Vous êtes ici

Fonds pour les changements climatiques en Afrique - Aider l'Afrique à accéder aux financements climatiques - 2018

15-mar-2018

Les pays Africains ont exprimé leurs aspirations audacieuses à construire des économies résilientes au changement climatique et à faibles émission de carbone à travers leurs Contributions Déterminées Nationales (CDN) dans le cadre de l'Accord de Paris, ainsi que des besoins de financement considérables pour atteindre ces objectifs. Globalement, certains progrès ont été accomplis pour mobiliser davantage de financements climatiques – notamment avec la création récente du Fonds Vert pour le Climat (FVC). Toutefois, le financement climatique alloué au continent africain demeure largement inférieur aux besoins estimés. Plusieurs facteurs contribuent à freiner l’accès des pays africains au financement climatique : un cadre peu propice aux investissements climatiques ; une capacité institutionnelle limitée pour accéder et gérer les investissements et pour développer des projets climat bancables ; enfin les longues procédures et les lourdes exigences mises en place par les différents fonds et institutions internationales. Au cours des dernières années, une plus grande attention a été accordée à l’importance des activités de préparation à la finance climatique, ou « readiness », qui aident les pays à renforcer leurs capacités et à construire un cadre propice à la mobilisation de finance climatique.

Sections Connexes