Vous êtes ici

Stratégie du groupe de la BAD en matière de prévention du blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme en Afrique

05-avr-2009

La communauté internationale est préoccupée par l’incidence croissante du crime organisé, de la corruption et du terrorisme et par l’effet néfaste que ces problèmes exercent sur la paix, la sécurité et le développement. Une stratégie efficace pour répondre à ces menaces internationales comprend forcément des mesures pour lutter contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (BC/FT). Le blanchiment de capitaux permet aux criminels et aux fonctionnaires corrompus de profiter en toute impunité du produit de leur crime, tandis que les activités terroristes sont rendues possibles par ceux qui les financent avec des fonds d’origine criminelle ou d’autres sources. Le blanchiment de capitaux peut également être un problème en soi, notamment pour les petits pays ou les pays en développement dont le secteur financier est faible ou insuffisamment réglementé, parce que les activités de blanchiment de capitaux effectuées à grande échelle peuvent miner l’intégrité du système financier national, affaiblir les institutions financières et entraver le développement économique.

Sections Connexes