L’Afrique de l'Ouest est au cœur de la transformation en Afrique : la région prévoit la plus forte croissance du continent en 2014, avec un taux de 7,4%. Certains pays sont engagés dans une période de stabilisation, émergent d’une période de conflit ou atteignent un niveau de revenu moyen. L’Afrique  commence à récolter les fruits de son intégration régionale et globale. Par conséquent, il existe une demande croissante pour une analyse et une expertise informée. Lire plus

03oct.2016

La Maîtrise de l’eau pour multi-usages, un défi important pour la réalisation des objectifs des Top 5 de la BAD.

L’Afrique est à la croisée des chemins avec la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD). Située au centre de l’attention des experts du monde du développement et des décideurs - comme l’a montré la récente 71e Assemblée générale des Nations Unies, la transition ODD-ODM nous mène à un constat de « non-évolution ». Les différentes conceptions énoncées ainsi que les multiples indicateurs proposés n’ont pas permis d’atteindre le développement durable nécessaire pour l’Afrique. Manque de pertinence des données disponibles ou déficit de coordination ? Une chose reste constante et incontournable : l’Afrique ne pourra atteindre un développement durable et tendre vers l’émergence, que si elle prend en charge, elle-même, sa propre transformation économique.


05mai2015

Énergie éolienne en Afrique de l’Ouest : perspectives de développement du secteur

En Afrique de l’Ouest, 57 % de la population ouest-africaine n’a pas accès à l’électricité selon les estimations, contre 50 % en moyenne environ sur l’ensemble du continent. Si ce taux dans la sous-région diffère peu de la moyenne continentale, la différence est frappante (23 %) par rapport au monde en développement.


22déc.2014

Baisse des cours du pétrole : l’occasion d’en finir avec la contrebande d’essence au Bénin ?

En arrivant au Bénin, vous ne pouvez pas ne pas remarquer la quantité de bidons et de bouteilles d’essence en vente libre à tous les coins de rue. Ce carburant, vendu environ 30 % moins cher que dans les stations-service, représente plus de 80 % du marché des carburants dans le pays. L’essence de contrebande, appelée « kpayo » (littéralement « non-original » en langue goun), est importée en toute illégalité du Nigeria voisin, où le carburant est fortement subventionné.


12août2014

Après le Sommet États-Unis-Afrique : Quel agenda pour l'Afrique de l'Ouest?

Le plus grand sommet Etats-Unis-Afrique vient de prendre fin, et le débat sur l'avenir de la politique des États-Unis pour l'Afrique refait surface. Alors que des suggestions intéressantes sont mises en avant par divers experts pour ce que pourrait être cette nouvelle politique - citons au passage cet argument intéressant mis en avant par le Center for Global Development pour combler le fossé de l'énergie - il est cependant judicieux de regarder de plus près les politiques et les instruments économiques actuellement en place, et d'analyser leurs effets sur l’Afrique de l'Ouest.


S'abonner