Vous êtes ici

États-Unis d’Amérique

Aperçu du partenariat

Les États-Unis d'Amérique (USA) sont devenus membres du Fonds africain de développement (FAD) en 1976, puis de la Banque africaine de développement (BAD) en 1983. 

Les États-Unis s’emploient à obtenir des résultats en matière de développement durable en s’appuyant sur la croissance économique, la gouvernance démocratique et des systèmes viables qui permettent de répondre aux besoins essentiels de l’être humain et d’assurer sa sécurité alimentaire. Le gouvernement américain met l’accent sur le rôle essentiel que joue la bonne gouvernance dans le développement. Son budget tient également compte de son intention de doubler le volume de son aide étrangère d'ici à 2015. Faisant écho aux autorités gouvernementales, l'Agence américaine pour le développement international (dite “USAID” en anglais) a rendu public son souhait de dépenser une plus grande part de son aide dans les pays bénéficiaires, et non plus pour le compte d’entreprises basées aux Etats-Unis. En janvier 2012, l'USAID a lancé une initiative importante visant à transférer 30 % de ses financements au secteur privé, aux entreprises et aux organisations de la société civile en Afrique, afin de promouvoir un développement mû par le secteur privé, et créer des partenariats public-privé innovants et à fort impact.


Initiatives conjointes

La coopération bilatérale entre le gouvernement américain et la BAD a été renforcée par deux accords de coopération. En 2008, la Banque a d’abord signé un protocole d’accord avec l'USAID pour lancer une initiative quinquennale de partenariat en faveur des petites et moyennes entreprises (PME) d’Afrique. L’objectif majeur en est d'accélérer les investissements dans les PME africaines. Il prévoit également des accords de cofinancement pour une contribution conjointe (40 % assumés par la BAD, 10 % par l'USAID et 50 % par les autres banques partenaires). Un autre protocole d'accord a été conclu avec la Millennium Challenge Corporation (MCC) en octobre 2010, pour promouvoir la collaboration dans les secteurs des infrastructures (transports, eau et assainissement), de l'agriculture, de l'environnement et de la santé, ainsi que la prise en compte de la problématique hommes-femmes.

Location

En 2012, l'USAID a contribué à hauteur de 200 000 dollars à l'Initiative migration et développement, un fonds fiduciaire multidonateurs visant à : 1) améliorer les connaissances relatives aux transferts de fonds des migrants en Afrique ; 2) appuyer les réformes des cadres réglementaires, nécessaires pour améliorer les conditions de transfert ; 3) mettre en place des produits financiers ; 4) promouvoir les investissements productifs et le développement local dans les pays d'origine des migrants. Par ailleurs, l'USAID et le Groupe de la Banque poursuivent actuellement des discussions sur le renforcement de leur engagement en matière de coopération, dont la création d'un Fonds fiduciaire multi-donateurs dédié à l'agriculture – entre autres.

Ressources

Contacts

Mr. Steven Dowd
Directeur exécutif​
Email: s.dowd@afdb.org

Mr. Matthew Turner
Conseiller supérieur​
Email: m.turner@afdb.org

Mr. Viraj PARIKH
Conseiller
Email: V.PARIKH@AFDB.ORG