MISE EN GARDE CONTRE L’UTILISATION FRAUDULEUSE DU NOM DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT (BAD) En savoir plus

Charge(e) d’investissement supérieur(e) (montage de projets)

Share |

  • Titre du poste: Charge(e) d’investissement supérieur(e) (montage de projets)
  • Grade: PL5
  • Poste N°: 50093574
  • Référence: ADB/17/362
  • Date de publication: 04/08/2017
  • Date de clôture: 24/08/2017
  • Pays: Côte d'Ivoire

Objectifs

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5) dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

Le complexe :

La Vice-présidence chargée de « l’électricité, l’énergie, le climat et la croissance verte » est un complexe sectoriel axé sur la Stratégie décennale et le premier objectif prioritaire « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie » du High 5 de la Banque. Le complexe vise à : élaborer les politiques et les stratégies dans ce domaine ; fournir une solide expertise technique sectorielle aux régions, en constituant une réserve de personnes expérimentées pouvant être consultées pour leur expertise sur les transactions complexes ; mettre au point de nouveaux instruments de financement ; être le porte-parole de la Banque, en la représentant auprès des parties prenantes externes sur tous les aspects liés à l’objectif « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie ». Le complexe mettra l’accent sur les domaines des systèmes énergétiques, la politique et la réglementation, les énergies renouvelables ; et le climat et la croissance verte.

Le département

Le Département des solutions financières, politique et réglementations de l’énergie est chargé de conseiller les pays membres régionaux dans la mise en place des politiques et réglementations appropriées et la structuration des investissements en énergie. Le Département est également chargé de la coordination des programmes phares pertinents : Appui aux projets à un stade précoce, Programme catalyseur du financement et Transformation à l’échelle nationale. Le département comprend deux divisions, à savoir : la division de la politique, réglementations et statistiques énergétiques et la division des solutions financières.

La division QUI recrute

La Division des solutions financières de l’énergie assure un leadership en matière de structuration des instruments de financement en vue d’attirer à la fois des investissements du secteur public et du secteur privé dans le secteur de l’énergie. Ces instruments comprennent les dons, les dettes, les fonds propres, les financements mixtes, le crédit-bail et les solutions innovantes de marchés de capitaux.

La Division des solutions financières dirige les opérations non-souveraines du secteur de l’énergie et offre une expertise financière, y compris la structuration des investissements dans tous les domaines du secteur de l’énergie.

Le poste :

Le/la chargé(e) d’investissement supérieur(e) a pour responsabilité de garantir la solidité technique des activités de la Banque en appui aux transactions liées aux investissements du secteur privé dans le secteur de l’électricité. Le/la titulaire du poste a pour tâches principales d’identifier les opportunités d’affaires, d’exécuter les transactions en rapport avec les investissements du secteur privé dans la chaîne de valeur de l’énergie et de collaborer avec les centres régionaux et les unités de gouvernance pour soutenir les réformes réglementaires, afin de favoriser des investissements fructueux en matière de Projets indépendants d’électricité, et mobiliser les instruments financiers pour l’approbation ces projets par le Conseil d’administration.

Fonctions et responsabilités

Sous la supervision et la direction générales du chef de la division des solutions financières, le/la chargé(e) d’investissement supérieur(e) (montage de projets) assure les tâches suivantes :

