MISE EN GARDE CONTRE L’UTILISATION FRAUDULEUSE DU NOM DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT (BAD) En savoir plus

Coordonnateur (trice) de l'intégration régionale

Share |

  • Titre du poste: Coordonnateur (trice) de l'intégration régionale
  • Grade: PL4
  • Poste N°: 50071187
  • Référence: ADB/17/242
  • Date de publication: 03/08/2017
  • Date de clôture: 23/08/2017

Objectifs

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la principale institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social sur l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (les Cinq grandes priorités – Top 5) dans lesquels les interventions devront être intensifiées ont été définis, à savoir : l'énergie, l'agro-industrie, l'industrialisation, l'intégration et l'amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera avec succès la mise en œuvre de cette vision.

LE COMPLEXE :

La Banque a approuvé et déploie actuellement le Complexe de développement régional, d'intégration et de prestation de services, dont l'objectif principal est de renforcer les capacités régionales et d’amener plus près des régions les responsabilités relatives aux activités menées en faveur des clients. Cinq plateformes régionales de développement, d'intégration et de prestation de services, dirigées chacune par un Directeur général, ont été créées, à savoir : Afrique australe, Afrique du Nord, l'Afrique de l'Ouest, Afrique de l'Est et Afrique centrale.

LE DÉPARTEMENT RECRUTEUR :

L'intégration régionale est essentielle pour la réalisation d'une croissance durable et inclusive en Afrique. « Intégrer l’Afrique » est une priorité ambitieuse, car elle vise à éliminer les fragilités économiques des pays membres, à améliorer la connectivité, en particulier celle des pays enclavés, afin de permettre au continent de tirer parti des échanges commerciaux intra-africains et internationaux, tout en renforçant leur potentiel d’investissement. Les réalisations escomptées comprennent notamment la suppression des obstacles à la circulation des personnes, des biens et services et la mobilité des facteurs de production. L’activité relative à l’intégration de l’Afrique est menée selon une démarche qui tend vers des flux de travail analytique et pratique qui contribuent non seulement à réduire les coûts et le temps (durée) des activités, d'élargir l'accès aux marchés dans les pays membres régionaux et de consolider les marchés régionaux exigus et fragmentés, mais aussi à faciliter le développement des chaînes de valeur, à renforcer l'industrialisation, les flux d'investissement transfrontaliers et le développement des petites et moyennes entreprises africaines.

Les impératifs stratégiques essentiels, telles que la facilitation des échanges, le commerce des services, les investissements et le partage des produits du savoir, demeurent essentiels pour remédier aux contraintes d'infrastructures immatérielles, mais aussi pour réduire les risques liés aux investissements de la Banque dans les infrastructures matérielles. Le Groupe de la Banque, par le biais des partenariats stratégiques, assure le leadership dans les questions majeures liées aux échanges commerciaux telles que : la zone de libre-échange continentale, la stimulation des échanges intra-africains et la mise en œuvre de l'Agenda 2063.

LE POSTE :

Le coordonnateur/la coordonnatrice de l'intégration régionale pilote et fournit une orientation stratégique pour le Bureau de coordination de l'intégration régionale. Il/Elle assure un déploiement efficace et visionnaire des flux de travail relatifs à la priorité « Intégrer l'Afrique » (intégration régionale et échanges commerciaux), notamment dans les secteurs du transport, de la facilitation des échanges, du commerce des services, des investissements transfrontaliers, des politiques en matières d'échanges commerciaux, de l'attraction des investissements, des chaînes de valeur, du développement du secteur privé et des infrastructures régionales. Au plan interne, il/elle fait office de point focal et fournit l'appui technique aux opérations portant sur les infrastructures régionales et transfrontalières et met au point des outils et des produits du savoir pertinents du point de vue opérationnel.

Le coordonnateur/la coordonnatrice de l'intégration régionale contribue également à donner forme à la priorité « Intégrer l'Afrique » en fournissant des avis et un appui nécessaire en vue de l'approfondissement du travail d'analyse et de production de savoir concernant l'intégration et les échanges régionaux en consultation et concertation avec les pays membres régionaux, les Communautés économiques régionales, les organisations internationales, les institutions de gestion des corridors et d'autres organisations concernées.

