Les Assemblées annuelles 2019 du Groupe de la Banque africaine de développement se tiendront du 11 au 14 juin 2019 à Malabo, en République de Guinée équatoriale. En savoir plus

L’Afrique a enregistré une forte croissance cette dernière décennie. Une nouvelle dynamique économique a été créée. Le continent a su atténuer les effets de la crise financière et sa croissance économique a rebondi. Mais une croissance globale économique ne suffit pas. Les politiques pour réduire les inégalités et promouvoir l’inclusion sont désormais plus que nécessaires. Il est impératif de mettre plus l’accent sur ce que les gens veulent: un travail décent, un salaire adéquat, l’accès aux services de base, plus de démocratie et des gouvernements responsables. L’objectif pour l’Afrique et son peuple est d’être un pôle de croissance dans les décennies à venir. Lire plus

13août2014

Can Africa’s extreme poverty be eliminated by 2030?

With the year 2015 – the MDG finishing line – approaching, post-2015 goals as they impact Africa need to be firmed. The goal of ending extreme poverty remains paramount. In this context, extreme poverty means living on a less than $1.25 a day (PPP, 2005 prices). Given the continent’s potential and the track record, the extreme poverty reduction agenda beyond the MDGs should focus on building prosperous and resilient Africa. This can be achieved with strong, sustained and inclusive growth.


20déc.2013

Combien coûte la fragilité à l’Afrique ?

La fragilité de l'État, outre les conflits violents, menacent grandement la sécurité régionale et mondiale. La plupart des conflits armés contemporains ont lieu au sein même des pays, et la majorité des victimes sont des civils. Or, conflits et fragilité de l’Etat entravent les efforts déployés pour réduire la pauvreté, alors même que prévenir les conflits par le développement s’avère moins coûteux que gérer les conséquences d’une guerre.


09nov.2012

Elections politiques et fragilité en Afrique

L'Afrique a réalisé des progrès très significatifs dans le renforcement des institutions et la promotion des pratiques démocratiques sur le plan politique. Cependant, il reste beaucoup à faire dans certains pays où les pratiques démocratiques ont été permutées, comme récemment au Mali. En effet, les révolutions du printemps arabe a également relevés certains défis dans le domaine de la voix et de la responsabilité, qui est potentiellement ardent lorsque combiné avec le chômage des jeunes. Une question pertinente à se poser : les résultats des élections politiques en Afrique sont-ils aléatoire? Y a-t-il un modèle dans les résultats des élections? Quels facteurs déterminent la structure des résultats?


You are currently offline. Some pages or content may fail to load.