MISE EN GARDE CONTRE L’UTILISATION FRAUDULEUSE DU NOM DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT (BAD) En savoir plus

Chargé(e) Supérieur(e) D'investissement Agro-Industriel

Share |

  • Titre du poste: Chargé(e) Supérieur(e) D'investissement Agro-Industriel
  • Grade: PL5
  • Poste N°: 50001125
  • Référence: ADB/17/479
  • Date de publication: 10/11/2017
  • Date de clôture: 24/11/2017
  • Pays: Kenya

Objectifs

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social sur l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5) qui permettront d'accélérer l'obtention de résultats pour l’Afrique, ont été lancés, à savoir : i) Éclairer l'Afrique et l'alimenter en énergie, ii) Industrialiser l'Afrique, iii) Intégrer l'Afrique, iv) Nourrir l'Afrique et v) Améliorer la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera avec succès la mise en œuvre de cette vision.

LE COMPLEXE :

La Vice-présidence de l’agriculture et du développement humain et social est un complexe sectoriel dont les activités s’articulent autour de deux des cinq grandes priorités de la Stratégie décennale de la Banque, à savoir « nourrir l’Afrique » et « améliorer la qualité de vie des populations africaines ». Le Complexe a pour principaux objectifs : i) l’élaboration de politiques et de stratégies ; ii) la mise à disposition des régions d’une expertise sectorielle pointue en constituant un pool de spécialistes qui peuvent être consultés pour leur expertise au sujet des transactions complexes ; iii) l’élaboration de nouveaux instruments de financement ; et iv) la représentation de la Banque auprès de parties prenantes externes afin de promouvoir ses actions visant à « nourrir l’Afrique » et à « améliorer la qualité de vie des populations africaines ».

LE DÉPARTEMENT/LA DIVISION QUI RECRUTE :

Dans le cadre de la vision du Top 5 de la Banque pour la transformation économique à long terme de l'Afrique, le Département de l’agriculture et de l’agro-industrie (AHAI) contribue à la mise en œuvre de la stratégie « Nourrir l’Afrique : Stratégie pour la transformation de l’agriculture en Afrique, 2016-2021 ». Pour mettre en œuvre cette stratégie, la Banque dispose également d'un Département du financement agricole et du développement rural (AHFR). La stratégie « Nourrir l'Afrique » vise à éliminer la faim et la pauvreté en milieu rural au cours de la prochaine décennie grâce à l’autosuffisance alimentaire et au leadership en matière d’exportation dans dix-huit (18) chaînes de valeur prioritaires axées sur les produits de base propres aux zones agro-écologiques du continent. La réalisation des objectifs énoncés dans la stratégie requiert une productivité accrue, une valeur ajoutée, l’investissement dans les infrastructures, un environnement favorable à l’agro-industrie, des flux de capitaux agricoles, ainsi que l'inclusion, la durablilité et une nutrition efficace. Le Département pilote les efforts de transformation des systèmes agricoles africains pour accroître la compétitivité, l’inclusivité et la durabilité, et renforcer la création d’emplois et la réduction de la pauvreté dans les pays membres régionaux du Groupe de la Banque. Les nombreux programmes phares de la stratégie « Nourrir l'Afrique » englobent notamment l'initiative « Enable Youth », les Technologies pour la transformation de l'agriculture en Afrique (TAAT), les agropoles, les zones de transformation agricole, la réduction des pertes après-récolte et la création de valeur ajoutée agricole, l'économie bleue, les mécanismes de partage des risques et de financement et l'Action positive pour le financement en faveur des femmes en Afrique (AFAWA).

LE POSTE :

Le/La Chargé(e) supérieur(e) d'investissement agro-industriel apportera un appui technique à l'élaboration et à la mise en œuvre de projets dans le cadre des programmes phares de la stratégie « Nourrir l'Afrique » et de la vision du Top 5 de la Banque pour la transformation économique de l'Afrique, notamment les Technologies pour la transformation de l'agriculture en Afrique (TAAT), Enable Youth, la réduction des pertes après récolte, etc. Il/elle travaillera en collaboration avec les Coordonnateurs de programmes phares au Département de l’agriculture et de l’agro-industrie et au Département du financement agricole et du développement rural.

