MISE EN GARDE CONTRE L’UTILISATION FRAUDULEUSE DU NOM DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT (BAD) En savoir plus

Chargé(e) Principal(e) du Portefeuille des Prises de Participations Directes

Share |

  • Titre du poste: Chargé(e) Principal(e) du Portefeuille des Prises de Participations Directes
  • Grade: PL4
  • Poste N°: 50093752
  • Référence: ADB/17/373
  • Date de publication: 04/08/2017
  • Date de clôture: 23/08/2017
  • Pays: Côte d'Ivoire

Objectifs

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013‑2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (le Top 5) dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision.

LE COMPLEXE :

La Vice-présidence chargée du secteur privé, de l’infrastructure et de l’industrialisation est au cœur de la mission de la Banque visant à développer le secteur privé, à améliorer l’infrastructure et à accélérer l’industrialisation. Les fonctions principales du complexe consistent à : i) renforcer l’environnement propice au développement du secteur privé [et du secteur financier] favorisant une croissance inclusive et un développement durable, ii) soutenir le développement d’infrastructures fiables et durables, y compris les villes et l’aménagement urbain et, iii) mettre l’accent sur les performances industrielles et commerciales en faveur de la transformation structurelle en Afrique. Le complexe s’appuie sur les connaissances, le cofinancement et les partenariats pour attirer le capital privé et travailler avec les gouvernements pour réaliser le programme de développement de la Banque.

Le département recruteur :

Le Département du développement du secteur privé de la Banque a pour rôle de promouvoir le secteur privé dans les pays membres régionaux, en s’assurant de jouer un rôle central dans la mise en place des bases de la mission de développement de la Banque, conformément à la Stratégie décennale et aux initiatives du Top 5 de la Banque.

La Division de la gestion de l’actif du portefeuille a pour mandat de mettre en œuvre la Stratégie de développement du secteur privé à travers un suivi et une supervision efficaces, efficients et consolidés des projets, programmes et investissements financés par la Banque au titre de son guichet du secteur privé. Pour ce faire, la Division s’inspirera des enseignements tirés des opérations passées pour aider à améliorer la qualité des nouvelles opérations, les prêts, les investissements en actions, les garanties et autres projets.

La Division fournit une expertise, une assistance technique et des services-conseils aux unités de montage et de suivi des projets. L’objectif ultime est de maintenir la qualité du portefeuille, au niveau global, dans les limites approuvées par le Conseil tout au long de la vie du projet/du cycle d’investissement et de maximiser les résultats de développement ainsi que l’additionnalité de la Banque.

Alors que les équipes des secteurs ont la responsabilité de la gestion quotidienne de la réussite du projet/des investissements, les chargé(e)s de la division de la gestion de l’actif du portefeuille assument la pleine responsabilité de l’investissement après le premier décaissement, afin de veiller à ce que les directions régionales et le Département sectoriel restent comptables du traitement des transactions jusqu’à la satisfaction de l’ensemble des conditions du premier décaissement. La division de la gestion de l’actif du portefeuille fait partie de l’équipe d’évaluation des projets chargée de veiller à la diffusion des enseignements tirés et à la qualité à l’entrée.

Le poste :

L’objectif du poste est le suivant :

1.  Le principal objectif du poste est de maintenir une qualité et des normes élevées de représentation lors des réunions du Conseil d’administration des sociétés émettrices, des comités consultatifs des fonds, des Assemblées générales extraordinaires et des Assemblées générales annuelles ;

2.  Maintenir une qualité élevée des rapports du Conseil d’administration, des membres des comités consultatifs et des représentants aux Assemblées générales extraordinaires et Assemblées générales annuelles;

3.  S’assurer que les informations des différentes réunions sont transmises et traitées par la Haute direction ;

4.  Maintenir des normes élevées et le respect des délais pour la soumission des documents des sociétés émettrices et des gestionnaires des fonds.

Fonctions et responsabilités

Sous la direction et la supervision générales du/de la Chargé(e) en chef du portefeuille des participations, le/la Chargé(e) principal(e) du portefeuille des participations directes assume les fonctions et les responsabilités suivantes :

1.  Travailler en tant que membre de l’équipe et coordonateur de la présence effective aux différentes réunions en s’assurant de la représentation des responsables concernés et de la fourniture de rapports de qualité ainsi que leur soumission dans les délais à la Haute direction de la Banque ;

2.  Centraliser les rapports dans la forme et le contenu, examiner tous les rapports d’un point de vue qualitatif et quantitatif pour pouvoir informer, guider, conseiller, coordonner et assurer la notation et le suivi adéquats du portefeuille des participations directes.

