Vous êtes ici

Finance climatique – Newsletter N° 40 – Avril-Juin 2017

08-aoû-2017

LES Assemblées annuelles 2017 du Groupe de la Banque africaine de développement se sont tenues en mai sous le thème « Transformer l'agriculture pour créer de la richesse en Afrique ». Des milliers de représentants des gouvernements, du monde des affaires, de la société civile, de think-thank, du milieu universitaire et des médias – d'Afrique et d'ailleurs – ont pu débattre d'une des cinq grandes priorités de la Banque et de sa performance en matière de diffusion des résultats pour « nourrir l'Afrique ». Pour atteindre cet objectif, les délégués ont discuté d'un large éventail de questions, y compris de solutions énergétiques innovantes. Un exemple de ces solutions représenté par le projet d'énergie solaire de Ouarzazate au Maroc a remporté le prix « 2017 Africa Development Impact Award» pour sa contribution innovante et durable à une croissance neutre en carbone.

Le message qui a émergé de ces assemblées et résumé par le président de la Banque, Akinwumi Adesina, est la nécessité d'une volonté politique, d'un changement dans la perception de l'agriculture et de l’implication des jeunes pour faire d’un secteur vulnérable au changement et à la variabilité climatiques, une industrie trillionnaire d’ici 2030. Notre travail est au coeur de cette transformation. Dans l'avenir, nous continuerons à trouver des solutions pour mobiliser de larges financements climatiques au profit d'une croissance inclusive et verte tout en tirant parti des nouvelles solutions qui contribuent à la réalisation des objectifs de la Banque.

Sections Connexes