Le/La Chargé(e) supérieur(e) d'investissement agro-industriel œuvre au-delà des limites techniques, géographiques et institutionnelles pour appuyer la mise au point de solutions de développement en faveur d'un ensemble diversifié de clients dans les zones rurales (et urbaines) et dans les secteurs public et privé dans le droit fil du programme de développement de l'agriculture, de l'agroentreprise et de l'agro-industrie du Groupe de la Banque. En adoptant une approche axée sur la chaîne de valeur, le/la titulaire appuiera la mise en œuvre de ce programme dans les pays membres régionaux, avec un accent particulier sur l'apport de contributions techniques pour la conception et la supervision de projets qui permettent de : i) promouvoir le développement de la chaîne de valeur, la création de valeur ajoutée et la première et la deuxième transformations des productions végétales et animales ; ii) catalyser la participation et le développement du secteur privé dans le domaine de l'agro-industrie en Afrique ; iii) promouvoir le développement des PME agricoles et la commercialisation des produits agricoles, en traitant en particulier les questions liées à l'accès au financement ; iv) créer des exploitations agricoles pour forger des liens commerciaux ; v) faciliter le développement d'agropoles et de zones de transformation agricoles ; vi) appuyer la création d'un environnement agroalimentaire propice ; et vii) investir dans les infrastructures matérielles (y compris les routes, les marchés et l'irrigation), dans les infrastructures immatérielles tels que le capital humain (formation de potentiels employés), les TIC, etc. et dans les politiques et réformes favorables pour la transformation de l'agriculture africaine en activités économiques viables et rentables. Le/La Chargé(e) supérieur(e) d’investissement agro-industriel travaillera étroitement avec les spécialistes du secteur privé à la Banque afin d'intensifier les investissements dans l'agro-industrie. Il/elle concevra et coordonnera la fourniture de solutions axées sur le client et l'ensemble des aspects de la gestion de projet liés au déploiement de ces solutions.

Fonctions et responsabilités

Sous la supervision directe du Chef de la Division du développement de l'agro-industrie (AHAI.1) et en étroite collaboration avec les chefs de projet au Département de l'agriculture et de l'agro-industrie, au Département du financement agricole et du développement rural, au Département du développement du secteur financier, au Département du développement du secteur privé, au Département du développement de l'industrie et du commerce, etc. et avec d'autres parties prenantes externes, le/la Chargé(e) supérieur(e) d’investissement agro-industriel assumera, entre autres, les fonctions suivantes :

1.  Aider le Département de l'agriculture et de l'agro-industrie dans l'analyse des principaux défis de l'agroentreprise et de l'agro-industrie auxquels l'Afrique est confrontée ;

2.  Mener une analyse des secteurs agricoles ou des chaînes alimentaires sélectionné(e)s, et notamment des questions de sécurité et sûreté alimentaires et déterminer la faisabilité des projets d'investissement agro-industriels ;

3.  Analyser les obstacles et les opportunités liés aux solutions d'investissement en mettant l'accent sur le fonctionnement des marchés, les services d'appui, les politiques commerciales, les institutions et organisations commerciales, les systèmes de gestion de risque et la participation du secteur privé ;

4.  Appuyer le financement des aspects majeurs du développement de l'agro-industrie du continent africain en mettant en avant la création de valeur ajoutée, la transformation et les échanges de produits de base à l'échelon régional ;

5.  Appuyer la structuration des projets agro-industriels dans le cadre de partenariat public-privé afin de catalyser les investissements du secteur privé ;

6.  Contribuer à la conception des opérations du secteur privé et non-souveraines, y compris celles impliquant des partenariats public-privé (PPP) ;

7.  Obtenir, structurer et fournir des conseils pour les transactions du secteur privé portant sur l'agro-industrie ;

8.  Appuyer le renforcement de la chaîne de valeur par le biais de financements structurés sous forme de transactions syndiquées avec les banques commerciales et d'autres créanciers (financements agricoles et financements innovants) ;

9.  Contribuer en vue de la constitution d'une réserve de projets bancables pour les opérations du secteur privé de la Banque dans l'agro-industrie en identifiant notamment les points d'entrée pour les investissements privés dans des transactions du secteur public ;

10.   En rapport avec les stratégies nationales et régionales de la Banque, identifier, préparer et évaluer les opérations du sous secteur de l'agro-industrie axées sur la réduction des pertes après-récole devant être soumises en vue du financement de la Banque ;

