Vous êtes ici

2006-2010 - Gabon - Document de stratégie pays

23-Feb-2010

Contexte du pays. Depuis 2003, le Gabon a opté pour une nouvelle stratégie de développement qui vise à passer d’une économie fortement tributaire du secteur pétrolier à une économie diversifiée tirée par le secteur privé et axée sur la réduction de la pauvreté. Ce nouveau paradigme de développement requiert l’approfondissement des réformes pour, d’une part, créer un climat favorable au développement du secteur privé et les conditions requises pour la diversification de l’économie et, d’autre part, promouvoir une politique de redistribution des fruits de la croissance en faveur des populations pauvres. Et depuis lors, l’économie a renoué avec la croissance qui a atteint un taux de 2,9 % en 2005, niveau le plus élevé observé au cours des cinq dernières années et qui est supérieur au taux de progression de la population, estimé à 2,2 %. Cette croissance est tirée essentiellement par le secteur non pétrolier dont le PIB réel s’est accru de 4,4 % en 2005 (tandis que l’activité pétrolière s’est caractérisée par une baisse tendancielle de sa valeur ajoutée en terme réel). Cette évolution va dans le sens du changement structurel escompté de l’économie gabonaise dont les performances sont affectées par sa forte dépendance à l’égard d’un seul produit. La polarisation de l’activité économique sur l’exploitation du pétrole a produit l’effet du «syndrome hollandais » en marginalisant les autres secteurs stratégiques pour la réduction de la pauvreté (agricole, foresterie, manufacturier). Par ailleurs, pour la première fois, le Gabon a exécuté jusqu’à son terme (en juillet 2005) et de manière satisfaisante un programme avec le FMI. L’Accord de Confirmation de 14 mois signé en mai 2004 à été concluant, et les négociations entre le Gouvernement et le FMI se poursuivent pour parachever les contours d’un Accord élargi couvrant la période 2006-2009 dont la signature est prévue avant la fin de l’année 2006. On note également que plusieurs autres partenaires (la Banque, l’UE, la BM) préparent ou ont déjà conclu leur cadre de coopération avec le Gabon, en appui à la mise en œuvre du Document de stratégie de croissance et de réduction de la pauvreté (DSCRP) qui sous-tend ce nouveau paradigme de développement.

Sections Connexes