MISE EN GARDE CONTRE L’UTILISATION FRAUDULEUSE DU NOM DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT (BAD) En savoir plus

Chargé(e) supérieur(e) de la gestion financière

Share |

  • Titre du poste: Chargé(e) supérieur(e) de la gestion financière
  • Grade: PL5
  • Poste N°: 50053852
  • Référence: ADB/18/115
  • Date de publication: 28/06/2018
  • Date de clôture: 27/07/2018
  • Pays: Kenya

Objectifs

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social sur l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (les Cinq grandes priorités – High 5) dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique ont été définis, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera avec succès la mise en œuvre de cette vision.

LE COMPLEXE :

La Vice-présidence principale (SNVP) est chargée d’appuyer le Président dans la gestion quotidienne du Groupe de la Banque pour atteindre son objectif stratégique et promouvoir une culture de la performance alignant tous les processus et les systèmes afin d’obtenir des résultats à fort impact. La Vice-présidence principale (SNVP) fera preuve d’un leadership efficace et d’une capacité de coordination exceptionnelle pour veiller à la mise en œuvre et au suivi des décisions institutionnelles clés, ainsi qu’à l’identification de mesures correctives et actions nécessaires. La SNVP pilotera les processus concernant les discussions et les prises de décisions de la Haute direction, ainsi que l’exécution des décisions clés du Conseil d’administration et de la Haute direction.

LE DÉPARTEMENT QUI RECRUTE :

La Vice-présidence principale supervise le Département de la gestion fiduciaire et de l’inspection (SNFI), qui fait office de dépositaire de la passation de marchés (y compris les passations de marchés relatives aux partenariats public-privé) et de la fonction de gestion financière, assume les responsabilités suivantes : i) élaborer et interpréter les politiques, les stratégies et les notes et manuels d’orientation y afférents ; ii) préparer les rapports annuels post-examens portant sur la gestion financière et les opérations de passation de marchés de la Banque à l’intention du Conseil ; iii) élaborer des stratégies de formation pour les clients internes et externes ; iv) dialoguer avec les partenaires externes et internationaux en vue de l’établissement des partenariats et de la promotion de l’harmonisation ; v) assurer les fonctions de secrétariat pour le Comité de revue de la passation des marchés (PRC) et vi) inspecter et établir des rapports sur la performance des activités de passation de marchés et de gestion financière des centres régionaux.

Le/la Chargé(e) supérieur(e) de la gestion financière a pour responsabilité de veiller à ce que la gestion financière des projets financés par la Banque respecte les politiques de la Banque en matière de gestion financière. Cette fonction est accomplie par des conseils sur les modalités de gestion financière et en examinant les décisions de gestion financière dans le cadre du cycle des opérations de projet/programme, de l’identification aux phases d’achèvement. Le/la titulaire contribue également à l’élaboration des documents de stratégie pays et au renforcement des capacités des emprunteurs en matière de gestion des finances publiques, notamment en formant le personnel de l’emprunteur, en conseillant sur les questions de gestion financière liées aux projets et en évaluant et renforçant les systèmes de gestion des finances publiques de l’emprunteur.

Au plan administratif, le/la Chargé(e)  de la gestion financière rend compte au Chef des opérations régionales chargé de l’appui à la mise en œuvre (ROM-IS) et sur le plan fonctionnel, il/elle relève du Chef de la Division de la gestion financière (SNFI.4).

LE POSTE :

Les principales responsabilités du (de la) Chargé(e) supérieur(e)  de la gestion financière se déclinent comme suit :

Prodiguer des conseils de gestion financière de qualité en temps utile et fournir un appui aux activités des projets, en veillant notamment : i) à la qualité des activités de gestion financière dans la région, ii) à la rapidité des réponses aux questions de gestion financière, et iii) à la qualité des conseils aux sectoriels de la Banque  et au personnel des emprunteurs dans les pays couverts par le Directeur général ;

  • Exécuter la fonction fiduciaire des opérations pour la Banque dans les projets et programmes qu’elle finance, notamment : ii) en conduisant les évaluations de la gestion financière aux niveaux des pays, des secteurs et des projets et les plans d’action connexes de renforcement des capacités ; ii) en fournissant un appui à la gestion financière en vue du dialogue avec les pays ; iii) en appuyant le développement de réseaux professionnels à l’échelle régionale dans le domaine de la gestion financière; et iv) en participant aux réunions de coordination des donateurs dans leurs domaines afin de promouvoir une meilleure coordination et une mobilisation effective des ressources ; et
  • Contribuer au renforcement des capacités du personnel de la gestion financière de la Banque et des emprunteurs par : i) l’encadrement, ii) le mentorat, iii) la formation et iv) l’amélioration des compétences.

