MISE EN GARDE CONTRE L’UTILISATION FRAUDULEUSE DU NOM DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT (BAD) En savoir plus

Secretaire Executif de l'ADEA (Poste de Directeur)

Share |

  • Titre du poste: Secretaire Executif de l'ADEA (Poste de Directeur)
  • Grade: EL5
  • Poste N°: N/A
  • Référence: ADB/17/383
  • Date de publication: 03/08/2017
  • Date de clôture: 24/08/2017
  • Pays: Côte d'Ivoire

Objectifs

La Banque :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le Programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique nécessaire aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines, dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique, ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision.

Le complexe :

La Vice-présidence chargée « de l’agriculture et du développement humain et social » est un Complexe sectoriel dont les activités s’articulent autour de deux des cinq grandes priorités de la Stratégie décennale de la Banque, à savoir « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des Africains ». Le Complexe a pour principaux objectifs : i) l’élaboration de politiques et de stratégies ; ii) la mise à la disposition des régions d’une expertise sectorielle pointue en constituant un pool d’individus expérimentés que l’on peut consulter pour fournir leur expertise dans le cadre de transactions complexes ; iii) l’élaboration de nouveaux instruments de financement ; et iv) la représentation par le Vice-président en tant que porte-parole de la Banque auprès de parties prenantes externes sur les aspects des priorités que sont « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de la vie des Africains ».

Le département qui recrute :

La Banque africaine de développement héberge l’ADEA à Abidjan, définit son statut juridique et garantit également ses responsabilités fiduciaires. En vertu du Protocole d’accord d’hébergement, le Secrétaire exécutif de l’ADEA rend compte au plan administratif au Vice-président, AHVP. Créée en 1988 au départ sous forme de cadre pour une meilleure coordination entre les partenaires de coopération pour le développement, l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA) en est venue à représenter un véritable partenariat entre les ministères africains de l’Éducation et leurs partenaires extérieurs. Sa mission est de servir d’organisation panafricaine ouverte et flexible qui éclaire et facilite la transformation de l’éducation et de la formation pour susciter le développement accéléré et durable de l’Afrique. Elle s’est également transformée en un réseau de décideurs, d’éducateurs et de chercheurs et, sur la base de sa capacité à favoriser un dialogue de politique, en un catalyseur de la réforme de l’éducation. Depuis sa création, l’ADEA a agi sur les processus qui ont eu un profond impact sur l’élaboration des politiques en Afrique par le biais du dialogue de politique sous-tendu par le travail de recherche et d’analyse, le renforcement des capacités, le plaidoyer et le réseautage. L’ADEA intervient dans différents domaines de l’éducation, y compris l’enseignement supérieur, le développement des compétences techniques et professionnelles (DCTP), le développement de la petite enfance (DPE), la profession enseignante, les livres et le matériel éducatif, les statistiques sur l’éducation couvrant la gestion de l’éducation et l’appui aux politiques, l’éducation pour la paix, l’éducation pour le développement durable et la communication pour l’éducation et le développement. L’ADEA est reconnue en tant qu’organisation panafricaine qui jouit d’une voix continentale dans le domaine du développement de l’éducation et qui a la capacité de rassembler les principaux acteurs du continent autour des questions de politique en matière d’éducation.

Le poste :

L’activité principale de l’ADEA est le développement de l’éducation en Afrique, où elle jouit d’une voix continentale et a la capacité de rassembler les principaux acteurs du continent autour des questions de politique dans le domaine de l’éducation. Ce poste vise à permettre au titulaire du poste de travailler en étroite collaboration avec le Comité exécutif et le Comité directeur de l’ADEA et de collaborer également de façon étroite avec le département du capital humain, de la jeunesse et du développement des compétences de la BAD ; assurer un leadership intellectuel et stratégique pour la mise en œuvre de la vision stratégique et de la mission de l’ADEA ; renforcer les relations avec les mandants de l’ADEA ; et piloter la mise en œuvre de ses programmes annuels dans le but de contribuer à la transformation de l’éducation en Afrique.

Fonctions et responsabilités

L’ADEA entend recruter une personne pour pourvoir au poste difficile mais cependant stimulant et hautement gratifiant de Secrétaire exécutif, pour diriger son Secrétariat basé à Abidjan, en Côte d’Ivoire, où se trouve le Siège de son Institution hôte. Le Secrétariat est l’organe opérationnel de l’Organisation et fournit des services techniques, financiers et administratifs à ses membres. Rendant compte au plan administratif au Vice-président (AHVP) de la Banque africaine de développement et au plan opérationnel au Comité exécutif de l’ADEA, le Secrétaire exécutif devra s’acquitter des tâches et responsabilités ci-après :

1.  assurer le leadership dans la poursuite et la réalisation systématique de la mission et des objectifs stratégiques de l’ADEA et la réalisation de sa vision ; gérer l’exécution globale des attributions du Secrétariat ; et produire les résultats escomptés par les parties prenantes clés ;

2.  assurer le leadership en matière d’élaboration d’un nouveau modèle opérationnel et d’un nouveau plan stratégique et assurer également le suivi de la mise en œuvre des conclusions de la Triennale 2017 de l’ADEA ;

