MISE EN GARDE CONTRE L’UTILISATION FRAUDULEUSE DU NOM DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT (BAD) En savoir plus

Assistant(e) Supérieur(e) en Syndication

Share |

  • Titre du poste: Assistant(e) Supérieur(e) en Syndication
  • Grade: GS8
  • Poste N°: 50093581
  • Référence: ADB/17/455
  • Date de publication: 10/10/2017
  • Date de clôture: 23/10/2017
  • Pays: Côte d'Ivoire

Objectifs

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le Programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5), dans lesquels les interventions devront s’intensifier, ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

LE COMPLEXE :

La Vice-présidence chargée des Finances (FIVP) supervise la gestion financière du groupe de la Banque. Elle couvre les activités de trésorerie du Groupe de la Banque, notamment les emprunts sur les marchés de capitaux et les activités d’investissement; les fonctions de contrôle, notamment l’information financière et l’administration des prêts; la mobilisation des ressources stratégiques et le renforcement des ressources et instruments financiers non statutaires; ainsi que la gestion générale des actifs et des passifs du Groupe de la Banque.

LE DEPARTEMENT/LA DIVISION RECRUTEUR :

Le rôle du Département des syndications et des services techniques financiers (FIST) est de mobiliser et d’accroître en Afrique et hors d’Afrique des ressources pour le financement de projets et de programmes d’investissement; et de favoriser l’investissement en Afrique de capitaux publics et privés dans des projets ou programmes de nature à contribuer au développement économique ou au progrès social des pays membres régionaux.

La Division du cofinancement et des syndications (FIST.1) assure les fonctions suivantes :

1.  fournir des syndicalisations et des services techniques financiers et de cofinancement centralisés (par exemple, des solutions clients) à l’ensemble du Groupe de la Banque, dans le cadre des activités de prêt du secteur public et du secteur privé et à travers différents produits 

2.  définir les objectifs de cofinancement et les principaux indicateurs de performance et coordonner leur réalisation à l’échelle de la Banque ;

3.  servir, par le biais de la syndication et du cofinancement, de plateforme pour renforcer les capacités institutionnelles relatives à deux activités connexes, notamment la fonction de gestion de bilan (atténuation des risques sur le portefeuille existant) et la fonction d’agent qui sont les activités d’arrière-guichet requises pour soutenir pleinement une fonction de syndication de service.

LE POSTE :

L’Assistant(e) supérieur(e) en syndication appuiera une équipe dynamique de professionnels, notamment en contrôlant les conditions du marché (par exemple, les marges et les commissions, les échéances, etc.), en gérant une base de données des cofinanciers (par exemple, les IFD régionales, les BMD, les approbations de prêts et les décaissements par produit de prêt) et en développant et en commercialisant les programmes de cofinancement et de prêts B de la Banque. L’Assistant(e) supérieur(e) en syndication recherchera et préparera également différents rapports sur le marché à l’intention de la direction, comme requis. Le/la titulaire du poste assume principalement les responsabilités suivantes, notamment :

1.  fournir un appui administratif ; veiller au fonctionnement efficient de la Division au quotidien ;

2.  coordonner toutes les activités de gestion de bureau et assurer l’interface avec les unités organisationnelles et les parties externes ;

3.  contrôler les acteurs du marché, les « meilleures pratiques » du marché et les conditions « typiques » ; et

4.  gérer une base de données des cofinanciers (à savoir les IFD régionales, les BMD, les banques commerciales, etc.), les approbations de prêts et les décaissements par produit de prêt.

Fonctions et responsabilités

Sous la supervision du Chef de la Division, cofinancement et syndication, l’Assistant(e) supérieur(e) en syndication assure les fonctions suivantes :

Gestion du flux de travail

1.  Concevoir et gérer des systèmes efficaces d’organisation du travail de bureau.

2.  Assurer le suivi des documents, rédiger des lettres et des notes, gérer l’arrivée du courrier, les fax et la correspondance générale et les notes d’information.

3.  Veiller au classement des informations sensibles et confidentielles en toute sécurité.

4.  Effectuer la relecture des documents traduits pour s’assurer de la comparabilité avec les textes originaux.

Administration du bureau

1.  Organiser et participer à des réunions, des rendez-vous, des déjeuners et des manifestations multiples pour s’assurer de la bonne préparation de leur gestion.

2.  Organiser les voyages, les visas et l’hébergement ; voyager parfois avec la Direction afin de leur apporter une assistance générale. Organiser la logistique pour les délégations en visite, y compris les experts de FIST.1 et les consultants.

3.  Gérer les renseignements demandés par le personnel de la Banque et par le grand public ; filtrer les appels téléphoniques de l’intérieur de la Banque et des collaborateurs extérieurs, et les gérer de manière appropriée ; accueillir et s’occuper des visiteurs ; organiser et gérer les agendas électroniques et prendre les rendez-vous et assurer leur suivi.

4.  Fournir une assistance aux membres du personnel qui relèvent directement du supérieur hiérarchique et aux experts de FIST.1, et fournir une assistance à leurs collaborateurs directs.