Fonctions et responsabilités

Sous la supervision et l’orientation du Chef de la Division de la gestion financière, le/la Chargé(e) supérieur(e)  devra :

1.  Assumer un rôle actif dans l’évaluation du caractère approprié des systèmes de gestion financière des projets des emprunteurs et leur capacité à gérer et suivre les projets financés par la Banque ;  cette fonction englobe la budgétisation, le contrôle interne, la gestion de la trésorerie, la comptabilité, l’information financière et les audits externes ;

2.  Prendre part aux négociations et veiller à ce que les questions de gestion financière soient prises en compte dans les accords de prêt/don et autres documents connexes ;

3.  Participer aux missions de lancement des projets/programmes pour aider l’équipe de projet à renforcer les capacités des organismes d’exécution dans le domaine de la gestion financière ;

4.  Effectuer le travail de supervision pour s’assurer que les systèmes de gestion financière des projets fonctionnement normalement, y compris l’examen périodique des rapports sur la gestion financière des projets en vue de la performance financière ;

5.  Examiner les états financiers audités qui ont été reçus, contrôler la conformité de l’emprunteur aux clauses financières, notamment la conformité en matière d’audit ; assurer une communication adéquate avec l’emprunteur et les organismes d’exécution de projet en ce qui concerne les audits et les conseiller comme il se doit ;

6.  Fournir des conseils et un appui aux emprunteurs et aux équipes de projet de la Banque concernant les problèmes affectant la gestion financière et le décaissement, ainsi que le renforcement des capacités dans le cadre des projets de concert avec les institutions publiques chargées de faire respecter l’obligation de rendre compte.

7.  Donner des orientations concernant la gestion financière en vue de l’élaboration de programmes d’assistance technique et évaluer et suivre leur mise en œuvre ;

8.  Évaluer la sélection et le recrutement des auditeurs externes indépendants, en veillant à leur adéquation, leur indépendance et leur compétence pour accomplir leurs missions ;  

9.  Jouer un rôle actif dans les revues de la performance du portefeuille pays (RPPP)/Documents de stratégie pays (DSP), en ce qui concerne la gestion financière et rédiger les sections des rapports sur les RPPP/DSP ;

10.  En collaboration avec d’autres collègues, entreprendre les revues du diagnostic de la gestion des finances publiques ;

11.  Mener le renforcement des capacités en matière de gestion financière dans les pays membres régionaux et les départements sectoriels de la Banque ;

12.  Prendre part aux cliniques fiduciaires ;

13.  Participer aux réunions de coordination des donateurs dans la région et aux plateformes de dialogue entre le pays et les donateurs sur la base de la stratégie globale de la Banque visant à renforcer l’efficacité de l’aide ; et

14.  Accomplir d’autres activités, de façon appropriée, telles que requises par le Chef de la division de la gestion financière.

Critères de sélection

1.  Être titulaire d’un Master en comptabilité, finances, administration des affaires ou dans une discipline connexe et une certification professionnelle en comptabilité (CPA, CA, ACCA, Expert Comptable) ;

2.  Justifier d’au moins cinq (5) années d’expérience pertinente acquise à la Banque africaine de développement ou dans une institution financière similaire, assorties d’une expertise spécifique dans la conception, l’appui et l’exécution des opérations de gestion financière ;

3.  Avoir une bonne connaissance des politiques et procédures de la Banque africaine de développement en matière de gestion financière ;

4.  Une expérience dans l’appui aux opérations du secteur privé (opérations bancaires, audits, financement, institutions de microfinance, agriculture, électricité, eau) constituerait un atout supplémentaire ;

5.  Une expérience dans une Banque multilatérale de développement mettant l’accent sur la gestion financière serait extrêmement utile ;

6.  Expérience dans la préparation des documents relatifs à la politique de gestion financière ;

7.  Connaissances spécialisées des Normes internationales d’information financière (IFRS) et des normes internationales d’audit ; connaissance des Normes comptables internationales pour le secteur public et des Normes internationales des institutions supérieures de contrôle des finances publiques ;

8.  Bonne compréhension des questions transversales autres que la gestion financière (par exemple, passation de marchés, gouvernance, pratiques des donateurs) aux niveaux sectoriel/national ;

9.  Capacité à diriger une équipe hautement technique et à veiller à ce que les équipes restent organisées et engagées, et à rechercher et prendre en compte diverses idées et approches ;

10.  Solides compétences en matière de planification, d’organisation et de gestion du temps ;

11.  Excellentes aptitudes analytiques ;

12.  Capacité à communiquer efficacement à l’écrit comme à l’oral en anglais ou en français et bonne connaissance pratique de l’autre langue ;

13.  Maîtrise de l’utilisation des applications courantes de Microsoft Office et de préférence, le SAP, ainsi que des logiciels de gestion des risques.

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS DEMPLOI Y AFFÉRENTES.

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG


Postuler en ligne

Postuler

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d'un des pays membres de la BAD.