  1. coordonner la réalisation des projets phares pertinents pour garantir la réalisation des objectifs du New Deal pour l’énergie ;
  2. soutenir la structuration des projets impliquant la participation des secteurs public et privé (par exemple, sous la forme de Projets indépendants d’électricité et d’opérations de financement de projets) en étroite coordination avec les équipes des centres régionaux, des réseaux électriques, des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique ;
  3. intervenir sur l’intégralité de la chaîne de valeur de l’énergie et participer au traitement des nouvelles affaires jusqu’au bouclage financier ;
  4. contribuer à la mise en place d’une solide réserve d’opportunités d’investissement par l’anticipation des tendances du marché et l’exploitation des connaissances sectorielles/nationales ;
  5. soutenir l’évaluation, la structuration, la négociation et la conclusion de nouvelles transactions, y compris l’octroi de prêts, les restructurations de portefeuille, le rééchelonnement, les augmentations de capital, les ventes d’actions, le crédit-bail et les solutions de marchés des capitaux ;
  6. participer aux équipes de négociation/documentation ; mener des négociations pour élaborer des solutions et éliminer les goulots d’étranglement tout au long du cycle de vie des transactions ;
  7. soutenir la négociation des documents de projets dans le secteur de l’énergie, y compris l’Accord d’investissement, la Convention des actionnaires, les Accords de concession, les Accords d’achat d’électricité, les Contrats d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction, les Contrats d’exploitation et d’entretien, les Contrats d’approvisionnement en combustible, etc. ;
  8. avoir une compréhension approfondie du secteur de l’énergie et des services publics, y compris les marchés, les principaux opérateurs et les technologies ; et prodiguer des conseils aux membres des équipes du Complexe électricité et énergie dans les centres régionaux concernant le traitement des transactions liées aux investissements dans les Projets indépendants d’électricité ;
  9. développer une bonne compréhension du financement des projets et des concessions, du lancement des appels d’offres dans le cadre des projets indépendants d’électricité, des questions de politique, des conditions attachées aux licences ainsi que des régimes tarifaires, et collaborer sur ces questions, le cas échéant, avec les spécialistes des politiques sectorielles et les organismes de réglementation et les responsables gouvernementaux ;
  10. soutenir/conseiller l’évaluation, la structuration et la négociation de nouvelles transactions ;
  11. avoir connaissance des solutions de marchés de capitaux et de crédit-bail applicables qui pourraient être exploitées dans le financement du secteur de l’énergie ;
  12. collaborer avec les analystes afin d’élaborer des modèles financiers visant à soutenir le rôle de la Banque en tant que Chef de file mandaté en ce qui concerne les transactions clés ;
  13. coordonner le travail des analystes financiers ainsi que celui des parties prenantes internes et externes ;
  14. exécuter toute autre tâche qui pourrait lui être confiée par le chef de division ou le directeur du département.

Critères de sélection

  1. Être titulaire d’au moins un Master 2/DESS/DEA ou d’un diplôme équivalent en économie, en finances, en administration des affaires et/ou d’une qualification professionnelle telle que : analyste financier agréé (CFA), comptable agréé (ACCA), etc.
  2. Justifier d’au moins cinq (5) années d’expérience professionnelle pertinente en matière de structuration financière dans la chaîne de valeur de l’énergie, obtenue au sein d’une banque commerciale/d’investissement, d’une institution de financement du développement, d’un service public dans le domaine de l’énergie, d’un fonds pour l’infrastructure/fonds de placement privé, d’un fonds d’investissement souverain, d’un promoteur de projets énergétiques, d’un cabinet comptable/d’experts-conseils établi, etc.
  3. Avoir la capacité avérée d’identifier, de traiter et de négocier des transactions complexes dans le secteur de l’énergie du point de vue du secteur privé et, en particulier, en rapport avec des  investissements dans des Projets indépendants d’électricité;
  4. Être capable d’examiner et de comprendre des modèles financiers complexes ; la capacité avérée de construire des modèles financiers à partir de zéro serait un avantage certain.
  5. L'expérience dans le secteur privé sera un avantage supplémentaire.
  6. Avoir connaissance des techniques d’évaluation d’entreprise, des concepts de financement institutionnel et de projets, ainsi que des solutions de marché des capitaux.
  7. Communication : avoir une bonne capacité d’écoute avec une aptitude avérée à présenter et à faire accepter ses idées.
  8. Être orienté-client et savoir travailler en équipe.
  9. Être capable de communiquer de manière efficace à l’oral et à l’écrit en français ou en anglais, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue.
  10. Savoir utiliser les applications standards de Microsoft Office (Word, Excel, Access, PowerPoint).

NB: Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG


Postuler en ligne

Postuler

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d'un des pays membres de la BAD.