MISE EN GARDE CONTRE L’UTILISATION FRAUDULEUSE DU NOM DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT (BAD) En savoir plus

Chargé(e) de politiques industrielles principal(e)

Share |

  • Titre du poste: Chargé(e) de politiques industrielles principal(e)
  • Grade: PL4
  • Poste N°: 50093763
  • Référence: ADB/17/391
  • Date de publication: 15/09/2017
  • Date de clôture: 29/09/2017
  • Pays: Côte d'Ivoire

Objectifs

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social sur l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013 2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (les Cinq grandes priorités – Top 5) dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique ont été définis, à savoir : l'énergie, l'agro-industrie, l'industrialisation, l'intégration et l'amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera avec succès la mise en œuvre de cette vision.

LE COMPLEXE :

La Vice-présidence du secteur privé, de l'infrastructure et de l'industrialisation est au cœur de la mission de la Banque consistant à développer le secteur privé, améliorer les infrastructures et accélérer l'industrialisation. Ses principales fonctions sont les suivantes : renforcer l'environnement propice au développement du secteur privé [et du secteur financier] pour une croissance inclusive et un développement durable ; soutenir le développement d'infrastructures fiables et durables, y compris les villes et le développement urbain ; donner une nouvelle impulsion à la performance industrielle et commerciale pour la transformation structurelle en Afrique. Le Complexe met à profit les connaissances, le cofinancement et les partenariats pour attirer les capitaux privés et collaborer avec les gouvernements pour mettre en œuvre le programme de développement de la Banque.

LE DÉPARTEMENT RECRUTEUUR :

En droite ligne de la Stratégie décennale de la Banque et en cohérence avec la Stratégie d'industrialisation de la Banque pour l'Afrique, la Division pilote les interventions de la Banque grâce à la mise en œuvre de programmes prioritaires visant à intensifier et accélérer la transformation industrielle en Afrique. Par le biais de partenariats stratégiques avec d'autres cofinanciers, le secteur privé, l´Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), la Commission économique pour l'Afrique (CEA), la Commission de l'Union africaine (CUA) et les Communautés économiques régionales (CER), la Division cherche activement à appuyer les gouvernements dans l'ajustement de leurs politiques industrielles nationales, l'identification des secteurs potentiels pour le développement et l'investissement industriels, la fourniture d'appui pour le développement des chaînes de valeur, l'assistance consultative et technique ainsi que l'appui opérationnel en apportant l'expertise sectorielle aux équipes des opérations dans les Plateformes régionales.

Ces activités engloberont les opérations non souveraines, l'assistance consultatif et technique concernant les pôles industriels, les investissements dans les petites et moyennes entreprises et les projets de jumelage, la création d'une facilité visant à accroître la liquidité sur les marchés financiers africains, l'assistance technique pour les marchés financiers et les projets ciblant le partenariat public-privé, ainsi que les initiatives et activités spéciales consacrées à la promotion des partenariats stratégiques. En outre, la Division s'efforce de faciliter le dialogue entre les gouvernements et le secteur privé afin de favoriser la coordination entre l'ensemble des parties prenantes de l'industrialisation.

LE POSTE :

Le poste de Chargé des politiques industrielles qui relève du Chef de la Division du développement de l'industrie est essentiel dans les efforts de la Banque visant à promouvoir des politiques industrielles efficaces dans les PMR grâce à des programmes communs et en étroite collaboration avec l´Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) et la Commission économique pour l'Afrique (CEA). L'objectif principal du poste est de fournir des services de conseil en matière de politiques et une assistance technique aux gouvernements, institutions et instances de régulation dans les domaines de la conception et du soutien en matière de diagnostic, de l'appui à la mise en œuvre, du suivi et de l'évaluation de l'impact des politiques industrielles, ainsi que des outils et statistiques industriels de l'Afrique.

Le/la titulaire devra aider les gouvernements à accélérer la mise à niveau industrielle et l'extension des capacités en recommandant les instruments de politique et des pistes de développement industriel, en mettant au point des outils d'analyse (de données) qui permettent aux pays d'identifier les produits, les secteurs et les opportunités commerciales les plus prometteurs ; et nouer des partenariats stratégiques avec les organisations internationales clés telles que l'ONUDI et la CEA.