Le/la Chargé(e) principal(e) du portefeuille des participations directes coordonne les activités suivantes des Chargé(e)s du suivi du portefeuille sur le terrain :

1.  Aider le Chef de la division et le/la Chargé(e) en chef du portefeuille des prises de participations directes à gérer un portefeuille bien encadré, bien renseigné et bien documenté et l’activité de supervision du Conseil d’administration, en collaboration avec la direction régionale et conformément à la stratégie relative aux participations ;

2.  Assurer le suivi de la réception de tous les rapports des investissements de participation directe requis dans le cadre des accords d’investissement ; assurer le suivi des rapports défaillants auprès des sociétés émettrices et conserver un résumé global de la conformité des rapports pour le portefeuille ;

3.  Examiner les rapports opérationnels et financiers trimestriels des sociétés émettrices pour assurer le suivi des progrès dans l’exécution des investissements et dans les opérations, et identifier et anticiper tout signe de problème/question potentiel(le) ;

4.  Après le premier décaissement, superviser et autoriser le traitement des demandes de décaissement, en consultation avec le/la chargé(e) d’investissement concerné(e), en veillant à la satisfaction des conditions des décaissements suivants ;

5.  Organiser la revue des informations de conformité environnementale et d’assurance soumises par les sociétés émettrices ;

6.  Gérer toutes les demandes de dérogation et autres changements dans les termes des accords d’investissement ;

7.  Programmer la supervision sur le terrain de tous les investissements et organiser les effectifs appropriés de ces missions, y compris les consultants ;

8.  Gérer les projets à problèmes, y compris la reprogrammation, la restructuration et autres instruments, ainsi que le traitement des documents internes requis pour obtenir les approbations du Conseil d’administration ;

9.  Traiter les cessions des participations directes. Faire des recommandations sur les modalités de ces transactions et exécuter les transactions approuvées ;

10.  Examiner tous les rapports annuels de supervision préparés par les chargé(e)s de gestion du portefeuille et veiller à la contribution appropriée du personnel chargé des services juridiques, de la gestion des risques et de l’environnement ;

11.  Superviser la préparation de la documentation pour les réunions de revue du portefeuille du département, planifier ces réunions et conserver un procès-verbal des discussions et des décisions résultant de ces réunions en vue du suivi ;

12.  Superviser et préparer le rapport semestriel de situation du portefeuille des participations des investissements à plus haut risque en vue de la soumission à la Haute direction ;

13.  Participer à la rédaction et à l’examen du rapport annuel d’examen du portefeuille à soumettre au Conseil d’administration (avec une attention particulière aux activités d’investissement des participations directes) ;

14.  Examiner les documents des réunions de conseil d’administration des sociétés aux conseils desquelles la Banque africaine de développement siège ; renseigner les représentants de la Banque africaine de développement sur les questions à discuter et assurer le suivi du compte-rendu par le représentant des résultats des réunions ;

15.  Etablir des partenariats efficaces avec les clients et les parties prenantes internes et externes, en ayant recours à tout un éventail de compétences de communication et de facilitation. Cela permet d’optimiser les opportunités de partenariats, assurant ainsi une prestation de services axée sur les clients pour une meilleure performance opérationnelle ;

16.  Evaluer les politiques, les pratiques et les procédures, le cas échéant, pour identifier et déterminer les domaines d’amélioration ;

17.  Collaborer avec la Direction du risque pour maintenir une notation exacte des risques des bénéficiaires individuels (directs) ;

18.  Coordonner la présence au Conseil à l’Assemblées générales annuelles pour s’assurer que toutes les parties connexes sont informées des questions clés et peuvent anticiper les complications futures ;

19.  Examiner tous les rapports trimestriels et partager avec les chargés du portefeuille et de l’investissement les questions qui peuvent s’appliquer aux autres investissements : partager les enseignements tirés et fournir une contribution à l’entrée des nouvelles transactions, afin d’assurer la qualité à l’entrée et un programme de supervision adéquat aligné sur la notation du risque affectée à l’investissement ;

20.  Chercher constamment à améliorer le compte-rendu, la communication à l’intérieur et à l’extérieur de l’organisation et le partage des connaissances ;

21.  Assurer la qualité des données dans le logiciel de gestion du portefeuille des participations « eFront », y compris le détail exact des appels de fonds et de distribution ;

22.  Assurer un compte-rendu dans les délais via « eFront », veiller à une utilisation adéquate de eFront par les collègues impliqués dans le montage et le suivi de la catégorie d’actifs.

