MISE EN GARDE CONTRE L’UTILISATION FRAUDULEUSE DU NOM DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT (BAD) En savoir plus

Ingénieur électricien supérieur - RDGE1

Share |

  • Titre du poste: Ingénieur électricien supérieur - RDGE1
  • Grade: LP5
  • Poste N°: 50073195
  • Référence: ADB/18/141
  • Date de publication: 30/07/2018
  • Date de clôture: 29/08/2018
  • Pays: Éthiopie

Objectifs

Créée en 1964, la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le Programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5), dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique, ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision.

Le complexe :

La Vice-présidence du développement régional, de l’intégration et de la prestation de services est chargée de veiller à la pertinence opérationnelle, à l’efficience et à l’efficacité des activités et programmes opérationnels du Groupe de la Banque. La Vice-présidence s’assurera que la Banque opère efficacement dans l’ensemble de ses pays membres régionaux et supervisera l’exécution complète de tous les aspects des activités des Directions régionales de la Banque.

LE DÉPARTEMENT/LA DIVISION RECRUTEUR :

Dans le Complexe de développement régional, d’intégration et de prestation de services, la Banque compte cinq (5) Directions chargées du développement régional, de l’intégration et de la prestation de services (RDIBD), dont une dans chaque région, à savoir : l’Afrique du Nord, l’Afrique australe, l’Afrique de l’Est, l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale. Chaque Direction régionale est dirigée par un directeur général (DG) et est dotée de fonctions sectorielles et de capacités administratives pertinentes pour pouvoir assurer une prestation rapide de services aux pays clients. Les Directions régionales fournissent aux bureaux pays dans leurs régions l’orientation stratégique et sont chargées des opérations, du développement des activités, de la gestion des projets et de la réalisation effective globale des Cinq grandes priorités (High 5) de la Banque, à savoir : « Éclairer l’Afrique et l’Alimenter en énergie », « Nourrir l’Afrique », « Industrialiser l’Afrique », « Intégrer l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des populations africaines ».

Le poste est situé dans le Bureau régional de développement et de prestation de services en Afrique de l’Est.

LE POSTE :

L'Ingénieur électricien supérieur est responsable de l’élaboration de projets et programmes en énergie, du traitement du financement de la Banque, de la supervision de la mise en œuvre et de la gestion globale du portefeuille de projets du secteur de l'énergie. Dans le cadre de ses fonctions, le titulaire interagit étroitement avec les autres membres du personnel des complexes suivants : secteur privé; infrastructure et industrialisation; agriculture, développement humain et social; électricité, énergie, climat et croissance verte. Le titulaire est directement impliqué dans le cycle de développement, depuis la détermination des opportunités en phase avec les High 5 jusqu'à leur approbation par les Conseils d'administration de la Banque. En tant que membre du Complexe de développement régional, d’intégration et de prestation de services (RDVP), le titulaire contribue à la mise en œuvre des stratégies « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie », « Intégrer l’Afrique », « Améliorer la qualité de vie des populations africaines » et « Industrialiser l’Afrique ».

Fonctions et responsabilités

Sous la supervision générale du Chef Sectoriel Régional (RDGE1), l'Ingénieur électricien supérieur assumera les tâches suivantes :

  1. Développement des activités et gestion des réserves de projets

1.  Apporter un soutien aux équipes des pays membres régionaux (PMR) et de la Banque dans la création, la préparation, la structuration et la mise en œuvre de projets complexes et innovants en énergie.

2.  Collaborer avec le personnel des régions/basé dans les centres et les unités chargées de la gouvernance, des risques et de la conformité, dans le processus d'identification, de préparation et d'exécution des opérations souveraines (SO) et non souveraines (ONS), ainsi que dans la conduite des opérations basées sur les politiques, les résultats et l'assistance technique liées aux sujets ci-dessus.

3.  Contribuer à résoudre les problèmes liés au développement du secteur de l'énergie, notamment en conseillant les PMR pour la promotion de politiques propices à une forte croissance/un développement marqué du secteur de l'énergie ainsi que d'autres domaines d'activité de la Division (création d'un environnement favorable aux investissements du secteur privé dans les projets énergétiques, la gouvernance des entreprises).

4.  Analyser les diverses propositions et communications envoyées à la Banque par ses partenaires, clients et PMR; et prendre les mesures appropriées, y compris l'émission d'un avis technique sur les soumissions du gouvernement à la Banque, la rédaction de réponses et/ou de rapports/présentations et le suivi interne ou externe. Cela comprend, entre autres, l’analyse des documents de soumission, des rapports d'évaluation des soumissions, des rapports d'étape trimestriels, des demandes de prolongation de contrats ou de la date du dernier décaissement.

5.  Fournir les compétences techniques requises pour concevoir des projets nationaux et multinationaux qui répondent aux besoins des PMR et des communautés économiques régionales en fonction de leurs priorités et de leur sélectivité.

6.  Assurer la liaison avec d'autres partenaires de développement afin d'identifier les possibilités de cofinancement et d'autres partenariats.

