MISE EN GARDE CONTRE L’UTILISATION FRAUDULEUSE DU NOM DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT (BAD) En savoir plus

Chargé Principal de l'environnement

Share |

  • Titre du poste: Chargé Principal de l'environnement
  • Grade: PL4
  • Poste N°: 50066099 / 50060406 / 50071216
  • Référence: ADB/18/099
  • Date de publication: 13/06/2018
  • Date de clôture: 12/07/2018

Objectifs

LIEU D’AFFECTATION :

 

ABIDJAN - CÔTE DIVOIRE / AFRIQUE DU SUD

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution de développement panafricaine qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (pays membres régionaux).  Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été définis, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

LE COMPLEXE :

La Vice-présidente principale est chargée d’apporter son appui au Président dans la gestion quotidienne du Groupe de la Banque, en vue d’atteindre l’objectif stratégique de l’institution et de promouvoir une culture de la performance permettant d’harmoniser tous les processus et systèmes pour produire des résultats à fort impact. La Vice-présidente principale assure un leadership efficace et une coordination exceptionnelle permettant de garantir la mise en œuvre et le suivi des principales décisions institutionnelles, ainsi que l’identification des mesures et des actions correctives nécessaires. La Vice-présidente principale dirige les discussions de la haute direction, le processus de prise de décision et la mise en œuvre des décisions clés du Conseil et de la Direction.

LE DÉPARTEMENT RECRUTEUR :

Logé dans le complexe SNVP, le département des sauvegardes et de la conformité environnementale et sociale (SNSC) est chargé de l'intégration des considérations en matière de développement environnemental et social (E&S) dans les opérations financées par la Banque dans les secteurs public et privé à travers la mise en œuvre du Système de Sauvegarde Intégrée (SSI). Le département fournira un soutien opérationnel intersectoriel en matière E&S à toutes les opérations dans les régions pour mener à bien les vérifications préalables nécessaires et le soutien à la mise en œuvre à toutes les étapes du cycle d'élaboration du projet. Le département concevra et / ou fournira également un appui en matière de renforcement de capacités pour s'assurer que tous les projets et programmes de la Banque sont non seulement conformes au SSI, mais aussi améliorent les possibilités de durabilité des résultats en matière de développement environnemental et social.

LE POSTE :

Le Chargé principal de l’environnement travaille sous la supervision et la direction générale du Directeur du Département des sauvegardes environnementales et sociales, en étroite collaboration avec les Chargés des sauvegardes environnementales et sociales et de la conformité au niveau des plateformes régionales. Le titulaire du poste sera chargé de mettre en œuvre les politiques, procédures et directives environnementales et sociales de la Banque dans les opérations de l’institution tant dans le secteur privé que public, dans le respect du système de sauvegardes intégré (SSI).

Fonctions et responsabilités

Le Chargé principal de l’environnement assumera les responsabilités/tâches principales suivantes:

Intégration des préoccupations environnementales :  

  1. Apporter un appui E&S aux projets et programmes de la Banque pour les secteurs privé et public.
  2. Aborder les problèmes de développement environnemental et social dans diverses opérations de la Banque lors de l’identification, la préparation, l’évaluation, la supervision et dans les phases d’achèvement des projets ;
  3. Mettre au point et/ou améliorer la conception des aspects/composantes dans le cadre des opérations de la Banque, afin d’assurer une exécution efficace des mesures environnementales et sociales pendant toute la durée des opérations ; 
  4. Classer les projets (public et privé) dans les catégories E&S et évaluer les conséquences du changement climatique et des émissions de gaz à effet de serre ;
  5. Examiner les TdR des études de faisabilité (EIES, EESS et PAR) pour s’assurer de la couverture adéquate de toutes les questions pertinentes exigées au titre des procédures d’évaluation environnementales et sociales de la Banque ;
  6. Examiner les documents relatifs aux évaluations d’impact environnemental et social (EIES), aux évaluations environnementales et sociales stratégiques (EESS), aux plans de gestion environnementale et sociale (PGES), aux cadres de gestion environnementale et sociale (CGES) et aux systèmes de gestion environnementale et sociale (SGES) et préparer, le cas échéant, des résumés à des fins de publication sur le site Internet de la Banque ;
  7. Préparer les sections techniques environnementales et sociales requises dans les notes conceptuelles de projet (NCP) et les rapports d’évaluation de projet (REP) et tout autre rapport relatif au projet, le cas échéant ;
  8. Formuler des recommandations pour améliorer les avantages environnementaux et sociaux ainsi que des plans d’action corrective pour atténuer les risques environnementaux et sociaux dans les opérations de la Banque ;
  9. Intégrer les questions pertinentes et transversales dans les opérations de la Banque, en particulier les questions liées à la gestion des ressources naturelles et au changement climatique;
  10. Assurer la liaison avec les autres prêteurs afin d’assurer la cohérence dans l’intégration des modalités E&S, la documentation et les autres aspects des projets et programmes et l’harmonisation des normes E&S pour l’ensemble des prêteurs.

