Effets distributifs de l’accès aux services de base sur le bien-être des ménages au Togo


Thème

L’impact socio-économique et environnemental de la pauvreté et des inégalités en Afrique


Auteurs

  • Dossè Mawussi Djahini-Afawoubo

Téléchargez le papier (394 kB)


Résumé

Dans les pays en voie de développement, il est difficile de mettre en œuvre une politique fiscale de redistribution de revenu étant donné l’inefficacité de leur administration fiscale. Dès lors, la fourniture publique des services de base est essentielle pour lutter contre les inégalités et combattre la pauvreté. Toutefois, cet objectif ne pourrait être atteint que si ces services profitent disproportionnellement aux couches défavorisées. L’objectif principal du présent papier est d’analyser les effets distributifs de l’accès aux services publics de base sur le bien- être des ménages au Togo. En premier lieu, le modèle d’équations structurelles à variables latentes (SEM) est utilisé pour tenir compte du caractère multidimensionnel du bien-être et de l’interdépendance de ses dimensions. Ensuite, la méthode BIA a été utilisée pour analyser la progressivité des services publics de base. Les résultats ont montré que le fait d’être de sexe féminin ou de résider en milieu rural réduit la probabilité d’accéder aux services publics de base par rapport à être du sexe masculin ou résider en milieu urbain. Les résultats ont également montré que les bénéfices des services publics de base sont pro riches au Togo.

Lieu de la conférence

Cité de l'Organisation de l'Unité Africaine et Hôtel du gouvernement, Kinshasa, République démocratique du Congo

Partenaires de la CEA

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.