Fonctions et responsabilités

Sous la supervision générale du Directeur général et l'orientation des spécialistes de la Haute direction, le coordonnateur/la coordonnatrice de l'intégration régionale devra accomplir les tâches suivantes :

  1. Coordonner les activités liées à l'intégration régionale dans les régions en promouvant, en renforçant et en définissant et élargissant de façon précise le travail actuel par l'intégration de la dimension « intégration régionale »dans les opérations de la Banque ;
  2. Coordonner, au niveau régional, l'élaboration des documents de l'intégration régionale/de stratégie pays et suivre leur mise en œuvre sous la supervision des Directeurs généraux ;
  3. Œuvrer en étroite collaboration et en liaison avec les Directeurs généraux afin de fournir un leadership spécialisé et stratégique à l'échelle de la Banque en s'assurant que la priorité « Intégrer l'Afrique » est intégrée dans les autres priorités du Top 5, y compris dans les projets et programmes pertinents ;
  4. Fournir une expertise sectorielle pointue concernant les aspects de l'intégration régionale dans lesquels les activités essentielles pourraient englober l'intégration, le lien et la liaison avec les spécialistes de l'intégration régionale sur le terrain pour une participation effective à la conception des opérations multinationales de la Banque afin de garantir la qualité à l'entrée, la synchronisation et la coordination pour assurer la complémentarité entre les investissements dans les infrastructures matérielles et immatérielles de la Banque ;
  5. Appuyer le processus d'établissement des priorités du Bureau régional en travaillant en étroite collaboration avec l'équipe chargée de l'établissement des priorités au sein du Bureau et les Chargés de programme pays dans les régions ;
  6. Initier, établir, entretenir et consolider les partenariats et les alliances stratégiques existants sur les questions d'intégration au sein et en dehors de la Banque, notamment avec le secteur privé, les organisations continentales à l'instar de l'Union africaine, la Commission économique pour l'Afrique et les institutions et organisations internationales similaires, telles que l'Organisation mondiale du commerce, l'Organisation mondiale des douanes, etc. ;
  7. Aider les Directeurs généraux des plateformes régionales à suivre la contribution et la participation effective de la Banque à l'Union africaine, à la Commission économique pour l'Afrique et au Bureau d'appui au Secrétariat conjoint dirigé par la Banque et aider ces institutions à suivre la manière dont le renforcement institutionnel, la coordination de l'Agenda 2063, les Cinq grandes priorités et les Objectifs de développement durable sont mis en œuvre ;
  8. Fournir un appui efficace et vérifiable aux Communautés économiques régionales et aux pays membres régionaux dans le traitement et/ou l'application des politiques d'intégration entre les régions et des questions institutionnelles et règlementaires ;
  9. Servir de point focal au niveau du Bureau régional et coordonner la mise en œuvre des priorités en matière d'intégration régionale dans les Directions et d'autres unités fonctionnelles de la Banque ;
  10. Fournir un leadership stratégique et participer activement dans les partenariats externes avec les principales parties prenantes telles que l'Union africaine, la Commission économique pour l'Afrique, l'Organisation mondiale du commerce, l'Organisation mondiale des douanes, la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement, etc., et préparer et déployer les contributions de la Banque à des programmes clés tels que l'Agenda 2063, le Programme détaillé pour le développement de l'agriculture en Afrique, le Programme de développement des infrastructures en Afrique, le Plan d'action pour le développement industriel accéléré de l'Afrique, le programme visant à stimuler les échanges intra-africains et celui de la zone de libre-échange continentale ;
  11. Jouer un rôle central dans le mentorat et la fourniture d'orientation professionnelle, notamment en faveur des membres du personnel moins expérimentés au sein de la Division, en les aidant dans l'élaboration des programmes, des travaux analytiques, des outils et d'autres produits et services ;
  12. Promouvoir le travail d'équipe entre les collègues afin d'assurer la réalisation du programme d'activités du Bureau de coordination de l'intégration régionale ;
  13. Faire preuve de créativité et d'innovation en s’assurant que les tâches ad hoc du Bureau de coordination de l'intégration régionale ne débordent, dépassent ou compromettent le Programme d'activités ;
  14. Constituer des équipes au sein du Bureau pour assurer que les relations avec d'autres secteurs de la Banque sont coordonnées pour faciliter la mise en œuvre des domaines d'intervention du Bureau de coordination de l'intégration régionale de manière efficace et réussie ;
  15. Défendre le mandat et les objectifs régionaux du Complexe - Fournir un appui opérationnel direct et indirect qui contribuera aux résultats des régions ou des pays et au mandat de la Division et/ou du Complexe.