11.   Veiller à ce que les défis/opportunités en matière de développement de l'agroentreprise et de l'agro-industrie, en particulier les pertes après-récolte, soient pris en compte dans l'élaboration et la mise en œuvre des projets agricoles ; et veiller à la coordination efficace avec les Bureaux extérieurs et d'autres Départements de la Banque pour garantir une intégration cohérente de ces secteurs dans d'autres programmes de la Banque et dans des programmes nationaux et régionaux ;

12.  En rapport avec les stratégies nationales et régionales de la Banque, identifier, préparer et évaluer les opérations des sous secteurs de l'agroentreprise et de l'agro-industrie ;

13.   Aider les pays membres régionaux à dynamiser leurs secteurs d'agroentreprise et d'agro-industrie pour servir de plateformes de création d'emplois, d'amélioration des moyens de subsistance et de croissance et de développement économiques généralisées ;

14.   Entreprendre les analyses et les études sectorielles afin d'éclairer la stratégie d'intervention de la Banque dans les secteurs de l'agroentreprise et de l'agro-industrie en vue du développement des pays africains ;

15.  Conseiller et élaborer des concepts liés à la formulation des stratégies et des politiques relatives à la commercialisation des produits agricoles et le développement d'une chaîne de valeur agroalimentaire inclusive et durable ;

16.  Contribuer, grâce à des apports techniques, aux activités opérationnelles du Groupe de la Banque liées au développement agro-industriel par le biais de l'examen des conceptions techniques et des dispositifs institutionnels des projets/programmes agricoles proposés en vue du financement de la Banque ;

17.  Établir et maintenir une collaboration stratégique avec les partenaires pertinents dans les secteurs de l'agroentreprise, de l'agro-industrie et avec le Département du secteur privé de la Banque ;

18.  Organiser des séminaires sur le développement de l'agroentreprise et de l'agro-industrie, présenter des exposés et représenter la Banque dans ces rencontres ;

19.  Collaborer avec d'autres unités organisationnelles dans l'évaluation de la performance des opérations d'investissement, l'élaboration des rapports d'achèvement de projet, etc., de sorte à s'assurer que les enseignés tirés de la mise en œuvre des opérations antérieures sont pris en compte dans la conception de nouveaux projets ;

20.   Accomplir toute autre tâche qui pourrait être confiée par le Chef de division.

Critères de sélection

1.  Être titulaire d'au moins un Master II/DESS/DEA ou un diplôme équivalent en économie agricole, agro-industrie, finance, gestion, économie du développement ou dans des disciplines de sciences sociales connexes;

2.  Justifier d'au moins six (6) années pour le grade PL4 et cinq (5) années pour le grade PL5 d'expérience pertinente dans les institutions de développement multilatérales exerçant dans l'investissement agricole, les services de conseils dans l'agro-industrie, l'investissement agro-industriel, les liens avec le secteur privé, la conception, l'élaboration, l'évaluation et la gestion de projet et/ou le développement des entreprises;

3.  Connaissance des concepts et des défis liés à l'agro-industrie et à l'agroentreprise sur le continent africain;

4.  Capacité à analyser les tendances, les contraintes, les politiques, les institutions et à fournir un appui technique aux secteurs connexes à l'agro-entreprise et à l'agro-industrie;

5.  Capacité à concevoir des programmes agro-industriels pertinents visant à remédier aux difficultés du secteur;

6.  Capacité à identifier les méthodes et les techniques appropriées pour mener les études économiques et à présenter avec habileté les résultats;

7.  Expérience approfondie et pertinente dans la conception de projets et l'assistance technique;

8.  L'expérience dans le secteur privé sera un avantage supplémentaire;

9.  Capacité à travailler au sein d'une équipe et dans un environnement multiculturel;

10.   Capacité à travailler efficacement en partenariat avec les clients et à recueillir des commentaires pour améliorer les processus de travail;

11.   Capacité à communiquer efficacement à l’oral et à l'écrit en français ou en anglais et bonne connaissance pratique de l’autre langue;

12.   Maîtrise de l'utilisation des applications courantes de la suite Microsoft Office (Word, Excel, PowerPoint) ; la connaissance de SAP serait souhaitable.

THIS POSITION IS CLASSIFIED INTERNATIONAL STATUS AND ATTRACTS INTERNATIONAL TERMS AND CONDITIONS OF EMPLOYMENT.

Should you encounter technical difficulties in submitting your application, please send an email with a precise description of the issue and/or a screenshot showing the problem to: HR Direct HRDirect@AFDB.ORG  


Postuler en ligne

Postuler

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d'un des pays membres de la BAD.