MISE EN GARDE CONTRE L’UTILISATION FRAUDULEUSE DU NOM DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT (BAD) En savoir plus

Statisticien Principal (Agriculture)

Share |

  • Titre du poste: Statisticien Principal (Agriculture)
  • Grade: PL4
  • Poste N°: 50093738
  • Référence: ADB/17/380
  • Date de publication: 03/08/2017
  • Date de clôture: 23/08/2017
  • Pays: Côte d'Ivoire

Objectifs

La Banque :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le Programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique nécessaire aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (Top 5), dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique, ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

Le complexe :

L’Economiste en chef/le Vice-président chargé de la gouvernance économique et de la gestion du savoir (ECVP) est le porte-parole de la Banque pour les questions économiques et de la Vice-présidence du « Complexe gouvernance économique et gestion du savoir ». L’ECVP est chargé : i) d’assurer le leadership et la visibilité de la Banque en ce qui concerne les questions économiques, les finances, la gouvernance financière et le développement socioéconomique ; de coordonner la production de travaux d’analyse pour éclairer la politique opérationnelle ; ii) de mettre systématiquement en évidence le rôle critique que jouent les connaissances, l’expérience, les enseignements tirés dans la transformation durable et inclusive des économies africaines et leur impact tangible en la matière.

Le département/la division qui recrute :

Le Département des statistiques (ECST) est responsable des activités statistiques de la Banque axées sur deux composantes principales, à savoir : i) apporter un soutien au développement efficace des capacités et systèmes statistiques dans les pays africains en vue de fournir des données opportunes et fiables pour faciliter la mesure des résultats en matière de développement du Top 5 et de l’Agenda des Objectifs de développement durable en Afrique ; ii) intégrer la mesure des résultats dans les opérations de la Banque, afin d’en garantir l’efficacité opérationnelle ainsi que de soutenir les services de recherche, stratégiques et financiers de la Banque.

En tant que composante du département des statistiques, la division des statistiques économiques et sociales (ECST1) veille à ce que les pays membres régionaux fournissent à la Banque des données opportunes, fiables, cohérentes et comparables à l’échelle régionale sur les activités économiques et sociales (commerce, industrie, agriculture, finance, infrastructure, population, démographie, pauvreté, éducation, santé, suivi des ODD, etc.). Elle a pour activités principales de : développer et gérer les systèmes statistiques nécessaires pour soutenir le travail opérationnel du Groupe de la Banque et ses activités de recherche sur le développement ; préparer les publications statistiques officielles du Groupe de la Banque et fournir des statistiques et des analyses statistiques aux fins du Rapport annuel du Groupe de la Banque, du Rapport sur le développement en Afrique et d’autres publications importantes de la Banque.

Le poste :

Le Statisticien principal (agriculture) sera chargé des principales activités suivantes : i) donner des orientations et fournir des avis sur les évolutions statistiques nécessaires au travail d’analyse de la Banque dans des domaines tels que les statistiques agricoles, les statistiques alimentaires, les statistiques environnementales et les statistiques opérationnelles de la Banque pour satisfaire aux besoins de la Banque en matière de données économiques et sociales (y compris les données sur les activités liées aux politiques, à la programmation par pays et au cycle de projet) ; ii) l’élaboration de mesures des résultats pour le Top 5 et l’agenda des ODD : fournir un soutien pour la production efficace d’indicateurs pour les ODD dans le domaine attribué ainsi que la conception et la mise en œuvre des projets statistiques financés par la Banque ; iii) l’amélioration des capacités techniques des systèmes statistiques nationaux et de la qualité des données : fournir des orientations sur l’élaboration de stratégies sectorielles pour le développement de statistiques agricoles et fournir des avis sur les méthodologies et outils statistiques dans le domaine à lui confié ; iv) l’amélioration de la fourniture des données dans le domaine à lui confié : élaborer des systèmes efficaces pour s’assurer que les données sont produites conformément au principe de la pertinence immédiate et que les bases de données statistiques relatives au domaine à lui confié sont judicieusement conçues et efficacement tenues et superviser la préparation des publications à lui confiées pour diffusion au sein de la Banque et transmission aux responsables et institutions dans les pays membres.