5.  Fournir un appui administratif général à la Division, en assurant la liaison avec le Département des services généraux (CHGS), en ce qui concerne les locaux à usage de bureaux, l’attribution du mobilier de bureau, l’équipement et les fournitures alloués à la Division. Demander l’exécution des travaux de réparation et d’entretien et assurer le suivi pour veiller à ce que ces travaux soient menés de façon satisfaisante.

6.  Initier et préparer différents documents et formulaires administratifs, tels que les listes du personnel, les absences du personnel (congés annuels, congés dans les foyers, absences justifiées et congés de maternité), ainsi que les données statistiques sur le personnel, selon que de besoin.

Gestion des ressources

1.  Gérer les systèmes et les abonnements (en particulier DebtDomain, mais aussi LoanRadar, etc.) ; créer et traiter les rapports de dépenses dans SAP.

2.  Maîtriser les applications DACON et les règles de passation de marchés concernant le recrutement de consultants.

3.  Assister la Direction pour les questions concernant les ressources comme le budget administratif ; assurer le suivi et la revue des dépenses et porter les problèmes à l’attention de la Direction.

4.  Participer à la préparation du budget annuel et à l’information y afférente en fournissant des données et en assurant le suivi.

5.  Participer au suivi et à l’actualisation des données sur le programme de travail et les indicateurs de performance clés.

Travail d’analyse (général)

1.  Produire des documents, des notes d’information, des rapports, des feuilles de calcul et des présentations.

2.  Prendre des notes pendant les réunions, rédiger des lettres et préparer les procès-verbaux à la demande.

3.  Aider, le cas échéant, à la programmation des activités opérationnelles, en utilisant le logiciel approprié.

 

Travail d’analyse (spécifique)

1.  Développer et gérer une base de données des investisseurs/cofinancés et les conditions offertes par transaction/produit de prêt :

  –  assurer le contrôle et le suivi des transactions financées sur le marché primaire par le biais de prêts syndiqués, parallèles ou A/B ;

  –  assurer le contrôle et le suivi des transactions sur le marché secondaire ;

  –  définir les conditions (par exemple, les marges et les commissions, les échéances, etc.) applicables aux transactions ou indiquées dans les accords de prêt sur la base des informations disponibles sur le marché ou recueillies par le biais de contacts avec les promoteurs, d’autres cofinanciers, etc.

2.  Développement et commercialisation de produits de cofinancement et de syndication :

  –  appuyer la recherche et le recueil d’informations sur les conditions disponibles pour les transactions sur le marché (primaire et secondaire) ;

  –  aider à la préparation de notes d’information, de notes sur les tarifications, de notes sur le sondage du marché, etc. ;

  –  aider à l’élaboration de matériel de formation, de communication et de commercialisation, ainsi qu’aux campagnes d’information du personnel et des emprunteurs ;

  –  conduire l’analyse des produits et se tenir informé des innovations financières, surveiller les tendances économiques et politiques sur les marchés de la dette des banques internationales et évaluer l’impact sur la compétitivité des produits et des prix, etc. de la Banque ;

  –  rechercher et fournir toutes les informations contextuelles requises sur les marchés de la dette des banques pertinentes, le cadre réglementaire, etc., pour aider à préparer les documents pertinents (y compris les présentations, les rapports et les notes d’information).

Critères de sélection

1.  Être titulaire d'au moins Licence en gestion des affaires, en commerce, en communication, en administration des affaires ou dans un domaine connexe.

2.  Une formation en techniques de secrétariat et/ou en administration et/ou en gestion du bureau serait un avantage supplémentaire.

3.  Justifier au minimum de six (6) années d’expérience professionnelle pertinente dans le bureau d’un cadre de direction, de préférence dans une banque multilatérale de développement.

4.  Des antécédents en banques d’investissement et de développement, ainsi que l’expérience du travail avec les parties prenantes du secteur privé serait un avantage supplémentaire.

5.  Avoir des aptitudes en budgétisation et en planification.

6.  Finances – avoir des connaissances pratiques sur un ensemble d’options de financement et d’instruments financiers ; être capable de conduire un ensemble d’analyses financières.

7.  Avoir des capacités d’analyse.

8.  Avoir des compétences en administration et organisation de bureau.

9.  Avoir des connaissances de base sur les produits de prêt bancaire, les marchés de la dette, les instruments financiers, les stratégies de syndication, le cadre contractuel de projets et les méthodologies de gestion des risques.

10.     Faire preuve d’innovation et de créativité.

11.  Avoir des capacités de communication.

12.     Être orienté-client.

13.    Être capable de résoudre les problèmes.

14.   Avoir l’esprit d’équipe et le sens des relations.

15.     Faire montre d’efficacité opérationnelle.

16.  Être capable de communiquer de façon efficace (à l’écrit et à l’oral) en anglais ou en français, de préférence avec une connaissance pratique de l’autre langue.

17.  Savoir utiliser les applications MS office standards de la Banque (Word, Excel, Access, et PowerPoint), et de préférence SAP-administration de prêts.

LE PRÉSENT POSTE N’EST PAS ASSORTI D’UN STATUT INTERNATIONAL (LE TITULAIRE DU POSTE SERA CONSIDÉRÉ COMME MEMBRE DU PERSONNEL LOCAL ET N’AURA DONC PAS LE STATUT DE FONCTIONNAIRE INTERNATIONAL).

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG


Postuler en ligne

Postuler

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d'un des pays membres de la BAD.