Fonctions et responsabilités

Sous l'orientation et la supervision générales du Chef de la division du développement de l'industrie, le Chargé des politiques industrielles assumera les fonctions et responsabilités suivantes :

Responsabilités spécifiques & tâches de la fonction

  1. Appuyer la conception, la mise en œuvre et le suivi des stratégies et politiques industrielles pour les pays retenus en Afrique en coordination avec l'ONUDI et la CEA ;
  2. Fournir un appui à la CEA, à l'ONUDI, à la CNUCED et aux CER dans leur travail de pilotage de la recherche, d'assistance technique et de facilitation et coordonner le dialogue stratégique ;
  3. Piloter l'appui à la mise en œuvre des politiques industrielles à travers l'exécution des Documents de stratégies pays (DSP)/Documents de stratégies d'intégration régionale (DSIR) et développer des centres de perfectionnement des compétences industrielles ;
  4. Piloter le suivi des politiques industrielles sur la base des stratégies nationales ou régionales ;
  5. Piloter, de concert avec ECON, les bureaux régionaux et la CEA les efforts concernant la fourniture d'assistance technique dans l'élaboration des normes, la collecte des données et la mise à disposition de statistiques globales à l'échelle de l'Afrique ;
  6. Mettre au point des outils de diagnostic/données visant à identifier les secteurs et produits prometteurs susceptibles d'accélérer la mise à niveau industrielle et l'extension des capacités ; Cette fonction englobe la fourniture de service de conseil aux PMR sur les instruments de politique appropriés, la programmation par séquence et les réformes institutionnelles requises, ainsi que deux initiatives essentielles de concert avec l'ONUDI, à savoir : la cartographie industrielle et les statistiques industrielles nationales ;
  7. Mobiliser les ressources et créer un fonds dédié pour appuyer la conception et l'exécution des politiques industrielles ;
  8. Assurer un leadership intellectuel sur les politiques industrielles lorsque nécessaire, piloter l'examen et/ou l'affinement de la politique et de la stratégie de la Banque en matière d'industrialisation afin de garantir une démarche cohérente entre les régions ;
  9. Mettre à profit les partenariats stratégiques aux niveaux mondial et régional dans le domaine de l'industrialisation avec les organisations telles que l'ONUDI, la CEA l'OMC, la CUA, le Forum économique mondial, etc. de sorte à contribuer et influencer de manière positive et à façonner le discours politique sur l'industrialisation en Afrique ;
  10. Veiller à ce que les questions transversales telles que la fragilité, le caractère informel, la production verte et la vulnérabilité dans l'industrialisation soient reflétées et traitées dans les politiques industrielles et toutes les activités industrielles appuyées par la Banque.

Critères de sélection

1.  Etre titulaire au moins d’un Master II / DESS/ DEA ou d’un diplôme équivalent en politique industrielle, économie, politique publique, commerce internationale, affaires ou dans d'autres disciplines connexes ;

2.  Bonne compréhension de la structure industrielle doublée d'une expérience pratique dans le dialogue stratégique de haut niveau ; un solide réseau de contacts au sein de la CUA, des CER et des organismes partenaires clés tels que l'ONUDI, la CEA constitue un atout majeur ;

3.  Au moins six (6)  années d'expérience pertinente dans la conception des politiques industrielles et le dialogue y afférent;

4.  Une expérience acquise dans les pays en développement serait souhaitable ;

5.      Une expérience du secteur privé constituera un atout supplémentaire ;

6.      Compétences en communication

7.      Aptitudes d'analyse

8.      Compétences en négociation et dans l'établissement de consensus ;

9.      Aptitudes dans la résolution des problèmes ;

10.    Orientation client ;

11.    Travail d'équipe et aptitudes relationnelles ;

12.  Expertise pointue dans la planification et l'exécution des politiques industrielles et commerciales et dans la gestion des opérations PPP ;

13.  Bonne compréhension des impacts des décisions politiques industrielles, commerciales et macroéconomiques dans le contexte de la mondialisation ;

14.  Solides aptitudes de conception, d'analyse et de résolution de problèmes, et notamment la capacité à mener une réflexion transversale (au-delà des limites sectorielles) dans la conception et la mise en œuvre des stratégies, programmes et projets ;

15.  Compétences en négociations et dans l'établissement de consensus permettant de collaborer avec les décideurs de premier plan dans les pays membres régionaux et les Communautés économiques régionales ;

16.  Capacité à diriger plusieurs équipes et à gérer efficacement le temps, à établir des priorités et à déléguer des tâches ;

17.  Aptitudes à faire preuve de flexibilité, d'ouverture d'esprit et d'intégrité ;

18.  Maîtrise des deux langues de travail de la Banque vu que le/la Spécialiste de la politique industrielle peut être appelé(e) à travailler dans différentes régions ;

19.  Capacité à communiquer efficacement à l'écrit comme à l'oral en anglais ou en français, de préférence, avec une connaissance pratique de l'autre langue étant donné que le/la Spécialiste peut être appelé(e) à travailler dans différentes régions ;

20.   Maîtrise des logiciels standards utilisés à la Banque (Word, Excel, Access, PowerPoint) ; la connaissance de SAP serait souhaitable. 

INFORMATION SUR LE POSTE :

 

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d'écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG


Postuler en ligne

Postuler

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d'un des pays membres de la BAD.