Fonctions et responsabilités

Sous la supervision et l’orientation du chef de division, statistiques économiques et sociales (ECST1), le statisticien principal (agriculture) assumera les tâches suivantes :

1.  assurer et coordonner la mise en œuvre du programme de renforcement des capacités statistiques de la Banque dans les pays membres régionaux, afin de leur permettre de produire des statistiques de qualité, fiables et opportunes sur l’agriculture et la sécurité alimentaire, ainsi que des statistiques sur la croissance verte ;

2.  élaborer des initiatives visant à améliorer la production de statistiques dans les domaines d’expertise liés à l’agriculture ;

3.  participer à la conception, à l’élaboration et à la mise en œuvre de programmes et projets statistiques régionaux ou nationaux liés aux statistiques agricoles et impliquant la Banque ou les institutions partenaires ;

4.  recommander et mettre en œuvre une stratégie statistique pour l’apport d’appui du département ECST aux départements opérationnels compétents de la Banque dans le cadre de la conception de systèmes de suivi et évaluation de l’environnement et du changement climatique, ainsi que de la transition vers une croissance verte ;

5.  soutenir les activités de la Banque visant à produire des indicateurs de croissance verte mesurables et veiller à ce qu’ils sous-tendent le programme en cinq points de la Banque (le Top 5), à savoir : « Nourrir l’Afrique », « Industrialiser l’Afrique », « Intégrer l’Afrique », « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie » et « Améliorer la qualité de vie des populations en Afrique » ;

6.  élaborer un cadre intégré visant à aider les PMR à mettre en place des systèmes de suivi et évaluation permettant de mesurer et de surveiller les indicateurs agricoles critiques, afin de jauger le niveau de développement agricole et de sécurité alimentaire des pays ;

7.  guider les pays dans l’élaboration de systèmes durables intégrés à leurs stratégies nationales pour le développement des statistiques (SNDS), afin de produire les données requises pour sous-tendre les objectifs de développement durable (ODD) pertinents ;

8.  élaborer des procédures que le département ECST devra observer pour contribuer efficacement au Cadre de mesure des résultats de la Banque, en ce qui concerne les statistiques agricoles ;

9.  fournir un soutien statistique, le cas échéant, aux pays membres régionaux dans le cadre de la mise en œuvre de l’agenda de mesure des résultats, de la Stratégie décennale de la Banque (TYS) et de l’agenda prioritaire du Top 5, c’est-à-dire l’inclusion de questions statistiques dans les opérations de la Banque ;

10.  coordonner l’appui de la Banque aux pays dans la préparation des stratégies et programmes de travail pilotés par les pays conformément à la Stratégie pour l’harmonisation des statistiques en Afrique (SHaSA) et au programme de Renforcement des capacités statistiques (RCS), tels que décrits dans les Stratégies nationales pour le développement des statistiques (SNDS) ou dans toute autre stratégie statistique nationale ;

11.  coordonner le soutien de la Banque à la réforme institutionnelle et au processus de changement au niveau du système statistique national, conformément à la législation statistique ou au programme de réforme du secteur public. La réforme peut inclure la modification ou la promulgation d’un nouvel organe de législation statistique et la restructuration de l’office national de statistique ;

12.  élaborer des approches pour nouer des partenariats régionaux et nationaux sur les méga-données et les données officielles relatives aux statistiques agricoles, à l’environnement, à l’alimentation et à d’autres domaines connexes ;

13.  fournir un soutien technique à la conduite d’enquêtes agricoles dans les pays membres régionaux ;

14.  préparer des produits du savoir pour soutenir la Stratégie décennale de la Banque et l’agenda du Top5, en particulier les statistiques sur l’agriculture et la sécurité alimentaire, l’environnement et le changement climatique, le potentiel des énergies renouvelables, les ressources en eau, etc.

Critères de sélection

1.  Être titulaire d’au moins un Master 2/DESS/DEA ou d’un diplôme équivalent en statistique, en économie ou dans un domaine connexe, avec une solide expérience des méthodes quantitatives ; une qualification de troisième cycle en statistiques agricoles/économie de l’agriculture constitue un avantage supplémentaire ;

2.  justifier d’au moins six (6) années d’expérience de travail pertinente acquise dans une institution de recherche, de statistique ou de développement ;

3.  l'expérience dans le secteur privé sera un avantage supplémentaire ;

4.  avoir des compétences en gestion de bases de données et en application de méthodes statistiques, y compris, mais sans s’y limiter, la modélisation économique et économétrique de l’agriculture,

5.  compétence en analyse à plusieurs variables, en analyse d’enquêtes et dans l’utilisation de programmes informatiques statistiques ;

6.  être capable de piloter un programme de sondage ou un programme de statistiques centralisé ;

7.  être capable d’assurer une veille technologique dans son domaine d’activité ;

8.  avoir de solides capacités d’analyse et de résolution de problèmes, alliées à des capacités d’innovation et de changement ;

9.  posséder d’excellentes compétences de travail en équipe et être capable d’interagir efficacement avec les membres du personnel à tous les niveaux ;

10.  avoir d’excellentes compétences en communication écrite et verbale en anglais ou en français, avec une connaissance pratique de l’autre langue ;

11.  avoir des compétences en gestion de bases de données informatiques pour développer et déployer des bases de données statistiques ;

12.  posséder des compétences dans l’utilisation des applications standards de la suite Microsoft Office (Word, Excel, Access et PowerPoint).

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou en envoyant une capture écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG

 


Postuler en ligne

Postuler

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d'un des pays membres de la BAD.