Vous êtes ici

Finance climatique – Newsletter N°43 - Edition spéciale COP24 - Décembre 2018

03-jan-2019

LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT, a activement pris part à la COP24 avec 5 grands objectifs de départ : construire et renforcer les partenariats pour promouvoir le développement résilient au climat et sobre en carbone, appuyer les positions africaines dans les négociations, mobiliser des financements, acquérir et partager des savoirs, et présenter le travail de la Banque pour l’alignement de ses investissements sur l’Accord de Paris.

Au terme des deux semaines qu’a duré la COP24, le Pavillon de la Banque africaine de développement a organisé quelque quarante tables rondes et conférences pour traiter de tous les aspects de la lutte contre le changement climatique dans les secteurs économiques cruciaux. La Banque a présenté les opportunités d'investissement en faveur des Contributions déterminées au niveau national (CDN) des pays africains et plaidé haut et fort les intérêts du continent au cours des négociations.

Nous sommes conscients de l’urgence et de la nécessité de répondre aux défis de l’Afrique, comme l'a montré le dernier rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) sur un réchauffement de 1,5 °C. Nous continuerons d'apporter notre appui aux pays africains pour la mise en oeuvre de leurs CDN dans le cadre des Objectifs de développement durable et de contribuer à la réalisation des objectifs de l'Accord de Paris. Nous continuerons de travailler avec les partenaires au développement et les pays membres régionaux pour veiller à ce que les quelque progrès réalisés en matière de développement en Afrique ne soient pas réduits à néant par le changement climatique.

Sections Connexes