Vous êtes ici

CEA 2006 - Commerce interafricain et intégration régionale

11-nov-2006

Les ouvrages économiques et les acteurs du développement s’accordent sur le fait que la libéralisation du commerce, lorsqu’elle est conçue et mise en œuvre de manière adaptée, est un moteur puissant de la croissance et du développement économique. La libéralisation peut être examinée au plan multilatéral sous l’angle des principes GATT/OMC de non discrimination et de nation la plus favorisée, qui impose aux partenaires commerciaux de traiter de manière similaire l’ensemble des entreprises et des investisseurs, étrangers comme nationaux, et d’accorder à l’ensemble des membres du GATT/OMC tout privilège accordé à une nation quelconque.

Sections Connexes