Activités détaillées en rapport avec les responsabilités de la fonction :

Conseiller, guider et soutenir la hiérarchie :

1.  Coordonner, aider et apporter un soutien aux représentants du Conseil d’administration, aux représentants des Assemblées générales extraordinaires/Assemblées générales annuelles, aux chargé(e)s du portefeuille et aux chargé(e)s d’investissement pour une bonne exécution et un bon suivi.

Exécuter les programmes de gestion du portefeuille de participation

2.  Assurer une formation aux représentants du Conseil d’administration, les réunions de coordination avec les membres du Conseil d’administration et les chargé(e)s de supervision.

Contribuer au perfectionnement et à l’adaptation des chargé(e)s de la gestion du portefeuille :

3.  Siéger au comité d’évaluation ;

4.  En tant que membre de l’équipe d’évaluation des projets, veiller à l’utilisation adéquate du Manuel des placements privés, du questionnaire de diligence raisonnable (juridique et opérationnel) et de la pratique de supervision (de l’investissement et des activités du Conseil).

Critères de sélection

1.  Être titulaire d’au moins un Master 2/DESS/DEA ou d’un diplôme équivalent en finances, en comptabilité, en services juridiques, en administration des affaires, en gestion du secteur public ou dans une discipline connexe.

2.  Justifier d’au moins six (6) années d’expérience professionnelle pertinente au sein de la Banque ou dans une institution similaire et/ou dans le conseil stratégique, les banques d’investissement ou banques commerciales, le développement des entreprises et l’analyse macroéconomique.

3.  Avoir une expérience professionnelle internationale dans plusieurs pays.

4.  L’expérience du secteur privé serait un avantage supplémentaire.

5.  Être orienté-client et résultats, avec de solides capacités d’analyse et de communication (à la fois à l’oral et à l’écrit), avoir le sens de la précision et du détail.

6.  Être capable de gérer les questions sensibles dans un environnement multiculturel et de nouer des relations de travail efficaces avec les collègues et les actionnaires.

7.  Avoir de solides capacités de leadership et d’encadrement, ainsi que des antécédents avérés de travail en équipe et de création et d’autonomisation d’un environnement de travail orienté vers le développement.

8.  Avoir le sens de l’initiative et n’avoir besoin que d’une supervision minimale.

9.  Être capable de nouer des relations efficaces avec les clients (internes et externes).

10.  Être capable de représenter efficacement la division de la gestion du portefeuille et de l’actif au sein et à l’extérieur de la Banque africaine de développement.

11.  Être capable de jouer un rôle actif dans le partage des connaissances.

12.  Connaître et s’intéresser aux questions de gouvernance institutionnelle.

13.  Avoir des connaissances en finances et en comptabilité avec une expérience de l’investissement.

14.  Comprendre la dynamique des placements des actions, de la gouvernance institutionnelle, des conseils et de la dynamique et des meilleures pratiques des Assemblées générales annuelles.

15.  Bien comprendre l’importance de la structure du capital et la composition du Conseil d’administration.

16.  Avoir de solides capacités de communication, de coordination et des capacités techniques pour s’assurer du retour des informations du terrain vers la division de la gestion de l’actif du portefeuille et inversement.

17.  Être capable de communiquer de manière efficace (à l’écrit et à l’oral) en anglais ou en français, de préférence avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue. La maîtrise de l’arabe et du portugais (à la fois à l’oral et à la écrit) serait un avantage.

18.  Savoir utiliser les logiciels standards de la Banque (Word, Excel, Access, PowerPoint).

19.  Savoir utiliser le logiciel de gestion eFront.

20.       La connaissance de SAP est souhaitable. Savoir utiliser la recherche en ligne pour les exercices d’étalonnage et les données boursières.

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.

 

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG

 

 


Postuler en ligne

Postuler

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d'un des pays membres de la BAD.