Les Assemblées annuelles 2019 du Groupe de la Banque africaine de développement se tiendront du 11 au 14 juin 2019 à Malabo, en République de Guinée équatoriale. En savoir plus

L’Afrique de l'Ouest est au cœur de la transformation en Afrique : la région prévoit la plus forte croissance du continent en 2014, avec un taux de 7,4%. Certains pays sont engagés dans une période de stabilisation, émergent d’une période de conflit ou atteignent un niveau de revenu moyen. L’Afrique  commence à récolter les fruits de son intégration régionale et globale. Par conséquent, il existe une demande croissante pour une analyse et une expertise informée. Lire plus

09nov.2016

Seeking to develop new sources of growth in Liberia

An August 2014 blog post during the escalation of the Ebola Virus Disease (EVD) epidemic in Liberia considered how, beyond the health crisis, the outbreak was having a significant impact on Liberia’s economy. Two years down the line, the threat of the virus has receded, yet the economy is facing other challenges, most prominently the drop in commodity prices. The country is at a critical juncture where it should increase attention on enabling the private sector to drive inclusive growth. This post is the first of a short series dedicated to Liberia to discuss some of the issues involved in the process.


06sept.2016

L’industrialisation de l’Afrique de l’Ouest (3) : à quand une industrie régionale « made in Africa » ?

Un premier puis un deuxième billet ont présenté l’état des lieux de l’industrie en Afrique de l’Ouest et les stratégies que la région pourrait mettre en place pour accélérer son industrialisation. Bien que toutes les stratégies mentionnées soient pertinentes, pourvu qu’elles soient convenablement mises en œuvre, ce billet entend préciser les modalités de la stratégie des chaînes de valeur régionales (CVR), en mettant l’accent sur les bénéfices que pourraient engendrer ce modèle.


26août2016

Partenariats Public Privé en Guinée-Bissau : quels en sont les avantages et les écueils ?

Bien que les Partenariats Public Privé (PPP) soient souvent salués comme étant la meilleure voie vers le développement des infrastructures, curieusement, les décideurs comprennent peu ce que ceux-ci impliquent. Cet état de choses est encore plus évident dans les situations de fragilité. Dans un récent document de politique publié dans la série Notes de Politique pour l’Afrique de l’Ouest de la BAD, je me suis engagé à explorer quels sont les avantages et les écueils des PPP en Guinée-Bissau et de fournir des recommandations sur le meilleur plan d'action pour leur développement dans le pays


25août2014

Challenges of providing efficient banking services in a fragile environment: The case of Guinea-Bissau

Guinea-Bissau’s categorization as a “Fragile state” by many donors and development partners largely mirrors the status of its financial sector. Although it has gone a long way since its complete collapse in the aftermath of the 1998/99 civil war, the financial system is still underdeveloped: in 2013, financial intermediation accounted for about 4% of GDP in 2013 (AfDB, 2014), banking penetration in the country is below 1% of the population and Access to finance is cited as the second most important constraint for business operations behind political instability (80.6%) at par with electricity (75.7%).


20juin2014

Building commodity trade infrastructure in West Africa: bringing “price” back to its source

West African economies are large commodity producers and many of them are top suppliers worldwide. Côte d’Ivoire and Ghana alone account for about 60% of the world’s cocoa production; Guinea-Bissau together with Côte d’Ivoire, Nigeria and Senegal account for 40% of world cashew production, not to mention the importance of oil production in Nigeria alone.


S'abonner

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.