Discrimination positive en matière de financement en faveur des femmes en Afrique - « Améliorer la qualité de vie » (priorité n°5 des « Cinq grandes priorités » de la BAD)

Mercredi 25 mai 2016 - 9h30 – 12h00

Moderator : Mr. Nicholas Norbrook, The Africa Report

Panelists

Description

Ce Panel de haut niveau réunira des chefs d’État et des responsables d’institutions financières pour réfléchir sur l’évolution actuelle des initiatives axées sur le genre et fournir des orientations sur le partenariat optimisé et l’impact du programme de Discrimination positive en matière de financement pour les femmes d’Afrique (AFAWA) dans leurs pays respectifs. La Banque fait montre d’engagement en faveur de la promotion de l’Agenda de l’égalité entre les sexes, en s’attaquant en particulier aux défis auxquels les femmes sont confrontées dans l’accès au financement. La création d’un programme AFAWA est une réponse directe aux engagements internationaux, en particulier à la résolution sur la nécessité de mettre en place un mécanisme de financement visant l’autonomisation économique des femmes, pris lors du Sommet des chefs d’État de l’UA de janvier 2015 et dont la BAD a été chargée de la mise en œuvre. Cet engagement a été par ailleurs souligné par le Président de la BAD lors de son discours d’ouverture à la Conférence de haut niveau sur « Nourrir l’avenir » (Dakar, Sénégal, le 21 octobre 2015), dans lequel il a annoncé l’intention de la Banque de coopérer avec d’autres partenaires à la mobilisation de financements de l’ordre de 300 millions de dollars EU pour financer la discrimination positive en matière de financement en faveur des femmes d’Afrique, afin de mobiliser un montant supplémentaire de 3 milliards de dollars EU. Le programme AFAWA est proposé pour combler le déficit de financement existant par rapport à l’accès des femmes au financement. Il comprendra quatre composantes et il est attendu de la BAD qu’elle assure une partie du financement, qui catalysera à son tour un financement additionnel auprès d’autres investisseurs/donateurs.

L’objectif principal du Panel de haut niveau sur l’AFAWA est d’avoir une discussion stratégique avec les chefs d’État et les institutions financières clés, ainsi que de solliciter l’adhésion politique et financière à l’étude de rentabilité commerciale d’AFAWA, afin de soutenir les femmes dans les PMR. L’événement servira à annoncer le lancement officiel du programme AFAWA par la BAD.

Lieu : Lusaka, CMR01, MICC

Questions à débattre

  • En quoi le programme AFAWA peut-il renforcer l’aptitude des banques et des institutions de financement à financer les entreprises détenues/dirigées par des femmes et les femmes travaillant dans le secteur de l’agriculture ?
  • Quelle serait la valeur ajoutée d’un tel programme ?
  • Quels mécanismes/structures de financement innovant peuvent-ils être mobilisés pour faciliter un meilleur accès des femmes au financement ?
  • Quels seront les avantages économiques à long terme des investissements ciblant les femmes ?
  • Comment pouvons-nous accélérer la participation des femmes à l’économie générale et en quoi le secteur privé peut-il être utile ?
  • Comment la BAD peut-elle mieux faciliter l’entrepreneuriat féminin dans le secteur privé ?

Rapporteurs :

  • Mme Anne Valko- Celestino, Expert Supérieur en Genre, BAD
  • M. Ahmed Rashad Attout, Chargé des Marchés Financiers Principal, BAD

Galerie photos

L'Afrique n'en peut plus de vivre dans le noir. Il est temps de prendre des mesures décisives et de changer le discours : il s'agit d'éclairer et d'alimenter l'Afrique en électricité afin d'accélérer le rythme de la transformation économique, de libérer le potentiel des entreprises, et d'entrainer une industrialisation dont le continent a tant besoin pour créer des emplois.

Akinwumi Adesina, président de la BAD

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.