Vous êtes ici

Mozambique - 2006-2009 - Document de stratégie pays

27-avr-2006

Au cours des trois dernières années, le Mozambique a continué d’enregistrer une forte croissance économique (le taux de croissance du PIB réel s’est établi à 7,6 % en moyenne par an) ; l’inflation a reculé, tandis que la position extérieure et la soutenabilité de la dette du pays se sont améliorées. Les réformes de la politique économique et la stabilité politique, ainsi que le soutien massif des bailleurs de fonds ont contribué à la stabilité macroéconomique, à la transformation socioéconomique et à une réduction notable de l’incidence de la pauvreté. En dépit de ces résultats, le pays demeure confronté à d’importants défis qui appellent de la persévérance en matière de réformes, ainsi qu’un soutien substantiel des bailleurs de fonds. Le Mozambique est encore en butte aux difficultés ci-après : i) l’inadéquation du cadre juridique et réglementaire pour l’activité économique ; ii) le coût élevé de l’activité économique et l’accès limité au crédit et au microfinancement ; iii) la précarité de l’infrastructure ; iv) l’insuffisance de la diversification de l’économie et une forte dépendance à l’égard du secteur agricole ; v) le niveau peu élevé de l’épargne intérieure imputable à la faiblesse des revenus et à l’accès limité aux services financiers en milieu rural ; vi) la faiblesse des capacités de la fonction publique ; vii) le niveau élevé de la corruption ; et viii) la forte prévalence du VIH/sida, l’accès limité à l’éducation et l’inefficacité des services de santé

Sections Connexes