Politique et respect des exigences environnementales et sociales:

  1. Donner des orientations politiques et opérationnelles aux différents chefs de projets sur les questions environnementales afin de renforcer la performance environnementale et sociale des opérations de la Banque.
  2. Contrôler le respect des sauvegardes, politiques et directives environnementales et sociales dans les opérations de la Banque, conformément au système de sauvegardes intégré (SSI) de l’institution;
  3. Assurer la qualité des documents de sauvegarde, tels que l’évaluation environnementale et sociale stratégique, les évaluations d’impact environnemental et social, les plans de gestion environnementale et sociale, les plans d’action de réinstallation;
  4. Préparer, le cas échéant, des plans d’action pour aligner les projets et programmes sur les exigences environnementales et sociales de la Banque (ex : les plans d’action de réinstallation).

Renforcement des capacités et gestion des connaissances :

  1. Identifier, évaluer et surveiller les besoins de formation des clients et des chefs de projets;
  2. Élaborer et assurer des sessions de formation au profit du personnel de la Banque et de leurs homologues des PMR ;
  3. Participer et contribuer aux formations et aux conférences internes et externes sur les sauvegardes environnementales et sociales ainsi qu’à d’autres activités relatives au plaidoyer, à la diffusion et au développement des connaissances ;
  4. Développer et/ou contribuer au développement de produits de connaissance innovants sur la durabilité environnementale et/ou la performance E&S des projets et programmes financés par la Banque ;
  5. S’acquitter de toute autre tâche confiée par le Directeur du Département des sauvegardes environnementales et sociales et/ou le Directeur général régional.

Critères de sélection

  1. Avoir au minimum un Master en études environnementales, gestion des ressources naturelles, politique environnementale ou dans une discipline connexe. Un doctorat et/ou la qualification de Chartered Environmentalist est un atout supplémentaire ;
  2.  Avoir au minimum six (6) années d’expérience professionnelle pertinente dans les domaines liés à la gestion de l’environnement et des ressources naturelles, l’évaluation environnementale, le suivi environnemental et le respect de l’environnement ;
  3. Avoir de bonnes connaissances et une solide expérience dans l’élaboration et la gestion de la mise en œuvre des évaluations d’impact environnemental et social (EIES), des plans de gestion environnementale et sociale (PGES), du cadre de gestion environnemental et social (CGES), notamment les aspects sociaux des projets de développement (les volets liés à la santé et la sécurité, la réinstallation involontaire et les questions liées au genre entre autres), des opérations de suivi et évaluation et l’évaluation de la conformité;
  4. Avoir une connaissance et une pratique avérées du SSI, notamment les politiques, procédures et pratiques en matière de sauvegardes des agences de développement des principaux partenaires bilatéraux et multilatéraux dans les pays membres régionaux.
  5. Avoir une bonne connaissance et expérience des évaluations à critères multiples, de la mobilisation et de la consultation des parties prenantes, de la participation communautaire ; disposer de compétences d’analyse permettant d’évaluer les capacités institutionnelles et de concevoir/examiner les modalités pratiques de mise en œuvre des projets complexes, notamment en Afrique;
  6. Être orienté vers les résultats, capable de travailler en équipe, un analyste méticuleux ayant le sens du détail, un communicateur persuasif et un excellent rédacteur ;
  7. Être à l’écoute des clients – proposer des services et des solutions efficaces au personnel au-delà de la présentation des problèmes et des défis passés et gagner le respect par la profondeur de l’expertise démontrée, en gérant de manière efficace divers clients et situations de pays ;
  8. Innovation et changement – Rechercher constamment des méthodes plus efficaces et pratiques pour la fourniture de services et de produits ainsi que la conduite de processus au niveau du département et proposer de nouvelles voies pour améliorer la qualité et la pertinence des produits et des services ;
  9. Avoir la capacité avérée de travailler efficacement dans un environnement multiculturel et de nouer des relations de travail efficaces avec les clients et les collègues ;
  10. Avoir d’excellentes capacités techniques et d’analyse, avec des antécédents avérés dans le travail opérationnel et politique sur les questions environnementales et sociales ;
  11. Avoir une bonne connaissance de l’évaluation, de la préparation et/ou de la gestion de la mise en œuvre des sauvegardes environnementales et sociales de la Banque sur le développement des principales infrastructures en Afrique ; 
  12. Avoir une bonne connaissance des questions environnementales et sociales auxquels les pays membres régionaux (PMR) sont confrontés ;
  13. Avoir une solide expérience pratique de l’évaluation, l’intégration et le suivi des préoccupations de développement social au niveau des opérations de la Banque ;
  14. Être un membre agréé d’organismes professionnels reconnus tels que IEMA, CIWEM, RGS, etc.
  15. Être capable de communiquer efficacement (écrit et oral) en français ou en anglais, de préférence avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue ;
  16. Maitriser l’utilisation des logiciels de MS Office et avoir une bonne connaissance de SAP.

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI INTERNATIONAL Y AFFÉRENTES.

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de lenregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à :  HR Direct HRDirect@AFDB.ORG 


Postuler en ligne

Postuler

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d'un des pays membres de la BAD.