L’Afrique a enregistré une forte croissance cette dernière décennie. Une nouvelle dynamique économique a été créée. Le continent a su atténuer les effets de la crise financière et sa croissance économique a rebondi. Mais une croissance globale économique ne suffit pas. Les politiques pour réduire les inégalités et promouvoir l’inclusion sont désormais plus que nécessaires. Il est impératif de mettre plus l’accent sur ce que les gens veulent: un travail décent, un salaire adéquat, l’accès aux services de base, plus de démocratie et des gouvernements responsables. L’objectif pour l’Afrique et son peuple est d’être un pôle de croissance dans les décennies à venir. Lire plus

08avril2014

Inégalités, croissance et pauvreté dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA)

La vague de protestations et de troubles, qui a balayé la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) depuis 2011, a continué sous des formes différentes. En plus d’exiger une plus grande inclusion économique et politique, les manifestations sont nées, pour beaucoup, du refus de tolérer plus longtemps les inégalités socio-économiques que perpétuaient les “élites” longtemps restées au pouvoir. Nombreux sont les pays aujourd'hui, où la question des inégalités se pose désormais à l’avant-plan du discours national et international, dans la perspective de trouver des solutions.


11déc.2013

L’inclusion financière, clé de la croissance durable pour tous en Afrique

Calculée sur une base annuelle, la croissance moyenne du PIB des économies africaines a été supérieure à cinq pour cent depuis 2004, et l’on s’attend que beaucoup d’entre elles atteignent le niveau de revenus moyens et même élevés d’ici 2060. Cependant, cette vision ne pourra se concrétiser sans un secteur financier solide, développé et compétitif. Et surtout, un système financier fonctionnant convenablement constituera une condition préalable cruciale à la réalisation d’une croissance soutenue et inclusive.


11nov.2013

Transformer l'Afrique

Les économies africaines ont enregistré des taux de croissance sans précédent, durant la dernière décennie. Pour l’essentiel, cette croissance a été tirée par les exportations de ressources naturelles et de matières premières, l'amélioration de la gestion macro-économique, une classe moyenne en pleine expansion, et l'accroissement de la demande intérieure alimentée par la consommation et la stabilité politique.


10juil.2013

L'Afrique et les BRICS : un partenariat gagnant-gagnant ?

La cinquième réunion des pays BRICS – Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud –, qui s'est tenue à Durban en Afrique du Sud, les 26 et 27 mars 2013, est apparue comme l’occasion, pour l'Afrique, de renforcer ses liens avec ces grandes économies émergentes. Sur le thème « BRICS et Afrique – partenariat pour l'intégration et l'industrialisation », ce sommet avait pour objectif de libérer le potentiel de coopération entre les BRICS et l'Afrique. De fait, le continent africain a révélé un immense potentiel en termes de perspectives de développement économique, d’abondantes ressources naturelles, de croissance du pouvoir d’achat des consommateurs et de données démographiques favorables.


09mai2013

Des infrastructures améliorées pour soutenir la compétitivité de l'Afrique

Selon le Rapport sur la compétitivité en Afrique 2013, les économies africaines peuvent entamer le processus d'une intégration en profondeur si leurs réseaux d'infrastructures sont conçus de manière à relier les centres de production et les centres de distribution à travers le continent. Ces infrastructures permettront à l'Afrique d’être compétitive, de puiser dans les marchés régionaux et de profiter de la mondialisation par l'investissement et le commerce.


You are currently offline. Some pages or content may fail to load.