Vous êtes ici

CEA 2012 - Une croissance économique forte et durable est-elle possible dans un contexte de fuite massive des capitaux en zone Franc Africaine

07-mai-2019

Cette étude analyse l’effet de la fuite des capitaux sur la croissance économique en zone franc (ZF). Sur la période 1970-2010, la fuite des capitaux réelle de ces pays est trouvée positive et massive avec une ampleur qui s’élève à environ 86,8 ou 80,1 milliards de dollars, représentant 122,1% ou 112,6% du PIB, et 5,3 fois ou 4,9 fois l’investissement. Au même moment, les pays de la ZF ont enregistré des taux d’investissement et de croissance faibles et très volatiles. L’analyse économétrique montre que la fuite des capitaux réduit significativement la croissance économique en ZF et que l’impact néfaste de la fuite des capitaux sur la croissance augmente avec l’investissement. Ce résultat suggère que la fuite des capitaux constitue un obstacle majeur à la réalisation d’une croissance économique forte et durable en ZF. L’implication-clé de ces résultats est que le rapatriement des capitaux en fuite contribue à accroître significativement le volume d’investissement en ZF, ce qui peut aider ces pays à stimuler durablement leur croissance économique.

Sections Connexes