avec les principaux partenaires souverains, y compris des événements de partenariat de haut niveau tels que des séminaires sur les opportunités d’affaires, en collaboration avec les autres départements du Groupe de la Banque ;

7.  jouer un rôle de premier plan dans l’organisation régulière d’événements de sensibilisation au sein et en dehors de la Banque au profit du personnel et d’autres parties prenantes pour expliquer les activités du FAD ainsi que les différents fonds fiduciaires bilatéraux et les principaux critères du système d’allocation ; proposer, le cas échéant, de nouvelles politiques pour orienter l’utilisation des ressources ;

8.  superviser la coordination avec les autres unités organisationnelles du Groupe de la Banque pour gérer et mettre à jour les dossiers de PPTE et d’IADM de la Banque, ainsi que les dettes et arriérés connexes ;

9.  participer aux principales réunions des banques multilatérales de développement (BMD), aux groupes de travail sur la mobilisation des ressources de financement du développement ainsi qu’à d’autres réunions internationales connexes ;

10.  jouer un rôle clé dans l’élaboration et l’adaptation des politiques et des programmes applicables aux activités du département ;

11.  jouer un rôle clé dans l’élaboration d’options stratégiques pour le positionnement du Groupe de la Banque dans l’architecture de l’aide internationale, la mobilisation et le déploiement de ses ressources, en contribuant à la planification, la conceptualisation, l’élaboration et la présentation des principaux documents de mobilisation des ressources et de négociation du Groupe de la Banque ; et

12.  encadrer et superviser le personnel de la division, le cas échéant.

13.  s’acquitter de toute autre tâche assignée par le superviseur hiérarchique.

Critères de sélection

1.  Être titulaire au moins d’un master ou d’un diplôme équivalent en économie, finances, droit, relations internationales, développement ou dans une discipline connexe.

2.  Justifier au moins de huit (8) années d’expérience étendue avec des responsabilités croissantes dans une institution financière multilatérale de développement ou une organisation de développement pertinente, sur les questions liées au développement international, avec une connaissance approfondie de l’Afrique et/ou d’autres sociétés de développement ; justifier au moins de trois (3) années à un poste de direction.

3.  Avoir une connaissance approfondie des dernières tendances et derniers développements dans le domaine du financement du développement, afin de prendre des décisions opérationnelles efficaces, y compris une solide appréciation des besoins et facteurs déterminants des différents clients pour faire avancer la réflexion des collègues sur les questions institutionnelles.

4.  Avoir des antécédents solides dans le secteur des banques de développement, avec une expérience de travail avec les donateurs bilatéraux et les organismes multilatéraux ainsi qu’avec les gouvernements.

5.  Avoir une solide compréhension des guichets concessionnels des banques multilatérales de développement et de leurs processus de reconstitution respectifs. Être capable de négocier avec les donateurs pour assurer le financement et le partenariat. Bien connaître le cadre d’allocation des ressources utilisé par les banques multilatérales de développement dans l’allocation de financements concessionnels aux bénéficiaires éligibles.

6.  Avoir une excellente compréhension et une solide expérience du partenariat et de la levée de fonds auprès des donateurs souverains pour aider la Banque à remplir sa mission. Avoir une bonne connaissance des cadres de cofinancement parallèles et conjoints et avoir une capacité avérée à négocier ce type de cadres avec les partenaires et à en assurer le suivi.

7.  Faire preuve de leadership en termes d’instruments financiers innovants pour optimiser le financement concessionnel et présenter un bilan solide d’appui à différentes structures de financement utilisant des instruments financiers variés.

8.  Être capable d’appliquer les informations obtenues au sein et à l’extérieur du Groupe de la Banque et de travailler avec un large éventail de clients, y compris : i) les clients internes de la Banque (la haute direction et les responsables du complexe FIVP et des autres complexes, le personnel opérationnel au Siège et dans les missions représentatives de la Banque, les administrateurs et leurs conseillers) ; et ii) les partenaires extérieurs (gouvernements, autres BMD, organismes internationaux).

9.  Faire preuve de capacité à prendre des initiatives, innover, s’adapter et prendre des décisions judicieuses ; à créer, appliquer et partager le savoir/l’expertise ; à développer des réseaux ; à collaborer dans le cadre d’équipes et au-delà.

10.  Avoir une compréhension approfondie des stratégies et des opérations du Groupe de la Banque, ainsi qu’une solide capacité d’analyse et d’innovation pour la résolution des problèmes liés aux dossiers ABP, EPIP, PPTE/IADM.

11.  Être capable d’appliquer une solide expérience et connaissance de l’utilisation des principes de diverses disciplines, y compris l’économie du développement, les finances, la stratégie et l’économie politique à la question pluridisciplinaire du financement du développement.

12.  Être capable de mener simultanément plusieurs activités et projets, tout en hiérarchisant de manière appropriée les tâches complexes.

13.  Avoir de solides capacités de leadership et de gestion des personnes pour orienter et gérer efficacement les processus, les systèmes et les résultats de la Division ; et gérer une équipe très motivée, productive et tournée vers les clients.

14.  Être capable d’interagir efficacement avec les parties prenantes et les partenaires internes et externes de la Banque et de travailler efficacement dans le cadre de l’équipe de direction de FIVP.

15.  Être capable de communiquer de manière efficace (à l’écrit et à l’oral) en anglais ou en français, de préférence avec une connaissance pratique de l’autre langue.

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG


Postuler en ligne

Postuler

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d'un des pays membres de la BAD.