Vous êtes ici

Tchad – Document de stratégie pays 2015-2020 + Addendum

01-juil-2016

Après plus de quatre décennies de conflits armés et d’instabilité sociopolitique, le Tchad connaît une situation apaisée. Cette évolution positive et la mise en œuvre de mesures et de réformes initiées notamment dans le cadre de l’exécution de programmes économiques et financiers soutenus par la communauté internationale lui ont permis d’enregistrer des résultats appréciables au plan économique et financier. Le pays a atteint la conformité aux normes de l’ITIE en octobre 2014 et le point d’achèvement de l’initiative PPTE fin avril 2015. D’importants défis demeurent toutefois, liés à la persistance de situations de fragilité, notamment économique et climatique. La croissance du PIB réel, tirée essentiellement par les secteurs pétrolier et agricole, est passée de 4,5% en moyenne entre 1990-2003 à 9,4% entre 2004-2012. Elle a atteint 6,2 % en 2014. Ce niveau sera difficilement maintenu en 2015 en raison de l’affaiblissement général de l’activité économique liée à la forte baisse des prix du pétrole. Cette croissance est inégalement répartie et n’a pas engendré des progrès notables au plan social. L’existence de zones de tensions à ses frontières et les conséquences néfastes qui en découlent, sont susceptibles de compromettre la stabilité retrouvée. Toutefois, il importe de souligner que le consensus qui semble acquis autour de l’introduction de la biométrie dans le décompte des voix dans le cadre des négociations entre le Gouvernement et l’Opposition, sous les auspices du PNUD et avec l’appui des partenaires techniques et financiers, permettra d’organiser des élections présidentielles, législatives et municipales transparentes en 2016. Ce consensus contribuera ainsi au renforcement du climat de paix et favorisera la bonne exécution de la stratégie d’assistance de la Banque au Tchad sur la période 2015-2020.

Sections Connexes