Vous êtes ici

Connecter l’Afrique - Évaluation des avancées en direction des objectifs du Sommet connecter l’Afrique - Synthèse

21-oct-2013

Dans la moitié au moins des pays africains, des avancées considérables ont été accomplies pour connecter les capitales et les grandes villes (objectif 1) grâce à des investissements privés et des projets large bande publics. Des raccordements terrestres aux câbles sous-marins en Afrique de l’Est (TEAMS, EASSY et SEACOM) et en Afrique de l’Ouest (SAT3, Main One, Glo 1) ainsi que l’extension des réseaux dorsaux et des services mobiles nationaux ont permis des progrès significatifs de la connectivité large bande. Grâce à ces câbles sous-marins, l’Afrique dispose à présent d’un accès à haut débit de plus de 10 téraoctets (To) en Afrique du Nord, d’environ 7 To en Afrique de l’Est et 4 To en Afrique de l’Ouest

Sections Connexes