Leandro Azevedo

Expert en finance climatique, Leandro Azevedo est coordonnateur des Fonds d’investissements climatiques (FIC) à la Banque africaine de développement. Il travaille depuis plus de huit ans à la structuration de projets d’infrastructures conduits par le secteur privé en Afrique, qui ont ou pas une composante changement climatique. Titulaire d’une licence et d’une maîtrise en économie de l’Université de Coimbra, au Portugal, il est également diplômé en économie et commerce - spécialisé en économie financière – de l’Erasmus School of Economics, aux Pays-Bas.


09janv.2018

Lutte contre la déforestation et la dégradation des forêts en Afrique : les financements climatiques concessionnels peuvent encourager le secteur privé à s’investir

Depuis quelques années, je croise souvent des collègues chargés de dossiers d’investissement qui voient dans les financements climatiques concessionnels de simples instruments de cofinancement à même de combler rapidement et efficacement un déficit de financement dans un projet donné. Ils ne comprennent pas que si ces financements sont structurés de façon aussi simple, il n’est pas possible de tirer pleinement parti de la concessionnalité comme moyen de stimuler l’investissement privé dans les secteurs sous-investis.


03nov.2017

Fonds vert pour le climat + Fonds d’investissement climatiques = Architecture de la finance mondiale

En 2008, l’urgence d’un appui mondial en faveur d’un développement éco-intelligent étant devenue des plus flagrantes, les pays donateurs et bénéficiaires ont recouru aux banques multilatérales de développement pour établir les Fonds d’investissement climatiques (FIC), en tant que mécanisme financier provisoire qui puisse offrir une source de financements climatiques, en attendant que soit mis en œuvre le nouveau fonds multilatéral de financement climatique, instauré sous l’égide de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC).


You are currently offline. Some pages or content may fail to load.