3.  assurer le leadership intellectuel, professionnel et managérial auprès du Secrétariat de l’ADEA, des Groupes de travail et des Pôles de qualité inter-pays, dans le but de contribuer à la promotion des agendas continentaux et mondiaux en matière d’éducation ;

4.  assurer le leadership en matière de facilitation du dialogue de politique entre les ministres africains de l’Éducation et de la Formation, les ministres africains des Sciences et des Technologies, les partenaires de la coopération au développement, les organisations multilatérales de développement et les acteurs clés de l’éducation en Afrique, dans le but de réaliser la transformation escomptée dans le domaine de l’éducation ;

5.  accroître la visibilité et l’influence de l’ADEA ; mettre en exergue l’impact de l’Association sur l’éducation en Afrique ; renforcer les partenariats existants ; et attirer de nouveaux partenaires et acteurs au sein de l’ADEA ;

6.  diriger des missions clés auprès de pays africains, d’organismes de développement et d’autres partenaires ; et représenter l’Association lors de grandes conférences et réunions nationales et internationales sur l’éducation ;

7.  mettre en place une stratégie viable pour : i) la mobilisation de ressources financières, en tenant compte des besoins plus que jamais concurrents et les priorités changeantes des donateurs ; et ii) la gestion des relations avec les donateurs existants et potentiels ;

8.  fixer le programme pour les activités opérationnelles annuelles du Secrétariat et des Groupes de travail, en se fondant sur le budget approuvé par le Comité directeur, et fournir au dit Comité les rapports annuels sur les réalisations et l’utilisation des ressources budgétaires ;

9.  encourager et soutenir la production, le stockage et la diffusion des produits du savoir de l’ADEA, dans le but de les rendre aisément accessibles aux pays africains pour la prise de décisions, les réformes de politique et la transformation de l’éducation ;

10.  consulter le Comité exécutif et le Comité directeur pour proposer des ordres du jour pour leurs réunions respectives et la Triennale, et veiller à la mise en œuvre des décisions/résolutions de ces comités ;

11.  bâtir, inspirer et conduire une équipe à haute énergie, orientée sur les résultats et motivée par les activités, qui peut mobiliser des partenariats au sein et à l’extérieur de l’ADEA et également réaliser efficacement les attentes des parties prenantes.

Critères de sélection

1.  Etre titulaire d’au moins un master en éducation ou dans des disciplines connexes ;

2.  Jouir d’un minimum de dix (10) années d’expérience professionnelle riche, pertinente et diverse, dont cinq (5) années doivent avoir été acquises à un poste de niveau managérial au sein d’une institution multilatérale de développement, d’un organisme de coopération bilatérale ou dans un ministère africain de l’éducation ;

3.  Etre capable d’élaborer et de maintenir une vision claire et convaincante du niveau auquel l’ADEA devrait se situer et d’inspirer l’équipe pour exceller dans l’atteinte de ses objectifs stratégiques ;

4.  Etre capable de développer une culture d’équité, de hautes performances, de créativité, de pratiques innovantes et de sensibilité aux nouvelles idées et aux changements ;

5.  Avoir des antécédents impressionnants de réalisations ; posséder de fortes compétences en communication, en exercice d’influence et des compétences en diplomatie ;

6.  Faire preuve d’un engagement avéré en faveur de la transformation de l’éducation en Afrique ; être un individu auto-motivé ayant une vision, un dynamisme, une forte énergie, ainsi que de la maturité et être capable d’assumer efficacement un rôle de leadership hautement visible ;

7.  Avoir une réflexion critique et une vive compréhension des défis en matière d’éducation en Afrique ; de fortes compétences d’analyse et une capacité à analyser et à synthétiser des informations complexes et à multiples composantes pour une prise de décision prudente et stratégique ;

8.  Etre capable de développer et de maintenir de fortes relations avec les ministres africains, les partenaires de la coopération au développement et l’Institution hôte ;

9.  Jouir d’une capacité avérée à lever des fonds ; le titulaire du poste doit être une personne ingénieuse, orientée sur les résultats, autonome, capable d’entreprendre plusieurs tâches et à même de projeter une image crédible de l’Association auprès des partenaires et des parties prenantes.

10.  Jouir de solides compétences en matière de direction et de gestion, d’une réputation d’intégrité, de compétences interpersonnelles, de compétences en communication, d’un bon jugement et faire preuve d’équité et de discrétion dans les rapports avec la Haute direction, le personnel et les partenaires de coopération au développement et être à même de travailler sous pression ;

11.  Posséder d’excellentes compétences en communication écrite et verbale en anglais et/ou en français avec une connaissance pratique de l’autre langue ;

12.  Avoir une compétence dans l’utilisation des logiciels standards de Microsoft Office (Word, Excel, Access, PowerPoint) ; de préférence avoir une expérience dans l’utilisation des systèmes SAP HR et e-Recruitment, ainsi que des logiciels de gestion de projets.

LE PRESENT AVIS EST PUBLIE PAR LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BAD) POUR LE COMPTE DE L’ASSOCIATION POUR LE DEVELOPPEMENT DE L’EDUCATION EN AFRIQUE (ADEA) QUI EST L’EMPLOYEUR. CE POSTE A L’ADEA N’OFFRE AUCUNE PERSPECTIVE DE RECRUTEMENT COMME MEMBRE DU PERSONNEL DE LA BAD.


Postuler en ligne

Postuler

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d'un des pays membres de la BAD.