7.  Fournir des données pour le secteur de l'électricité dans la réserve de projets de la Banque.

  1. Gestion du portefeuille
  1. Fournir une expertise sectorielle pour l'assurance qualité dans les domaines suivants : préparation des termes de référence, appels d'offres, documents d'appel d'offres pour l'acquisition de biens et/ou de services conformément aux règles de passation des marchés de la Banque : par exemple, recrutement et supervision de conseillers experts (et du personnel de la Banque) concernant la réalisation d'études de faisabilité socio-techno-économique (pré-) et le diagnostic des performances des services publics.
  1. Superviser les projets du secteur de l’énergie de la Banque en Ethiopie et assurer la gestion régulière des activités du portefeuille de la Banque, y compris les interactions avec les Unités de gestion ou de mise en œuvre des projets en vue de les orienter, surveiller et suivre les problèmes liés à la mise en œuvre. Superviser toutes les opérations d’acquisition et de décaissement des projets de la Banque en rapport avec le secteur de l’énergie en Ethiopie.
  1. Assurer la supervision du portefeuille d'investissements de la Banque dans le secteur de l'électricité, examiner les rapports de suivi, les rapports d'évaluation et les inspections sur les terrains pertinents, le cas échéant, et proposer des mesures pour remédier aux faiblesses opérationnelles importantes.
  1. Assurer l'approvisionnement et le décaissement en temps réels des projets actifs dans le portefeuille de la Banque, en liaison avec les administrations publiques et les unités de mise en œuvre des projets pour faire face aux blocages dans la réalisation des projets, en se servant du tableau de bord du portefeuille de la Banque comme principal outil de suivi.
  1. Production et coordination du savoir
  1. Contribuer à la préparation des évaluations du secteur de l'énergie et à d'autres travaux analytiques et diagnostiques en amont pour étayer les Documents de stratégie pays (DSP); fournir un appui aux départements nationaux/régionaux sur le dialogue politique avec les PMR concernant le secteur de l'énergie et les questions connexes; et donner un appui aux bureaux nationaux pour assurer la fourniture de services consultatifs de qualité aux PMR.
  1. Contribuer à la préparation des déclarations de principes, des articles, des dossiers d’information et divers rapports sur les questions relatives au secteur de l’énergie ainsi que d’autres domaines qui intéressent le Département de l’énergie, de l’environnement et du changement climatique.
  1. Représenter la Banque dans le cadre de partenariats, de réseaux, de conférences, d’ateliers et de séminaires de formation aux niveaux national et régional pour les questions liées au développement du secteur de l’énergie et les questions y relatives.
  1. Entreprendre toute autre tâche éventuellement confiée par le Chef de la division.

Critères de sélection

1.  Être titulaire au moins d’un Master génie électrique ou électromécanique. Une formation supplémentaire en gestion et / ou en économie constitue un atout.

2.  Démontrer au moins cinq (5) ans d'expérience professionnelle pertinente et des compétences analytiques éprouvées dans les domaines suivants : formulation de la stratégie du secteur de l'électricité; financement de projets énergétiques; gestion et exploitation des services publics de production, de transport et de distribution d'électricité; planification et conception de systèmes électriques; préparation de dossiers d'appel d'offres; gestion de projets; administration de contrats; établissement des coûts de projets d'infrastructure; suivi et supervision des travaux de construction de grandes centrales électriques, d'infrastructures de transport et de distribution/travaux électriques.

3.  Avoir des compétences analytiques avérées dans les domaines suivants : formulation de stratégies pour le secteur de l'électricité; financement de projets énergétiques; gestion et exploitation de services publics de production, de transport et de distribution d'électricité; planification et conception de systèmes électriques; préparation de dossiers d'appel d'offres; gestion de projets; administration de contrats; établissement des coûts de projets d'infrastructure; suivi et supervision des travaux de construction de grandes centrales électriques, d'infrastructures de transport et de distribution/travaux électriques. Une connaissance et une compréhension du financement de projets ou de l'évaluation financière et économique constitueraient un atout.

4.  Avoir une expérience de la mise en œuvre de projets en collaboration avec des institutions du secteur public et/ou des institutions bilatérales et multilatérales de financement du développement constituera un autre atout en vue de la qualification pour ce poste.

5.  Avoir une capacité manifeste à interagir efficacement avec des fonctionnaires et des organismes donateurs sur des questions relatives à la coordination de l'aide, ainsi qu'avec le secteur privé;

6.  Savoir écouter et avoir une capacité avérée à présenter des idées, à les faire accepter et à prendre des décisions efficaces et opportunes; être capable de lancer et de gérer des innovations et des changements

7.  Avoir une bonne connaissance de la gestion de projets et des procédures d'identification des projets dans les organisations multilatérales et institutions de financement du développement, et de préférence de la Banque africaine de développement est un avantage supplémentaire.

8.  Maîtriser l'utilisation des logiciels standards (par exemple, Microsoft Office Suite pour le traitement de texte, les tableurs, les bases de données et les présentations). La connaissance de SAP est souhaitable.

9.  Avoir d'excellentes aptitudes à la communication écrite et orale en anglais. Une bonne connaissance pratique du français sera un avantage supplémentaire.

Le présent poste n’ouvre pas droit aux conditions d’emploi international (le titulaire du poste sera considéré comme membre du personnel local et ne bénéficiera pas du statut de fonctionnaire international)

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou en envoyant une capture écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG


Postuler en ligne

Postuler

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d'un des pays membres de la BAD.