Vous êtes ici

Nigéria - 2005-2009 - Document de stratégie pays

16-juin-2005

Depuis le retour du Nigeria à la démocratie en 1999, le gouvernement s’attache à mettre en œuvre un vaste programme de réformes macroéconomiques et structurelles. La croissance économique enregistrée au cours de la période 2000-2004 a été satisfaisante, avoisinant 4,8 pour cent par an, et les déficits budgétaires continuent de se réduire depuis 2003, ce qui traduit la politique monétaire et fiscale prudente menée par le gouvernement ces dernières années. D’importantes réformes structurelles sont mises en oeuvre depuis 2000 dans les domaines de la privatisation et de déréglementation, de la gouvernance, de la gestion de fonction publique et des ressources publiques, renforçant ainsi l’efficacité, la transparence et l’obligation de rendre compte dans le secteur public. Toutefois, en dépit des progrès accomplis, le Nigeria continue de faire face à des défis importants en ce qui concerne l’accélération de la croissance, la réduction de la pauvreté et la réalisation des Objectifs de développement du millénaire (ODM). Le Nigeria vient en troisième position, après la Chine et l’Inde, en ce qui concerne le nombre de pauvres dans le monde. En dépit d’un revenu par habitant d’environ 300 dollars EU, près de 70 millions de Nigérians vivent avec moins de 1 dollar EU par jour. Les efforts de réforme et les défis de développement du Nigeria nécessitent un appui international fort. En dépit de la hausse continue des cours du pétrole, le déficit de financement du développement du pays reste toujours important. Etant donné les niveaux actuels du service de la dette, le Nigeria aura besoin d’une augmentation accrue des flux d’aide extérieure pour être en mesure de réaliser les objectifs de développement du millénaire (ODM).

Sections Connexes