Vous êtes ici

Burkina-Faso - Plan Solaire Burkina Faso: Projet Yeleen - Cadrage et étude de faisabilité de centrales solaires PV - Résumé PAR

01-aoû-2019

La production électrique au Burkina Faso est basée principalement sur des centrales thermiques générant des coûts particulièrement élevés. Des interconnections avec les pays voisins existent mais les importations sont limitées. Dans ce contexte le Burkina Faso a décidé de développer la production électrique grâce à des projets de centrales solaires et l’un des programmes de développement prévu pour cette énergie est le Plan solaire soutenu par l’Agence française de développement (AFD) et la Banque africaine de développement (BAD), qui assistent la Société nationale d’électricité du Burkina (Sonabel) dans sa démarche de développement du projet Yeleen.

Le projet prévoit l’installation d’environ 50 MWc de production PV répartis sur une grande centrale à proximité de Ouagadougou, Ouaga nord-ouest (≈ 40 MWc) connectée à une ligne électrique 90 kV, et trois autres centrales situées dans des villes principales en région, Dori, Diapaga et Gaoua.

L’évaluation environnementale et sociale de ces composantes a été réalisée conformément aux standards de la Banque mondiale et de la Banque africaine de développement.

Au regard du nombre de l’impact sur la réinstallation des personnes affectées par le projet, seule la composante de Gaoua n’est pas concernée par cet impact (maitrise du foncier par la Sonabel) et n’est donc pas inclus dans ce rapport.

La mise en œuvre du projet de la ligne 90 kV a nécessité la rédaction d’un plan d’action de réinstallation complet, et celle de Dori et Diapaga, la rédaction d’un plan d’action de réinstallation abrégé.

Le présent résumé a été préparé conformément aux exigences environnementales et sociales du Burkina Faso et du Système de sauvegarde intégré (SSI) de la Banque africaine de développement (BAD) pour les projets de Catégorie 1.

Sections Connexes