Critères de sélection

  1. Être titulaire d’au moins un Master 2/DESS/DEA ou d’un diplôme équivalent en économie, relations/commerce international(es), droit, sciences sociales ou dans des domaines connexes du développement international ;
  2. Justifier d’au moins six (6) ans d'expérience ininterrompue, progressive et vérifiable dans les questions liées à l'intégration régionale (les mesures relatives au transport et à la facilitation des échanges commerciaux).
  3. L'expérience dans le secteur privé sera un avantage supplémentaire.
  4. Innovation et créativité: recherche et élabore des démarches novatrices et créatrices concernant les activités afin d'améliorer la performance et de créer une valeur ajoutée pour la Banque et ses clients ;
  5. S'engage à veiller à l'utilisation optimale des systèmes, des procédures et de la culture au sein de l'institution afin de réaliser les résultats requis ;
  6. Capacité à travailler sous pression dans une organisation multiculturelle et décentralisée ;
  7. Applique les connaissances au règlement des problèmes, identifie les solutions et gère les multiples priorités concurrentes au profit du client (interne et externe) et de l'institution ;
  8. Orientation des clients : S'assure que le client (interne/externe) bénéficie de la plus grande attention dans toutes les transactions et interactions ; s'efforce de comprendre, et le cas échéant, anticipe les besoins du client et veille à ce qu'il reçoit le meilleur service possible de la part de la Banque ;
  9.  Excellentes aptitudes en relations interpersonnelles : Aptitudes à présenter des idées et à rallier, une bonne capacité d'écoute et sensible aux réalités culturelles, engagement en faveur de la diversité et capacité à introduire et gérer les innovations, la créativité et le changement ;
  10. Communication : Assure une communication orale et écrite précise et concise, présente les informations orales avec clarté et adopte le style approprié ; et adapte le langage et le style pour satisfaire les besoins des interlocuteurs ; capacité à communiquer et à défendre de façon orale et écrite les questions et les positions difficiles (dans des environnements hostiles, si nécessaire) auprès du personnel d'encadrement de la Banque et des hauts fonctionnaires gouvernementaux ;
  11. Négociation : Des compétences solides en matière de négociation, éprouvées en matière de réalisation de résultats positifs de concert avec des homologues expérimentés, au plan interne et externe ; sait quand et comment se servir de tact et d'influence et comment maintenir une ligne dure, établir ou rompre des contacts ; et comprend les règles tacites de l'influence et se comporte en conséquence ;
  12. Capacité à constituer des équipes efficaces, à nouer des partenariats avec un large éventail de clients (internes et externes) afin d'obtenir des résultats qui répondent aux besoins et aux intérêts à long terme des clients au sein et en dehors de l'institution ;
  13. Expertise professionnelle : Fait mieux connaître progressivement les produits, les pratiques et les systèmes/technologies pertinents liés aux activités ; partage les connaissances et l'expertise avec les autres ;
  14. Gestion des relations : Capacité à constituer des équipes efficaces, à nouer des relations et des partenariats avec une panoplie de clients (internes et externes) pour l’obtention de résultats positifs qui satisfont les besoins et les intérêts à long terme des clients au sein et en dehors de la Banque ; établit des relations de travail solides avec les collègues et contribue à la création d'un environnement positif de travail en équipe dans ses domaines de responsabilité ;
  15. Influence : Applique les compétences dans la collaboration avec les parties prenantes internes de la Banque et avec les parties prenantes externes, comprend leurs motivations et lorsque cela est avantageux et pratique, connaît la méthode permettant de venir à bout des résistances ;
  16. Décision : Prend les bonnes décisions quand il s'agit d'intervenir, sait le moment approprié pour obtenir des conseils auprès d'un(e) tel(le) et la manière de les appliquer, a une idée claire des actions à mener et la manière, les modalités, le moment de les mener et les personnes devant les mener, et assure la coordination telle que requise ;
  17. Prise d'initiative/Identification des opportunités/Poursuite des stratégies : Un état d'esprit plutôt proactif que passif, cherche dans et hors des sentiers battus et va au-delà de l'apparence immédiate pour identifier les opportunités évidentes et celles qui peuvent être cachées et formule une démarche stratégique pour les transformer en un plan d'action ;
  18. Une excellente organisation et structuration : Structure toutes les activités afin d'être en mesure de présenter des comptes rendus et des rapports dans un bref délai ; capacité à coordonner (tâches, missions, projets et programmes) : différentes tâches de façon régulière et des tâches très délicates/sensibles
  19. Possède des aptitudes d'analyse solides et est capable de rédiger et de produire des rapports techniques de très bonne facture ;
  20. Capacité avérée à mener des recherches et des analyses et à produire des rapports ; des publications portant sur les sujets liés aux échanges et à l'intégration régionale seraient un atout supplémentaire ;
  21. Capacité à contribuer à la réflexion stratégique et à intégrer les stratégies et les politiques dans les programmes/projets de la Banque ;
  22. Capacité à établir un réseau avec les clients et à contribuer à la conduite des activités de la Banque de manière efficace avec succès ;
  23. Capacité à gérer des questions sensibles dans un environnement de travail multiculturel et à établir des relations de travail efficaces avec les collègues ;
  24. Solides compétences dans l'encadrement, y compris la capacité à encadrer, accompagner et travailler efficacement dans un environnement de gestion matricielle tant en qualité de chef d'équipe que de membre d'équipe.
  25. Excellentes compétences professionnelles en communication écrite et orale en anglais et en français et une connaissance pratique de l'autre langue ;
  26. Compétence dans l'utilisation des applications courantes de MS Office (Word, Access et PowerPoint).

NB: Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou en envoyant une capture écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG


Postuler en ligne

Postuler

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d'un des pays membres de la BAD.