Vous êtes ici

Bénin - Gestion des finances publiques face aux défis du développement - Etude sectorielle

05-juin-2015

Le Bénin a réalisé des progrès notables en matière de gestion des finances publiques au cours de la dernière décennie, en rapport avec la mise en œuvre des stratégies de réduction de la pauvreté et des réformes avec l’accompagnement des partenaires techniques et financiers, y compris la BAD. Le déficit budgétaire s’est considérablement réduit depuis le début des années 2000 du fait de la hausse des recettes et d’une meilleure maitrise des dépenses. En dépit de ces avancées, l’analyse de la structure des finances publiques fait ressortir des points de vulnérabilité: (i) la dépendance importante des revenus de l’Etat au commerce de réexportation vers le Nigeria ;(ii) la faiblesse de la base fiscale avec la prédominance du secteur informel notamment dans le secteur des hydrocarbures; (iii) des dépenses publiques plus orientées vers les dépenses de fonctionnement notamment salariales ; (iv) la faiblesse de la contribution des ressources intérieures aux dépenses d’investissement et les lenteurs dans l’exécution des projets. Pallier ces faiblesses constitue un défi majeur pour le pays notamment pour permettre la mise en œuvre de l’ambitieux programme d’investissements structurants qui a reçu l’appui de la communauté internationale lors de la table ronde de Paris en juin 2014. En outre, l’entrée en vigueur du Tarif extérieur commun (TEC) de la CEDEAO en 2015 constitue une nouvelle donne qui risque de réduire les recettes tirées du commerce de réexportation.

Sections Connexes