Al-Hamdou Dorsouma

Al-Hamdou Dorsouma est responsable de la division Climat et Croissance verte au sein du département Changement climatique et Croissance verte de la Banque africaine de développement. Il y dirige une équipe de professionnels spécialisés en changement climatique et croissance verte et oriente le travail de la Banque sur le changement climatique en Afrique, en intégrant des perspectives de résilience climatique et de faible émission de carbone dans les investissements de la Banque. Il appuie par ailleurs l’engagement de la Banque dans la Convention-cadre sur les changements climatiques de l’ONU (CCNUCC) et les processus de négociation africains. Également en charge de la division Financement climatique de la Banque, Al Hamdou Dorsouma gère à ce titre les initiatives de financement climatique de la Banque, notamment celles liées au Fonds vert pour le climat. Sa formation universitaire l’a orienté vers une spécialité en géographie et en gestion de l’environnement.


18déc.2017

La diplomatie climatique tient-elle ses promesses avec l’Accord de Paris, en particulier pour l’Afrique ?

La diplomatie climatique consiste à prôner des actions en réponse au changement climatique, dans le dialogue diplomatique, la diplomatie publique et les instruments politiques, ainsi qu’à sensibiliser davantage le grand public sur les mesures à prendre au plan climatique pour changer les choses. Quel rôle joue la diplomatie climatique pour garantir la mise en œuvre d’actions efficaces en faveur du climat dans le monde entier ?


31oct.2016

CPDN : quelles implications et perspectives pour l’Afrique dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris ?

Au vu de la nécessité de maintenir la hausse de la température moyenne mondiale en deçà des 2° C, voire de 1,5° C, la communauté internationale a adopté, en décembre 2015, l’Accord de Paris sur les changements climatiques. Cet accord, qui réunit pour la première fois les pays développés et les pays en développement autour d’un même objectif de long terme, fait des “contributions prévues déterminées au niveau national” (dites CPDN, ou INDCs en anglais) une composante centrale.

Comments:

1 comment(s)

Catégories: Al-Hamdou Dorsouma


You are currently offline. Some pages or content may fail to load.