Conférence économique africaine 2018 – L’ouverture sur les visas et l’intégration au cœur des débats

Pour de milliers d’Africains, la libre circulation d’un pays à l’autre ressemble trop souvent à un cauchemar. Qu’il s’agisse de tracasseries aux frontières, de l’absence de réseaux routiers et de voies aériennes reliant des villes importantes, ou encore de la frustration née d’un refus d’entrée dans un pays pour cause de visa, il en résulte au final une restriction à la libre circulation des personnes, considérée par la Banque africaine de développement comme l’un des piliers de l’intégration régionale.

“Today, we are here primarily to discuss Integrate Africa, to bring down the tariff and non-tariff barriers that have marginalized and impoverished so many economies and prevented us from capitalizing on our physical and human capital resource base” – Akinwumi Adesina, AfDB President

Partenaires de la CEA

United Nations Economic Commission for Africa logo
You are currently offline. Some pages or content may fail to load.